Catalogue

Les prix indiqués s'entendent T.T.C. franco de port (France continentale) dès 48 bouteilles.
Pour moins de 48 bouteilles, la participation aux frais de port (France continentale) est de 24.00 €.
Nous consulter pour la Corse, les Dom-Tom, l'export hors Europe.

Toutes les bouteilles, toutes appellations et tous formats confondus, peuvent être panachées même à l'unité, en toute liberté et sans frais.

Même s'ils disposent d'un potentiel de garde exceptionnel, nous conseillons de goûter les Sauternes dès leur première jeunesse.
Ils ne présentent pas d'astringence tannique et leur complexité aromatique est alors fabuleuse !

Toutes les bouteilles, toutes appellations et tous formats confondus, peuvent être panachées même à l'unité, en toute liberté et sans frais.

Les dates d'apogée sont précisées à titre indicatif. Elles peuvent varier en fonction de votre goût et de la température moyenne de votre cave.

Bouteille bouchonnée ? Voyez à la fin de la rubrique "Conditions générales de vente" la conduite à tenir dans ce cas.

« La première qualité d’un grand vin est d’être rouge. » Winston Churchill

« La différence entre Dieu et un critique de vin ?
On n'a jamais vu Dieu se prendre pour un critique de vin
. » Anonyme

« Le thé peut parfaitement remplacer le vin au petit-déjeuner. » Anthelme Brillat-Savarin

« Le vin est la plus douce des médecines douces. » Anonyme

« Pouilly fumé : vin qu'il est recommandé de consommer avec du saumon fuissé. » Marc Escayrol

« Le bon vin est trop cher et le mauvais, trop mauvais. » Jack Rollan

«Ici le shérif s’appelle Yquem, le Rio Bravo le Ciron, et l’or le Sauternes.» John Wayne

«Wine is a constant proof that God loves us and wants us to be happy.» Benjamin Franklin

Catalogue Printemps-Été
2019

1996 fut un millésime exceptionnel, très souvent supérieur à 1995 en rive gauche.

Les cabernets sauvignons ont lentement mûri grâce à un été harmonieux, sans excès de chaleur ni de sécheresse. Dans le Médoc et les Graves, les vins ont une complexité, une distinction aromatique et une qualité de tanins sans équivalent dans les décennies 1980 et 1990. Très beaux liquoreux, riches et purs.

Nous garantissons que tous les vins du millésime 1996 proviennent directement des caves des Châteaux ou de chais situés en Gironde.

  • 253
    1996 Pessac-Léognan rouge
    • Rouge
    400,00 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Toujours une référence pour les Graves, avec ce bouquet intense de terre fraîche, de fumé et de résine de pin caractéristique de l'appellation. Sa situation dans l'agglomération bordelaise en fait le premier cru le plus précoce de la rive gauche, un net avantage dans les millésimes de fraîcheur.

    À boire ou à garder :
    Prêt à boire
    Apogée :
    2008-2030
    En savoir plus
  • 362
    1996 Margaux
    • Rouge
    589,17 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Aucun cru ne peut mieux exprimer l'association magique et si difficile à obtenir simultanément finesse et puissance. Un premier cru sans rival dans son style !

    À boire ou à garder :
    Prêt à boire
    Apogée :
    2010-2025
    En savoir plus
  • 392
    1996 Saint-Julien
    • Rouge
    56,67 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Clos du Marquis n'est plus le second vin de Léoville-Las Cases, mais un vin à part entière produit sur les parcelles jouxtant Léoville-Poyferré et Lagrange. Quoiqu'il en soit, sa régularité exemplaire depuis maintenant plus de 30 ans force le respect.

    Noté 17/20 par la Revue du Vin de France en novembre 2017 (Hors-série n°33) « Un vin racé et droit à la précision remarquable dont l'intensité de saveurs se révèle digne d'un beau cru classé. ».

    À boire ou à garder :
    Prêt à boire
    Apogée :
    2009-2022
    En savoir plus
  • 422
    1996 Saint-Julien
    • Rouge
    237,50 € HT le magnum 150cl
    En savoir plus

    Avec l’aide de Michel Rolland, Léoville-Poyferré a gagné depuis 1993 en profondeur, volupté de texture et aptitude au vieillissement. Il se rapproche aujourd'hui de la qualité de ses prestigieux voisins dans lesquels il est enclavé : Léoville-Las Cases et Pichon-Lalande. La compétition entre les trois Léoville est intense mais Léoville-Poyferré l’emporte aujourd'hui par un abord plus facile, plus voluptueux, et un rapport qualité/prix/plaisir supérieur.

    À boire ou à garder :
    Prêt à boire
    Apogée :
    2008-2025
    En savoir plus
  • 1931
    2015 Saint-Julien
    • Rouge
    81,25 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Même si leur évolution passe toujours par une période d’austérité, les vins de Léoville-Barton possèdent une classe et une élégance suprême, autant dues à l’âge avancé des vignes qu’à un travail méticuleux.

    Toujours encensé par les critiques, en 2015 « fin, sapide et très long, beaucoup de classe en bouche, avec un côté juteux et un superbe grain », noté 18,5/20 par la Revue du Vin de France.

    À boire ou à garder :
    Attendre 5 à 10 ans
    Apogée :
    2027-2040
    En savoir plus
  • 1932
    1996 Saint-Julien
    • Rouge
    237,50 € HT le magnum 150cl
    En savoir plus

    Même si leur évolution passe toujours par une période d’austérité, les vins de Léoville-Barton possèdent une classe et une élégance suprême, autant dues à l’âge avancé des vignes qu’à un travail méticuleux.

    À boire ou à garder :
    Prêt à boire
    Apogée :
    2008-2028
    En savoir plus