Monde du vin

Cote des grands vins en 2018

09/01/2019

L'engouement mondial pour les grands vins s'est poursuivi en 2018.

Ainsi, la plateforme mondiale d'échange de vins fins Liv-ex (London International Vintners exchange) vient, telle une Bourse, de livrer le bilan 2018 de ses différents indices :

• 35 % de hausse pour l'indice Bourgogne 150
• 21 % de hausse pour l'indice Californie 50
•   8 % de hausse pour l'indice Bordeaux de Légende 50
•   8 % de hausse pour l'indice Champagne 50
•   7 % de hausse pour l'indice Rhône 100
•   4 % de hausse pour l'indice Italie 100
•   3 % de hausse pour l'indice Porto 50

Tandis que les indices boursiers Dow Jones 30 et CAC 40 perdaient en 2018 respectivement -6% et -11%.

Plus d'informations

Le bestiaire s'agrandit

21/11/2018

Ce qui suit est rigoureusement authentique :

Voilà qu'un honorable chinois récent propriétaire de plusieurs crus bordelais vient de les rebaptiser sous des noms pour le moins imagés :

• on ne dit plus Château Larteau (Bordeaux rouge) mais Château Lapin Impérial

• on ne dit plus Château Tour Saint-Pierre (Saint-Émilion) mais Château Lapin d'Or

• on ne dit plus Château Clos Bel-Air (Pomerol) mais Château Grande Antilope

• on ne dit plus Château Sénilhac (Haut-Médoc) mais Château Antilope Tibétaine

Donc, pour l'instant match nul entre les lapins et les antilopes, mais toujours devancés par un Petit Mouton et un Cheval Blanc...

Plus d'informations

Production 2018

12/11/2018

Avec 46,5 millions d'hectolitres de vin, le millésime 2018 s'établit en France entre 2015 (47,9 Mhl) et 2016 (45,5 Mhl), et nettement au-dessus de 2017 (36,8 Mhl en raison des gelées et de la sécheresse).

À Bordeaux, 2018 (5,40 Mhl) est sous les niveaux de 2015 (5,67 Mhl) et 2016 (6,71 Mhl), mais bien au-dessus de 2017 (3,69 Mhl).

Tandis que la Champagne aura battu tous ses records, avec 3,38 Mhl en 2018 pour une moyenne quinquennale de 2,51 Mhl, soit +35%.

Pour information, le classement des régions viticoles françaises en volume produit (moyenne quinquennale 2014-2018), où Bordeaux n'est pas sur le podium, n'a rien d'intuitif :

29,0 % en Languedoc-Roussillon (première région, hors concours)
18,9 % en Charentes (il faut au moins 6 bouteilles de vin blanc pour faire une bouteille de Cognac)
• 12,2 % en Sud-Est (Vallée du Rhône et Provence)
• 11,9 % à Bordeaux
•  7,7 % en Sud-Ouest (de Cahors à Madiran, sans oublier l'Armagnac)
•  5,8 % en Champagne
•  5,8 % en Val de Loire
•  5,1 % en Bourgogne et Beaujolais
•  2,4 % en Alsace
•  1,2 % dans le reste de la France (Corse+Savoie+Jura+...)

[source Agreste-Ministère de l'Agriculture]