Château BELLEFONT-BELCIER
Grand cru classé

  • Rouge
  • 2017
  • Saint-Émilion
Château BELLEFONT-BELCIER Grand cru classé 2017 la caisse bois de 6 bouteilles 75cl

la caisse bois de 6 bouteilles 75cl: 193,00 €la caisse bois de 6 bouteilles 75cl

235,00 €

Bellefont-Belcier, grand cru classé au magnifique terroir couvrant la partie Est de la Côte Pavie, entre Larcis-Ducasse et Le Tertre Rôteboeuf, est la dernière acquisition (2016) de M. Kwok à Saint-Émilion.

Sous la conduite de Michel Rolland et son équipe, son premier millésime 2017 est déjà un coup de maître.

« Le nouveau propriétaire a voulu marquer une forme de rupture avec une sélection parcellaire plus poussée et une vinification plus douce. De ce fait il n’y aura que 30000 bouteilles en 2017. Ce millésime se compose de 30% de cabernet franc et 70% de merlot. Le tannin se montre généreux avec un bel élan crayeux à partir du milieu de bouche. Une première réussie ! » Noté 16/20. Bettane & Desseauve – Mai 2018

« Délicat à l'attaque, parfumé de suite après, fondant et savoureux, minutieux dans son toucher, le vin s'étire en finale, agréable et long. Ensemble très joli. Ici, le millésime favorise une tannicité plus douce. » Noté 16/20. Jean-Marc Quarin – Avril 2018

« The palate builds on the promise it showed from barrel, fleshy with gentle grip, lightly spiced with a touch of black pepper towards the finish. There is good potential here, although I would afford it five or six years in bottle. » Noté 92/100 après mise en bouteille. Neal Martin - Février 2020

À boire ou à garder :
Attendre 1 à 2 ans
Apogée :
2021-2032

Du même producteur :

  • 3666
    2017 Saint-Émilion
    • Rouge
    39,17 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Bellefont-Belcier, grand cru classé au magnifique terroir couvrant la partie Est de la Côte Pavie, entre Larcis-Ducasse et Le Tertre Rôteboeuf, est la dernière acquisition (2016) de M. Kwok à Saint-Émilion.

    Sous la conduite de Michel Rolland et son équipe, son premier millésime 2017 est déjà un coup de maître, signalé comme tel par Michel Bettane « Le nouveau propriétaire a voulu marquer une forme de rupture avec une sélection parcellaire plus poussée et une vinification plus douce. Une première réussie ! ».

    Noté 92/100 par Neal Martin après mise en bouteille « The palate builds on the promise it showed from barrel, fleshy with gentle grip, lightly spiced with a touch of black pepper towards the finish. There is good potential here, although I would afford it five or six years in bottle. » (février 2020)

    À boire ou à garder :
    Attendre 1 à 2 ans
    Apogée :
    2021-2032
    En savoir plus