Château PRIEURÉ-LICHINE
4ème Grand cru classé

  • Rouge
  • 2015
  • Margaux
Château PRIEURÉ-LICHINE 4ème Grand cru classé 2015 le magnum 150cl

le magnum 150cl: 69,17 €le magnum 150cl

L'arrivée de M. Derenoncourt comme consultant en 2002 a relancé Prieuré-Lichine, en lui conférant tout d'abord une meilleure dimension aromatique grâce à une maturité des raisins plus aboutie. La limitation des rendements depuis 2009 s'est traduite par un supplément de densité et de volume, ce qui lui manquait pour rivaliser avec ses pairs.

À boire ou à garder :
Attendre 3 à 5 ans
Apogée :
2022-2035

Du même producteur :

  • 3124
    2016 Margaux
    • Rouge
    36,67 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    L'arrivée de M. Derenoncourt comme consultant en 2002 a relancé Prieuré-Lichine, en lui conférant tout d'abord une meilleure dimension aromatique grâce à une maturité des raisins plus aboutie. La limitation des rendements depuis 2009 s'est traduite par un supplément de densité et de volume, ce qui lui manquait pour rivaliser avec ses pairs.

    À boire ou à garder :
    Attendre 3 à 5 ans
    Apogée :
    2022-2034
    En savoir plus
  • 2396
    2015 Margaux
    • Rouge
    34,58 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    L'arrivée de M. Derenoncourt comme consultant en 2002 a relancé Prieuré-Lichine, en lui conférant tout d'abord une meilleure dimension aromatique grâce à une maturité des raisins plus aboutie. La limitation des rendements depuis 2009 s'est traduite par un supplément de densité et de volume, ce qui lui manquait pour rivaliser avec ses pairs.

    À boire ou à garder :
    Attendre 3 à 5 ans
    Apogée :
    2022-2035
    En savoir plus
  • 1745
    2014 Margaux
    • Rouge
    27,92 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    L'arrivée de M. Derenoncourt comme consultant en 2002 a relancé Prieuré-Lichine, en lui conférant tout d'abord une meilleure dimension aromatique grâce à une maturité des raisins plus aboutie. La limitation des rendements depuis 2009 s'est traduite par un supplément de densité et de volume, ce qui lui manquait pour rivaliser avec ses pairs.

    À boire ou à garder :
    Attendre 3 à 5 ans
    Apogée :
    2022-2032
    En savoir plus
  • 333
    2012 Margaux
    • Rouge
    27,92 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    L'arrivée de M. Derenoncourt comme consultant en 2002 a relancé Prieuré-Lichine, en lui conférant tout d'abord une meilleure dimension aromatique grâce à une maturité des raisins plus aboutie. La limitation des rendements depuis 2009 s'est traduite par un supplément de densité et de volume, ce qui lui manquait pour rivaliser avec ses pairs.

    Coup de cœur Guide Hachette en 2012.

    À boire ou à garder :
    Prêt à boire
    Apogée :
    2016-2025
    En savoir plus
  • 332
    2011 Margaux
    • Rouge
    34,58 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    L'arrivée de M. Derenoncourt comme consultant en 2002 a relancé Prieuré-Lichine, en lui conférant tout d'abord une meilleure dimension aromatique grâce à une maturité des raisins plus aboutie. La limitation des rendements depuis 2009 s'est traduite par un supplément de densité et de volume, ce qui lui manquait pour rivaliser avec ses pairs.

    À boire ou à garder :
    Prêt à boire
    Apogée :
    2016-2025
    En savoir plus
  • 331
    2010 Margaux
    • Rouge
    111,67 € HT le magnum 150cl
    En savoir plus

    L'arrivée de M. Derenoncourt comme consultant en 2002 a relancé Prieuré-Lichine, en lui conférant tout d'abord une meilleure dimension aromatique grâce à une maturité des raisins plus aboutie. La limitation des rendements depuis 2009 s'est traduite par un supplément de densité et de volume, ce qui lui manquait pour rivaliser avec ses pairs.

    Le 2010 a été noté 92/100 par Wine Advocate.

    À boire ou à garder :
    Attendre 3 à 5 ans
    Apogée :
    2022-2036
    En savoir plus
  • 329
    2009 Margaux
    • Rouge
    111,67 € HT le magnum 150cl
    En savoir plus

    L'arrivée de M. Derenoncourt comme consultant en 2002 a relancé Prieuré-Lichine, en lui conférant tout d'abord une meilleure dimension aromatique grâce à une maturité des raisins plus aboutie. La limitation des rendements depuis 2009 s'est traduite par un supplément de densité et de volume, ce qui lui manquait pour rivaliser avec ses pairs.

    À boire ou à garder :
    Prêt à boire
    Apogée :
    2018-2032
    En savoir plus