Catalogue

Les prix indiqués s'entendent T.T.C. franco de port (France continentale) dès 48 bouteilles.
Pour moins de 48 bouteilles, la participation aux frais de port (France continentale) est de 24.00 €.
Nous consulter pour la Corse, les Dom-Tom, l'export hors Europe.

Toutes les bouteilles, toutes appellations et tous formats confondus, peuvent être panachées même à l'unité, en toute liberté et sans frais.

Même s'ils disposent d'un potentiel de garde exceptionnel, nous conseillons de goûter les Sauternes dès leur première jeunesse.
Ils ne présentent pas d'astringence tannique et leur complexité aromatique est alors fabuleuse !

Toutes les bouteilles, toutes appellations et tous formats confondus, peuvent être panachées même à l'unité, en toute liberté et sans frais.

Les dates d'apogée sont précisées à titre indicatif. Elles peuvent varier en fonction de votre goût et de la température moyenne de votre cave.

Bouteille bouchonnée ? Voyez à la fin de la rubrique "Conditions générales de vente" la conduite à tenir dans ce cas.

« Un bon vin, c'est comme un bon livre. On se régale de cépages.... »

« 5 fruits par jour : chardonnay, grenache, syrah, pinot et cabernet.. »

« Cette bibine n'est même pas bonne pour faire les carreaux, ça les raye. » Jérôme Gagnez

« Tant qu'il y a de la vigne, il y a de l'espoir." . »

« Pouilly fumé : vin qu'il est recommandé de consommer avec du saumon fuissé. » Marc Escayrol

« Quand mes amis me manquent, je fais comme pour les échalotes, je les fais revenir avec du vin blanc.! »

Automne-Hiver
2020/2021

Le surclassement de Ch. Mouton-Rothschild en 1973 de second à premier grand cru classé était aussi légitime que mérité eu égard à la qualité de son terroir, un plateau de 90 hectares de graves profondes au nord de Pauillac, avec Lafite-Rothschild comme voisin.

Malgré cette promotion et même s'il caracole régulièrement en tête dans les dégustations, le Ch. Mouton-Rothschild reste jusqu'à présent le moins cher des premiers crus classés du Médoc. Son style, puissant et corsé, ainsi que son aptitude au vieillissement et à une longue garde, ont fait écrire à M. Bettane « peut-être le vin le plus formellement parfait du Médoc ? ».

Pour célébrer cette régularité impressionnante sur les 20 dernières années, nous vous proposons cette saison 12 millésimes de Ch. Mouton-Rothschild, de 2001 à 2014.

Mouton-Rothschild

  • 3018
    2014 Pauillac
    • Rouge
    370,83 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Le surclassement de Mouton-Rothschild en 1973 de second à premier grand cru classé était aussi légitime que mérité eu égard à la qualité de son terroir, un plateau de 90 ha de graves profondes au nord de Pauillac, avec Lafite-Rothschild comme voisin. Malgré cette promotion et même s'il caracole régulièrement en tête dans les dégustations, Mouton-Rothschild reste jusqu'à présent le moins cher des premiers crus classés du Médoc. Son style puissant et corsé ainsi que son aptitude au long vieillissement ont fait écrire à M. Bettane « peut-être le vin le plus formellement parfait du Médoc ? ».

    À boire ou à garder :
    Attendre 5 à 10 ans
    Apogée :
    2026-2042
    Alcool potentiel :
    13%
    En savoir plus
  • 4377
    2012 Pauillac
    • Rouge
    412,50 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Le surclassement de Mouton-Rothschild en 1973 de second à premier grand cru classé était aussi légitime que mérité eu égard à la qualité de son terroir, un plateau de 90 ha de graves profondes au nord de Pauillac, avec Lafite-Rothschild comme voisin. Malgré cette promotion et même s'il caracole régulièrement en tête dans les dégustations, Mouton-Rothschild reste jusqu'à présent le moins cher des premiers crus classés du Médoc. Son style puissant et corsé ainsi que son aptitude au long vieillissement ont fait écrire à M. Bettane « peut-être le vin le plus formellement parfait du Médoc ? ».

    À boire ou à garder :
    Attendre 1 à 2 ans
    Apogée :
    2022-2035
    Alcool potentiel :
    13%
    En savoir plus
  • 1200
    2011 Pauillac
    • Rouge
    395,83 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Le surclassement de Mouton-Rothschild en 1973 de second à premier grand cru classé était aussi légitime que mérité eu égard à la qualité de son terroir, un plateau de 90 ha de graves profondes au nord de Pauillac, avec Lafite-Rothschild comme voisin. Malgré cette promotion et même s'il caracole régulièrement en tête dans les dégustations, Mouton-Rothschild reste jusqu'à présent le moins cher des premiers crus classés du Médoc. Son style puissant et corsé ainsi que son aptitude au long vieillissement ont fait écrire à M. Bettane « peut-être le vin le plus formellement parfait du Médoc ? ».

    Le 2012 « un succès majeur dans le millésime » a obtenu 94/100 par Wine Advocate.

    À boire ou à garder :
    Attendre 3 à 5 ans
    Apogée :
    2025-2040
    Alcool potentiel :
    13%
    En savoir plus
  • 4378
    2010 Pauillac
    • Rouge
    683,33 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Le surclassement de Mouton-Rothschild en 1973 de second à premier grand cru classé était aussi légitime que mérité eu égard à la qualité de son terroir, un plateau de 90 ha de graves profondes au nord de Pauillac, avec Lafite-Rothschild comme voisin. Malgré cette promotion et même s'il caracole régulièrement en tête dans les dégustations, Mouton-Rothschild reste jusqu'à présent le moins cher des premiers crus classés du Médoc. Son style puissant et corsé ainsi que son aptitude au long vieillissement ont fait écrire à M. Bettane « peut-être le vin le plus formellement parfait du Médoc ? ».

    À boire ou à garder :
    Attendre 5 à 10 ans
    Apogée :
    2028-2050
    Alcool potentiel :
    13.5%
    En savoir plus
  • 4379
    2009 Pauillac
    • Rouge
    666,67 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Le surclassement de Mouton-Rothschild en 1973 de second à premier grand cru classé était aussi légitime que mérité eu égard à la qualité de son terroir, un plateau de 90 ha de graves profondes au nord de Pauillac, avec Lafite-Rothschild comme voisin. Malgré cette promotion et même s'il caracole régulièrement en tête dans les dégustations, Mouton-Rothschild reste jusqu'à présent le moins cher des premiers crus classés du Médoc. Son style puissant et corsé ainsi que son aptitude au long vieillissement ont fait écrire à M. Bettane « peut-être le vin le plus formellement parfait du Médoc ? ».

    À boire ou à garder :
    Attendre 1 à 2 ans
    Apogée :
    2022-2042
    Alcool potentiel :
    13%
    En savoir plus
  • 4380
    2008 Pauillac
    • Rouge
    495,83 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Le surclassement de Mouton-Rothschild en 1973 de second à premier grand cru classé était aussi légitime que mérité eu égard à la qualité de son terroir, un plateau de 90 ha de graves profondes au nord de Pauillac, avec Lafite-Rothschild comme voisin. Malgré cette promotion et même s'il caracole régulièrement en tête dans les dégustations, Mouton-Rothschild reste jusqu'à présent le moins cher des premiers crus classés du Médoc. Son style puissant et corsé ainsi que son aptitude au long vieillissement ont fait écrire à M. Bettane « peut-être le vin le plus formellement parfait du Médoc ? ».

    À boire ou à garder :
    Attendre 1 à 2 ans
    Apogée :
    2023-2040
    Alcool potentiel :
    13%
    En savoir plus
  • 4381
    2007 Pauillac
    • Rouge
    458,33 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Le surclassement de Mouton-Rothschild en 1973 de second à premier grand cru classé était aussi légitime que mérité eu égard à la qualité de son terroir, un plateau de 90 ha de graves profondes au nord de Pauillac, avec Lafite-Rothschild comme voisin. Malgré cette promotion et même s'il caracole régulièrement en tête dans les dégustations, Mouton-Rothschild reste jusqu'à présent le moins cher des premiers crus classés du Médoc. Son style puissant et corsé ainsi que son aptitude au long vieillissement ont fait écrire à M. Bettane « peut-être le vin le plus formellement parfait du Médoc ? ».

    À boire ou à garder :
    Prêt à boire
    Apogée :
    2019-2032
    Alcool potentiel :
    13%
    En savoir plus
  • 2648
    2006 Pauillac
    • Rouge
    495,83 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Le surclassement de Mouton-Rothschild en 1973 de second à premier grand cru classé était aussi légitime que mérité eu égard à la qualité de son terroir, un plateau de 90 ha de graves profondes au nord de Pauillac, avec Lafite-Rothschild comme voisin. Malgré cette promotion et même s'il caracole régulièrement en tête dans les dégustations, Mouton-Rothschild reste jusqu'à présent le moins cher des premiers crus classés du Médoc. Son style puissant et corsé ainsi que son aptitude au long vieillissement ont fait écrire à M. Bettane « peut-être le vin le plus formellement parfait du Médoc ? ».

    À boire ou à garder :
    Prêt à boire
    Apogée :
    2020-2036
    Alcool potentiel :
    13%
    En savoir plus
  • 4382
    2005 Pauillac
    • Rouge
    604,17 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Le surclassement de Mouton-Rothschild en 1973 de second à premier grand cru classé était aussi légitime que mérité eu égard à la qualité de son terroir, un plateau de 90 ha de graves profondes au nord de Pauillac, avec Lafite-Rothschild comme voisin. Malgré cette promotion et même s'il caracole régulièrement en tête dans les dégustations, Mouton-Rothschild reste jusqu'à présent le moins cher des premiers crus classés du Médoc. Son style puissant et corsé ainsi que son aptitude au long vieillissement ont fait écrire à M. Bettane « peut-être le vin le plus formellement parfait du Médoc ? ».

    À boire ou à garder :
    Prêt à boire
    Apogée :
    2021-2040
    Alcool potentiel :
    13%
    En savoir plus
  • 4383
    2004 Pauillac
    • Rouge
    487,50 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Le surclassement de Mouton-Rothschild en 1973 de second à premier grand cru classé était aussi légitime que mérité eu égard à la qualité de son terroir, un plateau de 90 ha de graves profondes au nord de Pauillac, avec Lafite-Rothschild comme voisin. Malgré cette promotion et même s'il caracole régulièrement en tête dans les dégustations, Mouton-Rothschild reste jusqu'à présent le moins cher des premiers crus classés du Médoc. Son style puissant et corsé ainsi que son aptitude au long vieillissement ont fait écrire à M. Bettane « peut-être le vin le plus formellement parfait du Médoc ? ».

    À boire ou à garder :
    Prêt à boire
    Apogée :
    2017-2032
    Alcool potentiel :
    12.5%
    En savoir plus
  • 4384
    2003 Pauillac
    • Rouge
    541,67 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Le surclassement de Mouton-Rothschild en 1973 de second à premier grand cru classé était aussi légitime que mérité eu égard à la qualité de son terroir, un plateau de 90 ha de graves profondes au nord de Pauillac, avec Lafite-Rothschild comme voisin. Malgré cette promotion et même s'il caracole régulièrement en tête dans les dégustations, Mouton-Rothschild reste jusqu'à présent le moins cher des premiers crus classés du Médoc. Son style puissant et corsé ainsi que son aptitude au long vieillissement ont fait écrire à M. Bettane « peut-être le vin le plus formellement parfait du Médoc ? ».

    À boire ou à garder :
    Prêt à boire
    Apogée :
    2018-2043
    Alcool potentiel :
    13%
    En savoir plus
  • 3019
    2001 Pauillac
    • Rouge
    508,33 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Le surclassement de Mouton-Rothschild en 1973 de second à premier grand cru classé était aussi légitime que mérité eu égard à la qualité de son terroir, un plateau de 90 ha de graves profondes au nord de Pauillac, avec Lafite-Rothschild comme voisin. Malgré cette promotion et même s'il caracole régulièrement en tête dans les dégustations, Mouton-Rothschild reste jusqu'à présent le moins cher des premiers crus classés du Médoc. Son style puissant et corsé ainsi que son aptitude au long vieillissement ont fait écrire à M. Bettane « peut-être le vin le plus formellement parfait du Médoc ? ».

    À boire ou à garder :
    Prêt à boire
    Apogée :
    2015-2028
    Alcool potentiel :
    12.5%
    En savoir plus