NANCLARES Y PRIETO
La Tinaja de Aránzazu

  • Blanc sec
  • 2018
  • Espagne (Galice)
NANCLARES Y PRIETO La Tinaja de Aránzazu 2018 la bouteille 75cl

la bouteille 75cl: 23,75 €la bouteille 75cl

Épuisé

Alberto Nanclares, économiste à Madrid dans une première vie, est tombé amoureux en 1992 de l'albariño, formidable cépage à petit grain donnant en climat atlantique des vins blancs secs éminemment frais et de grande complexité aromatique (proche de celle du viognier : chèvrefeuille, abricot, coing...). Il produit aujourd’hui en Galice pas moins de 11 (!) micro-cuvées, toutes dédiées à l’albariño, fermentées en levures indigènes, sans débourbage ni collage ni filtration. Sa montée en gamme est proportionnelle à la minéralité et à la persistance aromatique des vins.

À boire ou à garder :
Prêt à boire
Apogée :
2022-2030
Alcool potentiel :
13%

Du même producteur :

  • 4914
    2020 Espagne (Galice)
    • Blanc sec
    12,92 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Alberto Nanclares, économiste à Madrid dans une première vie, est tombé amoureux en 1992 de l'albariño, formidable cépage à petit grain donnant en climat atlantique des vins blancs secs éminemment frais et de grande complexité aromatique (proche de celle du viognier : chèvrefeuille, abricot, coing...). Il produit aujourd’hui en Galice pas moins de 11 (!) micro-cuvées, toutes dédiées à l’albariño, fermentées en levures indigènes, sans débourbage ni collage ni filtration. Sa montée en gamme est proportionnelle à la minéralité et à la persistance aromatique des vins.

    Tempus Vivendi, même s'il s'agit de son entrée de gamme, est un grand albariño.

    À boire ou à garder :
    Prêt à boire
    Apogée :
    2022-2027
    En savoir plus
  • 3702
    2020 Espagne (Galice)
    • Blanc sec
    23,75 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Alberto Nanclares, économiste à Madrid dans une première vie, est tombé amoureux en 1992 de l'albariño, formidable cépage à petit grain donnant en climat atlantique des vins blancs secs éminemment frais et de grande complexité aromatique (proche de celle du viognier : chèvrefeuille, abricot, coing...). Il produit aujourd’hui en Galice pas moins de 11 (!) micro-cuvées, toutes dédiées à l’albariño, fermentées en levures indigènes, sans débourbage ni collage ni filtration. Sa montée en gamme est proportionnelle à la minéralité et à la persistance aromatique des vins.

    Le Paraje Mina (600 bouteilles seulement), le plus minéral, a été noté 92/100 par le Wine Advocate.

    À boire ou à garder :
    Attendre 1 à 2 ans
    Apogée :
    2024-2032
    En savoir plus