Primeurs 2019

Les prix mentionnés en primeur s'entendent toujours hors T.V.A. et hors transport.
Voyez l'onglet ci-dessous "Campagne Primeurs".

Le logo "bio" signale les vins en viti-, vini-culture biologique, sous réserve de certification officielle après la mise en bouteille.

La campagne "Primeurs 2019" a lieu jusqu'au 31 juillet 2021, dans la limite des stocks disponibles.

Cliquez sous le prix de chaque cru pour connaître les différents caissages et flaconnages proposés.

Lettres d'informations Primeurs 2019

Les avis des dégustateurs dont nous vous faisons régulièrement part :
- Michel Bettane, bettanedesseauve.com
- Jacques Dupont, Le Point
- La Revue du Vin de France
ne sont pas parus pour cause de Covid-19.

À ce jour, les seuls à avoir mis en ligne leurs notes du millésime 2019 sont Jean-Marc Quarin (quarin.com), Antonio Galloni et Neal Martin (vinous.com).

Les déplacements à Bordeaux étant impossibles, ces deux derniers n'ont pu déguster que des échantillons qui leur ont été envoyés aux États-Unis (avec les aléas que cela comporte sur la conservation des vins, déjà habituellement "fragiles" en Primeurs).

En conséquence, nous avons placé dans cette catégorie les crus qui ont, à notre avis, produit les plus grands et plus excitants vins du millésime 2019.

Vous y verrez en bonne place les domaines les plus prestigieux, donc les plus chers, mais aussi plusieurs challengers qui créent la surprise...

  • 3965
    Primeurs 2019 Pessac-Léognan blanc
    • Blanc sec
    529,00 € HT
    En savoir plus

    Le vin blanc de Smith Haut Lafitte s'est bâti une solide réputation depuis 10 ans, même s'il n'est pas grand cru classé (mais Haut-Brion blanc et Pape-Clément blanc ne le sont pas non plus). Heureux mariage du bois et du fruit, il dispense toujours une belle complexité aromatique, du tilleul aux agrumes, et une structure vive, riche et fine. 2017 a été noté 19/20 par la Revue du Vin de France « l’un des plus complets et aboutis jamais dégustés. D’une profondeur, d’une complexité de saveur et d’une allonge vraiment impressionnantes. Il ira très loin ».

    Bettane & Desseauve : 95-96/100
    Revue du Vin de France : 94-95/100 « Flatteur grâce à une texture riche qui semble superposer les strates de fruit et de velours, ce vin où le sauvignon demeure très majoritaire évite toute exubérance aromatique variétale. Sa saveur garde au contraire une noble réserve, ponctuant une très belle longueur de touches subtiles de tilleul et de verveine. »
    Quarin : 96/100 « Ultra minutieux à l'attaque, ultra fondant en milieu de bouche, très parfumé, avec un toucher cristallin, un corps élancé, le vin s'achève particulièrement long, complexe et magnifique. Bravo ! »
    Galloni (Vinous) : 92-94/100 « Orchard fruit, mint, white flowers, lemon confit and white pepper confer briskness to a white that nicely balances the natural richness of the year with freshness that comes from picking on the early side. »
    Martin (Vinous) : 94-96/100 « It is not the most complex white Smith Haut Lafitte that I have tasted, yet it is full of tension with subtle spicy notes of ginger and lemongrass that enliven the persistent finish. There is a brightness and sophistication to this wine that is very persuasive. Superb. »

    À boire ou à garder :
    Livrable février 2022
    Alcool potentiel :
    14.1%
    En savoir plus
  • 3970
    Primeurs 2019 Sauternes
    • Blanc liquoreux
    244,00 € HT
    En savoir plus

    Sur la commune de Preignac, Suduiraut offre un vin à l'image de sa position géographique : à mi-chemin entre Sauternes et Barsac. Les derniers millésimes sont éblouissants de puissance contenue et de distinction aromatique. Coup double pour les millésimes 2016 et 2017 dans la Revue du Vin de France, respectivement notés 19/20 "magistral" et 19,5/20 "remarquable".

    Bettane & Desseauve : 93-94/100
    Revue du Vin de France : 95-96/100 « Si le premier nez embaume l’abricot confit, il est rapidement suivi d’une touche variétale, voire végétale, sans que cela nuise à son équilibre. Une liqueur douce, très agréable, vient conforter un fruit d’une grande pureté. Un sauternes très soyeux qui, comme toujours, se construira en cours d’élevage »
    Quarin : 94/100 « Ample à l’attaque, fondant au développement, tout à la fois aromatique et gras, mais sans lourdeur, avec de la noblesse dans le toucher, le vin s’étire longtemps en finale, complexe, long, tandis que des nuances rappellent la mandarine et l’orange. »
    Galloni (Vinous) : 94-96/100 « What I like most about Suduiraut is how it delivers superb flavor intensity and yet remains light on its feet. The 2019 is a gorgeous and totally compelling wine. »
    Martin (Vinous) : 95-97/100 « A powerful and intense Sauternes in the making with layers of honey, ginger and quince. You could almost describe the texture as "gloopy"! This is a superb Suduiraut with long-term potential. »

    À boire ou à garder :
    Livrable février 2022
    Alcool potentiel :
    14.5%
    En savoir plus
  • 4056
    Primeurs 2019 Saint-Julien
    • Rouge
    966,00 € HT
    En savoir plus

    Destinés à une très longue garde en cave (minimum 10 ans même dans les petits millésimes), les vins de Léoville-Las Cases représentent dans chaque millésime une des plus parfaites et plus pures expressions du vignoble médocain. Comme l'a écrit Wine Advocate « Léoville-Las Cases ressemble de plus en plus à Lafite plutôt qu'à son proche voisin Latour ».

    Bettane & Desseauve : 99/100 « Difficile de résister à la noblesse absolue du nez. [...] C'est le plus complexe et le plus racé de Saint-Julien ou même du Médoc. Densité de texture incroyable et sans la moindre lourdeur, boisé vcomplètement dominé par la matière, il est promis à grand avenir. »
    Revue du Vin de France : 98-100/100 « Dans la longue série des millésimes mythiques de la propriété, le 2019 va se faire une place de choix. Ce bloc massif, bombe de fruit et de tanins, fait montre d’une immense intensité. »
    Galloni (Vinous) : 94-96/100 « The 2019 Léoville Las-Cases is a gorgeous, sophisticated wine. Deep and beautifully layered, the 2019 has remarkable depth and simply impeccable balance. Here, too, the integration of fruit, tannin and acidity is simply remarkable, especially for such a young wine. In so many vintages, Las Cases can be a brute, but the 2019 is incredibly polished. »
    Martin (Vinous) : 96-98/100 « There is a clarity to this Grand Vin that places it amongst Jean-Hubert Delon's finest releases in recent years and it is blessed with astounding length. You come away with the feeling of a nascent wine boasting immense coiled-up energy that will guarantee its longevity. Stunning. »

    À boire ou à garder :
    Livrable février 2022
    Alcool potentiel :
    14.02%
    En savoir plus
  • 4064
    Primeurs 2019 Pauillac
    • Rouge
    302,00 € HT
    En savoir plus

    Grand-Puy-Lacoste est le plus fin des 5èmes crus classés de Pauillac, tenu avec compétence et attention par M. François-Xavier Borie. Les derniers millésimes montrent une précision aromatique et une noblesse de tanin encore accrues.

    Bettane & Desseauve : 95-96/100 « Vin exemplaire au nez par sa précision, sa fidélité au terroir. Digne des grandes réussites de son histoire par sa plénitude de constitution et le classicisme de son tannin. »
    Revue du Vin de France : 94-95/100 « D’une très belle matière, le vin est dense, serré et profond, avec une juste maturité de fruit. La finale s’allonge et déploie des tanins fins. Très beau potentiel. »
    Quarin : 97/100 « Nez intense, fin, subtil, frais, noble, profond et très hédoniste. Minutieux à l'attaque, avec un corps très fondant tout le long de la dégustation, très aromatique, très juteux, très parfumé, très savoureux, et un port particulièrement gracieux, un toucher royal, redoublé d'une belle densité et d'une profondeur raffinée en finale, ce vin s'achève incrachable [...] Une grande réussite. »
    Martin (Vinous) : 95-97/100 « The palate is medium-bodied with finely chiseled tannins. Compared to the robust, tannic GPL's of old, this is much more lithe and approachable, yet it still bears the DNA of this Pauillac estate. [...] Classy and full of breeding - quintessential Pauillac. »

    À boire ou à garder :
    Livrable février 2022
    Alcool potentiel :
    14.5%
    En savoir plus
  • 4068
    Primeurs 2019 Pauillac
    • Rouge
    440,00 € HT
    En savoir plus

    Difficile de trouver un cru aussi mondialement célèbre que Lynch-Bages. Il est vrai que nul autre n’aura été aussi régulier que lui sur ces trente dernières années, dans le style riche et opulent qui est le sien. Il se dit même que Lynch-Bages est le Château qui a donné le goût du Bordeaux aux américains. Un grand bravo à M. Jean-Michel Cazes qui a pris sa retraite en 2007 (mais qui est toujours là) !

    Bettane & Desseauve : 94-95/100
    Revue du Vin de France : 96-97/100 « Voici un Lynch-Bages de grande ampleur, avec une bouche puissante, mais surtout une très grande finesse de texture et un soyeux de tanins qui le portera loin. Une future très belle bouteille pour le cru. »
    Quarin : 93/100 « Nez très aromatique, au fruité mûr. Tendre à l'attaque, moelleux en milieu de bouche, savoureux, le vin garde son profil tendre jusqu'en finale »
    Galloni (Vinous) : 96-98/100 « The 2019 Lynch Bages is stunning. Rich, ample and dramatic, the 2019 possesses tremendous richness and an intensity that builds all the way through to the finish. Vibrant and expansive from the very first taste, with tremendous saline energy backing it all up, Lynch Bages is pure magic in 2019. Wow. Don't miss it! »
    Martin (Vinous) : 95-97/100 « It reminds me of the superlative 2016 in some ways, effortless on the lightly spiced finish. This has huge potential. »

    À boire ou à garder :
    Livrable février 2022
    Alcool potentiel :
    14%
    En savoir plus
  • 4074
    Primeurs 2019 Pauillac
    • Rouge
    2 850,00 € HT
    En savoir plus

    Nommé maître de chai en 1994, M. Chevallier s'est attaché à étoffer les vins de Lafite-Rothschild sans rien perdre du bouquet si caractéristique de cassis, de graphite et de cèdre. Objectif rapidement atteint dès 1995, plaçant Lafite en tête des 1ers crus classés (c'était déjà le cas en 1855), et vénéré comme tel par le marché chinois. Les  incroyables qualités du terroir de Lafite en font un cru à part et donnent au cabernet sauvignon (présent chaque année à plus de 90%) ses plus belles expressions aromatiques.

    Bettane & Desseauve : 96-97/100 « Le tannin est parfaitement extrait. Seul un boisé un peu rigoriste et asséchant l'empêche d'offrir pour le moment ce petit supllément qu'on aimerait pour ce cru. »
    Revue du Vin de France : 99-100/100 « Une essence de Lafite jaillit du verre dès le premier nez. Minéral, concentré, graphite, il déploie toute la panoplie. La bouche est à la fois ultra dense mais aussi étonnamment approchable. Classique parmi les classiques, il “pousse” en finale et déroule des flots de saveurs interminables. »
    Quarin : 96/100 « La bouche se présente tout en douceur tactile, soutenue par un gras fin de part en part. L'éclat fruité domine la finale dans une belle longueur sans angle tannique. C'est un délice de minutie sans être très opulent. »
    Galloni (Vinous) : 96-98/100 « The 2019 Lafite-Rothschild is sensual, alluring and simply breathtaking in its beauty. A vivid, towering Lafite, the 2019 simply has it all. Even with all of its intensity, the 2019 possesses striking minerality and tension that give the wine its sense of drive and precision. it is a stunning wine by any measure. »
    Martin (Vinous) : 96-98/100 « Alcohol here is some half a degree lower than many of its peers at around 13.4%. The palate is medium-bodied with succulent, rounded tannins that lend this Lafite its creamy femme fatale texture and disguise its backbone. More powerful than expected, this builds in the mouth towards an atypically corpulent, dense finish that seems to "flow" across the senses. »

    À boire ou à garder :
    Livrable février 2022
    Alcool potentiel :
    13.4%
    En savoir plus
  • 4123
    Primeurs 2019 Saint-Émilion
    • Rouge
    420,00 € HT
    En savoir plus

    Racheté en 2017 par le réassureur SCOR, une page se tourne à Troplong-Mondot, formidable terroir de Saint-Émilion. Jusqu’en 2016 inclus, ce sont les vins les plus riches en extrait et les plus généreux de l’appellation, élaborés par Christine Valette et son mari, sous l’égide de Michel Rolland.

    Rupture de style radicale à partir du millésime 2017 : fort de la puissance de son terroir, le Château vise désormais, sous la conduite d'Aymeric de Gironde (ancien directeur de Cos d'Estournel), à produire des vins plus harmonieux, alliant une élégante précision à leur richesse aromatique naturelle.

    Bettane & Desseauve : 96/100 « Mâche soyeuse subtile en attaque, avec un tannin qui prend de la densité et de la profondeur. La fraîcheur aromatique est intégrée et la finale crayeuse donne de la verticalité au vin. »
    Revue du Vin de France : 95-96/100 « Le profil est massif mais le fruit dynamique. La puissance rassemblée des calcaires sert l’équilibre de ce vin complexe et généreux, à l’extraction plus infusée. Une belle réussite. »
    Quarin : 95/100 « Immédiatement délicat dès l’entrée en bouche, plus floral que jamais, minutieux dans son toucher et sans cesse parfumé, le vin s’étire en finale, savoureux et délicatement complexe dans son déroulé. »
    Galloni (Vinous) : 96-98/100 « The 2019 Troplong Mondot is sensational. Rich, vibrant and explosive, the 2019 pulses with energy. Black cherry, violet plum, licorice, lavender and dark spice build in a statuesque Saint-Émilion endowed with tremendous energy and pure power. Troplong Mondot is not as obvious a wine as it was a few years ago, but its grandeur - and more importantly, the grandeur of this site - are evident. »
    Martin (Vinous) : 95-97/100 « Its gentle personality belies the backbone of this Troplong, with touches of white pepper and tobacco toward the cerebral finish. It is a wonderful Saint-Émilion from Aymeric de Gironde and his team, more approachable than the 2018, to be frank, just a wine you are going to want to drink. »

    À boire ou à garder :
    Livrable février 2022
    Alcool potentiel :
    15%
    En savoir plus
  • 4133
    Primeurs 2019 Saint-Émilion
    • Rouge
    545,00 € HT
    En savoir plus

    Les vins de Figeac affichent un naturel, une fraîcheur et une distinction sans pareils. Sans rien perdre de sa finesse et de son équilibre, Figeac met actuellement les bouchées doubles pour rejoindre au plus haut niveau Angélus et Pavie lors du futur classement (2022 ?).

    Son 2017 a été noté 20/20 par la Revue du Vin de France « L'immense réussite entrevue en primeur se confirme sans l'ombre d'un doute. Le duel avec Cheval-Blanc [également 20/20] continue... ».

    Bettane & Desseauve : 99/100 « Un corps satiné, fuselé et une profondeur parmi les plus accomplies du millésime. La finale saline est grandissime. C'est pur, long, séveux, cristalin, d'une fraîcheur intense et d'une longueur ultra racée. »
    Revue du Vin de France : 98-99/100 « Excellent millésime pour ce terroir de graves profondes et d’argiles bleues influencé par le climat, sous influence de la Dordogne, à la limite de Pomerol. L’équilibre parfait du nez sur le fruit précis, frais du merlot est d’une grande finesse, ponctué des épices du cabernet-sauvignon sur une finale où les cabernets francs livrent leur fraîcheur. Toute l’harmonie de la trilogie de raisins saint-émilionnaise concourt à l’excellence de la construction aux tanins graphites, signature de Figeac. »
    Galloni (Vinous) : 97-99/100 « A stunning vivid wine, the 2019 Figeac may very well turn out to be one of the wines of the vintage, when all is said and done. Cabernet Franc is 36%, a bit higher than the norm, which has been closer to 30%. The 100% new oak is barely perceptible. Rich and dramatic in the glass, the 2019 soars with magnificent intensity. Graphite, cured meats, smoke, licorice, menthol and spice develop with aeration, but the 2019 is dense and very primary today. It is a truly grand Grand Vin in the making. »
    Martin (Vinous) : 97-99/100 « It is quintessential Figeac on the nose, that is to say that the enticing mélange of Merlot and Cabernet together creates more than a sum of their parts. It is exquisitely defined. The palate is medium-bodied. First impressions are of a Figeac that leans more to the Cabernet/Left Bank side of its personality, quite structured with black fruit dominating, saline and marine-influenced. A deeply impressive, intellectual Figeac this years, amongst the canon of greats that stretch back to the 1940s. »

    À boire ou à garder :
    Livrable février 2022
    En savoir plus
  • 4145
    Primeurs 2019 Chevalier-Montrachet Grand cru blanc
    • Blanc sec
    1 684,00 € HT
    En savoir plus

    En 2004, Jean-Michel Chartron donna une nouvelle impulsion à son domaine, avec la chance de disposer d'un patrimoine foncier extraordinaire (le Clos des Chevaliers est la meilleure partie du Chevalier-Montrachet, lui-même considéré comme le meilleur climat de Puligny après le Montrachet). Minéraux, nerveux, puissants et longs, ses vins comptent parmi les plus grands de Puligny. Noté deux étoiles dans le guide Revue du Vin de France.

    Nomination

    Jean-Michel Chartron a été doublement élu "Vigneron de l'année" : dans la revue "Bourgogne Aujourd'hui" en mars 2018 et dans le guide Hachette en septembre 2018.

    À boire ou à garder :
    Livrable février 2022
    En savoir plus
  • 4172
    Primeurs 2019 Côte-Rôtie
    • Rouge
    285,00 € HT
    En savoir plus

    En 1994, Michel Tardieu a commencé à sélectionner et élever des vins issus de très vieilles vignes et provenant des meilleurs terroirs, suivant les préceptes de son ami Dominique Laurent. Alors que Laurent est connu pour la concentration de ses vins de Bourgogne, Tardieu a, du fait de la puissance innée des vins de la Vallée du Rhône, cherché à favoriser l’élégance et la complexité aromatiques dans ses sélections. De plus, l’élevage luxueux en barriques de haute qualité sied à merveille aux vins de cette région. Promu deux étoiles dans le guide 2020 Revue du Vin de France.

    Nouvelle cuvée créée en 2017, un Côte-Rôtie de cœur de coteau sur les terroirs majeurs de la Côte Brune. Concentration phénoménale, tanin énergique, un vin compact mais raffiné, à attendre minimum 10 ans avant d'envisager la dégustation.

    Terroirs : Landonne, Lancement, Chavaroche, Les Rochains
    Cépages (âge des vignes) : 100% syrah (plus de 60 ans)
    Degré : 13,5°
    Vinification : 100% raisins non égrappés
    Élevage : 12 mois en barriques neuves et d'un vin, et 12 mois en foudres
    Mise en bouteille : sans collage ni filtration

    À boire ou à garder :
    Livrable février 2022
    En savoir plus