Primeurs 2016

Les prix mentionnés en primeur s'entendent toujours hors T.V.A. et hors transport.
Voyez l'onglet ci-dessous "Campagne Primeurs".

Le logo "bio" signale les vins en viti-, vini-culture biologique, sous réserve de certification officielle après la mise en bouteille.

La campagne "Primeurs 2016" a lieu jusqu'au 31 juillet 2018, dans la limite des stocks disponibles.

Pour vous permettre de découvrir plus largement le talent des Bordeaux 2016, nous avons ouvert cette année les possibilités de caissage à un encore plus grand nombre de crus. Cliquez sous le prix pour connaître les différents caissages et flaconnages.

Lettres d'informations Primeurs 2016

À chaque millésime et pour chaque appellation, il y a toujours un ou plusieurs crus qui se distinguent en étant bien moins chers que d'autres aussi bons, ou bien meilleurs que d'autres pourtant au même prix.

Ce sont ces meilleurs rapports qualité/prix que nous mettons en avant dans cette rubrique qu'il faut considérer comme "le coin des bonnes affaires du millésime".

Cette liste n'est pas définitive mais est amenée à évoluer au gré des nouvelles mises en vente.

  • Primeurs 2016 Margaux
    • Rouge
    432,00 € HT
    En savoir plus

    L'arrivée de M. Derenoncourt comme consultant en 2002 a relancé Prieuré-Lichine, en lui conférant tout d'abord une meilleure dimension aromatique grâce à une maturité des raisins plus aboutie. La limitation des rendements depuis 2009 s'est traduite par un supplément de densité et de volume, ce qui lui manquait pour rivaliser avec ses pairs.

    À boire ou à garder :
    Livrable début 2019

    Bettane & Desseauve : 96/100 « Le plus complet des dernières années, le plus précis dans son élaboration, avec un corps et une matière impeccables et un très grand potentiel de garde, le tout dans un classicisme margalais exemplaire. »
    Revue du Vin de France : 16-16,5/20 « Le cru enchaîne un troisième millésime de très belle facture livrant un vin plein de saveurs, de charme et de soyeux, avec un fruit plein d'éclat. »
    Burtschy (Le Figaro) : 17/20 « Le vin est de bonne densité, ample, élégant, avec de beaux arômes, déjà très accessible grâce à son merlot, mais il ne maque pas de fond, bien au contraire. Sous son air affable très margalais, il cache une belle personnalité qui se révèlera avec le temps, comme d'habitude. »
    Dupont (Le Point) : 16/20
    Quarin : 88/100 « Nez fruité, mûr et subtil. Bouche tendre, fruitée, parfumée, mais un peu légère. »
    Martin (Wine Advocate) : 90-92/100 « I admire the linearity of this classic Margaux, quite persistent en the mouth with stisfying freshness from start to finish. I am sure this will reside at the top of my banded score once in bottle. » 
    Galloni (Vinous) : 93-96/100 « The 2016 Prieuré-Lichine is one of the most beautiful and expressive wines of the year. All the elements are in the right place. »

    En savoir plus
  • Primeurs 2016 Margaux
    • Rouge
    • Vin issu de l'agriculture biologique
    554,00 € HT
    En savoir plus

    2013 est la première année de conversion biologique, ce qui fera de Durfort-Vivens le premier cru classé du Médoc à revendiquer et afficher la certification bio à partir du millésime 2015 (Pontet-Canet l'est déjà mais ne l'affiche pas, Palmer est annoncé pour 2016). Un grand bravo à Gonzague Lurton et toute son équipe !

    À boire ou à garder :
    Livrable début 2019

    Bettane & Desseauve : 96-97/100 « 90% de cabernet sauvignon, une certification biodynamique couronnant des années de reconversion, et une grande réussite ! Nez floral rare et émouvant, corps droit, intense, tannin un rien moins raffiné que Brane mais parfaitement intégré, belle longueur ! »
    Revue du Vin de France
    Burtschy (Le Figaro) : 17,5/20 « Le vin est souple, charmant, très joli milieu de bouche avec de beaux arômes et des tannins sérieux bien couverts par la matière suave. Le vin est charmeur, très proche du 2015 avec un rien de fraîcheur en plus. »
    Dupont (Le Point) : 16,5/20
    Quarin : 90/100 « Bouche très fruitée et plus moelleuse que de coutume. Corps élancé et savoureux. Tannicité sans angle. Bonne longueur. »
    Martin (Wine Advocate) : 90-92/100 « I appreciate the acidic drive of this Margaux and the finish us energetic, full of tension and leaves a lovely, almoste brine-like aftertaste. This is one of the best wines from Gonzalgue Lurton that I have tasted in recent years. »
    Galloni (Vinous) : 90-93/100 « Cabernet Sauvignon plays the leading role in the 2016 Durfort-Vivens. Inky, deep and fleshy, the 2016 exudes considerable aromatic and flavor intensity. The tannins are present, but they are nicely balanced by the luxuriousness of the fruit. This is an especially ripe, almost exotic, style for Margaux, but it works. »

    En savoir plus
  • Primeurs 2016 Saint-Julien
    • Rouge
    222,00 € HT
    En savoir plus

    Second vin de Gruaud-Larose. L'ampleur des volumes produits (avec 132 ha de vignes, Gruaud-Larose est le cru classé le plus étendu de Gironde) permet à chaque millésime de tirer les prix au plus juste.

    À boire ou à garder :
    Livrable début 2019

    Dupont (Le Point) : 14/20

    En savoir plus
  • Primeurs 2016 Saint-Julien
    • Rouge
    270,00 € HT
    En savoir plus

    Issu de parcelles de grands crus classés, un Saint-Julien fin et distingué, à l’image de Ducru-Beaucaillou (mêmes propriétaires).

    À boire ou à garder :
    Livrable début 2019

    Revue du Vin de France : 16-16,5/20 « Son soyeux de bouche et sa belle densité en font un beau vin de forme classique et droite, servi par une délicate finale. »
    Burtschy (Le Figaro) : 17,5/20 « La densité du vin est au rendez-vous, belle finale de violette. Il est très nettement supérieur au 2015 et il ira plus loin. »
    Dupont (Le Point) : 14/20
    Martin (Wine Advocate) : 90-92/100 « The palate is medium-bodied with fine tannin, very harmonious and cohesive, citrus-like freshness from start to finish with a long and velvety blueberry and BlackBerry finissh. This is very polished. »
    Galloni (Vinous) : 90-92/100 « The 2016 Lalande-Borie is plump, juicy and forward. This midweight, attractive Saint-Julien will drink well with minimal cellaring. The significant presence of Merlot gives the wine its fleshy, seductive personality. »

    En savoir plus
  • Primeurs 2016 Saint-Julien
    • Rouge
    716,00 € HT
    En savoir plus

    De tous les seconds crus classés de St-Julien, Gruaud-Larose est bien le plus vigoureux et le plus massif en vin jeune. Mais, magie du terroir, il acquiert moelleux et finesse si on lui laisse le temps de vieillir. Son rapport qualité/prix le place devant les autres seconds crus classés de St-Julien !

    À boire ou à garder :
    Livrable début 2019

    Bettane & Desseauve : 96-97/100 « Grande pureté aromatique, texture suave, immédiatement ouverte, plus précis et plus abouti que les meilleurs échantillons présentés par le passé. »
    Revue du Vin de France : 18-19/20 « Le cru tourne désormais à plein régime et 2016 s'impose comme un des très grand Gruaud modernes. »
    Burtschy (Le Figaro) : 18/20 « Le vin est dense, élégant, assez frais, d'une belle concentration, jolie finale. Il est nettement supérieur au 2015 à la fois par sa concentration que par son élégance. »
    Dupont (Le Point) : 17-17,5/20 Coup de cœur
    Quarin : 94/100 « Le meilleur jamais fait ! Moelleux à l'attaque, juteux au développement, très, très fruité, le vin évolue savoureux, un brin vif en finale, mais parfumé et sans angle. »
    Martin (Wine Advocate) : 93-95/100 « The palate is medium-bodied with fine tannin, certainly one of the most finessed Gruaud Larose in recent years, with perfectly judged acidity. I love the focus here. Excellent. »

    En savoir plus
  • Primeurs 2016 Saint-Julien
    • Rouge
    444,00 € HT
    En savoir plus

    Même si leur évolution passe toujours par une période d’austérité, les vins de Léoville-Barton possèdent une classe et une élégance suprême, autant dues à l’âge avancé des vignes qu’à un travail méticuleux.

    À boire ou à garder :
    Livrable début 2019

    Bettane & Desseauve : 96-97/100 « Grande droiture, équilibre en acidité remarquable, petites notes racées au nez, entre le cèdre et le havane typique des Léoville. »
    Revue du Vin de France : 18-19/20 « Un festival de saveurs se dégage du verre, le vin exprime des notes très proches du fruit, du raisin frais, avec une douceur très agréable. L'ensemble, admirablement construit, termine avec un éclat magique. »
    Burtschy (Le Figaro) : 18,5/20 « Élaboré dans le grand style classique qui font son succès, il joue la retenue tant sur l'alcool (13°) que sur le boisé, mais sa densité le situe dans les grandes réussites du château, très au-delà du 2015 et du 2014. » 
    Dupont (Le Point) : 17,5-18/20
    Quarin : 96/100 « Le meilleur jamais fait avec le 2009 ! Superbe entrée en bouche moelleuse où le vin se développe très aromatique, avec beaucoup d'éclat dans le fruit et un toucher fin. »
    Martin (Wine Advocate) : 93-95/100 « It is not a once-in-a-lifetime Leoville Barton, but (as usual) it just seems to do everything right. Maybe it's not quite up there with the stellar 2015 Léoville-Barton, which I re-tasted at the time, but it is not far off. »
    Galloni (Vinous) : 93-96/100 « The 2016 Léoville-Barton is superb. Precision, nuance and delineation are the signatures in a wine that speaks to class above all else. Eloquent and nuanced to the core, the 2016 is simply magnificent. »



    En savoir plus
  • Primeurs 2016 Pauillac
    • Rouge
    260,00 € HT
    En savoir plus
    À boire ou à garder :
    Livrable début 2019

    Dupont (Le Point) : 14,5/20 « Bouche tendre, souple, bien fruitée. »
    Quarin : 87/100 « Vin fruité, à la bouche tendre, moelleuse, agréable. »
    Martin (Wine Advocate) : 88-90/100 « It has a clean and precise bouquet, not as complex as some of its peer, yet with throughly enjoyable raspberry and blackcurrant leaf tinged with cedar. »
    Galloni (Vinous) : 86-89/100 « The Lacoste-Borie 2016 is soft, pliant and inviting. There is lovely purity and depth. »

    En savoir plus
  • Primeurs 2016 Pauillac
    • Rouge
    306,00 € HT
    En savoir plus

    Château Fonbadet, un des derniers crus bourgeois de Pauillac, magnifiquement situé (ses voisins ont pour nom Pichon Lalande, Latour, Lynch-Bages et Mouton-Rothschild). En pleine renaissance à partir du millésime 2015 et l'arrivée de l'œnologue Michel Rolland.

    À boire ou à garder :
    Livrable début 2019

    Bettane & Desseauve : « Nez épanoui, très floral et fruits frais, bouche tendre, harmonieuse, fraîche et longue. Bel équilibre. »
    Burtschy (Le Figaro) : 17/20 « Le vin est dense avec un joli moelleux qu'il n'avait pas autrefois, il est long et fin, un peu moins strict, un peu plus accessible. Le 2016 est encore une belle réussite dans un style un peu plus avenant tout en préservant sa densité. Enclavé dans des crus classés, il est largement au niveau de ses voisins. Un achat de confiance. »
    Dupont (Le Point) : 14,5/20
    Quarin : 89/100 « La bouche la plus charnue et la plus dense que je connaisse dans ce cru depuis longtemps. Le vin s'achève savoureux, parfumé et surtout sans angle. »
    Galloni (Vinous) : 89-92/100 « The 2016 Fonbadet is soft and supple, featuring succulent red/bluish-hued berry fruits that are nicely pushed forward. Although not especially complex, the 2016 is absolutely delicious. »

    En savoir plus
  • Primeurs 2016 Pauillac
    • Rouge
    454,00 € HT
    En savoir plus

    Depuis 2009 et le rachat par M. Lorenzetti, on peut parler d'un nouveau cru classé à Pauillac. Indigne de son classement, Pédesclaux avait jusqu’alors disparu de la scène bordelaise. L'ambition et les moyens du nouveau propriétaire sont là : réfection de fond en comble des installations, acquisition de nouvelles parcelles idéalement situées. Les premiers millésimes offrent l'image d'un Pauillac souple et facilement accessible, à un prix défiant toute concurrence sur l'appellation.

    À boire ou à garder :
    Livrable début 2019

    Bettane & Desseauve : 95-96/100 « Coloré et d'une grande générosité de fruit et de texture. La longueur n'est pas encore tout à fait au niveau de cette texture mais les progrès sont ici encore considérables et laissent imaginer dans les prochaines années un vin rivalisant avec les grands cinquième crus classés de l'appellation. »
    Revue du Vin de France : 16,5-17,5/20 « Difficile de résister au charme du fruit croquant et acidulé de ce vin opulent, mais diablement raffiné et pur. Les progrès d'année en année lui permettent désormais de rejoindre les meilleurs. »
    Burtschy (Le Figaro) : 17/20 « Pédesclaux est en pleine renaissance et le 2016 marque une nouvelle étape, avec un vin superbe qui retrouve les arômes pauillacais de cèdre et de cassis. Belle réussite et le vrai retour à haut niveau pour ce cru classé longtemps en quasi-abandon. »
    Dupont (Le Point) : 16/20 « Plus en douceur qu'en densité, fringant, gourmand. »
    Quarin : 91/100 « Le meilleur jamais fait ! Ample à l'attaque, très fruité et très savoureux au développement. »
    Martin (Wine Advocate) : 93-95/100 « I like the subtle nature of this Pédesclaux, the brooding intensity. The palate is medium-bodied with very fine tannin, crisp and fresh, a gorgeous salinity and a long and persistent, lightly spiced finish. This leaves the 2015 Pédesclaux far behind. »
    Galloni (Vinous) : 90-93/100 « The 2016 Pédesclaux is ripe, voluptuous and downright delicious. Pédesclaux has an immediacy that is hugely appealing. This is a wine of pure, unadulterated pleasure. »

    En savoir plus
  • Primeurs 2016 Pauillac
    • Rouge
    458,00 € HT
    En savoir plus

    L’arrivée de M. Dhalluin en 2004 a non seulement bénéficié à Mouton-Rothschild, mais aussi aux deux autres crus classés de la Baronnie : d’Armailhac et Clerc-Milon. Leurs vignes occupent la partie sud (Armailhac) et nord (Clerc-Milon) du plateau de graves de Mouton. D’Armailhac est à peine moins étoffé que Clerc-Milon, mais il dispense la même noblesse aromatique de cassis, tabac et cèdre mêlés.

    À boire ou à garder :
    Livrable début 2019

    Bettane & Desseauve : 95-96/100 « Belles notes de cèdre, vin précis, élégant dans sa chair et sa texture, et qui sera surement encore abordable en achat primeur. »
    Revue du Vin de France : 16-16,5/20 « Sa masse tannique imposante en fait l'un des Armailhac les plus denses et fermes qui soient. »
    Burtschy (Le Figaro) : 17.5/20 « Le vin est élégant, frais, tout en finesse avec des cabernets tout en longueur. Le vin possède nettement plus de densité qu'en 2015 et une élégance incroyable alors qu'analytiquement, il s'agit d'un colosse. »
    Dupont (Le Point) : 16/20
    Quarin : 92/100 « Le meilleur jamais fait avec le 2009 ! Bouche moelleuse au toucher raffiné avec de l'éclat et énormément d'arômes. Grosse note plaisir ! Finale fondante, fleurie, fruitée et superbe de chair. »
    Martin (Wine Advocate) : 92-94/100 « There is immense purity here with some lovely blue fruit appearing on the finish. Quite simply, this is one of the best wines of Château D'Armailhac that I have tasted, somehow not a million miles away from Grand Puy Lacoste in style. »
    Galloni (Vinous) : 89-91/100 « The 2016 d'Armailhac is surprisingly dense and powerful, almost shockingly so. Far from an easygoing wine, the 2016 is massively tannic, even if that is not always evident because of the wine's raciness and pure fruit density. »

    En savoir plus