Château QUINTUS
Grand cru

  • Rouge
  • 2016
  • Saint-Émilion
Château QUINTUS Grand cru 2016 la bouteille 75cl

la bouteille 75cl: 105,00 €la bouteille 75cl

Quintus car cinquième vin des Domaines Dillon après Haut-Brion (rouge et blanc) et Mission (rouge et blanc), créé en réunissant Tertre-Daugay acheté en 2011 et L'Arrosée acheté en 2012. L'intrusion d'un premier cru classé de la rive gauche en terres saint-émilionnaises était attendue au tournant mais Quintus montre dès 2012 un style différent de celui de ses voisins, jouant prioritairement la carte de la douceur tannique. Plus Margaux-Pomerol que Saint-Émilion.

Millésime 2016, « le meilleur jamais fait » d'après M. Quarin.

À boire ou à garder :
Attendre 3 à 5 ans
Apogée :
2024-2036
Alcool potentiel :
15%

Du même producteur :

  • 4301
    2018 Pessac-Léognan rouge
    • Rouge
    66,25 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Second vin rouge de La Mission Haut-Brion, créé en 1991, et grandement amélioré depuis 2006 par l'adjonction de la totalité du vignoble de La Tour Haut-Brion.

    À boire ou à garder :
    Attendre 3 à 5 ans
    Apogée :
    2025-2038
    En savoir plus
  • 3046
    2016 Pessac-Léognan rouge
    • Rouge
    70,83 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Second vin rouge de La Mission Haut-Brion, créé en 1991, et grandement amélioré depuis 2006 par l'adjonction de la totalité du vignoble de La Tour Haut-Brion.

    À boire ou à garder :
    Attendre 1 à 2 ans
    Apogée :
    2022-2034
    En savoir plus
  • 2357
    2015 Pessac-Léognan rouge
    • Rouge
    65,00 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Second vin rouge de La Mission Haut-Brion, créé en 1991, et grandement amélioré depuis 2006 par l'adjonction de la totalité du vignoble de La Tour Haut-Brion.

    À boire ou à garder :
    Attendre 1 à 2 ans
    Apogée :
    2022-2033
    Alcool potentiel :
    14.5%
    En savoir plus
  • 4306
    2018 Pessac-Léognan rouge
    • Rouge
    112,50 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Second vin rouge de Haut-Brion, dénommé ainsi depuis 2008 (précédemment Ch.Bahans Haut-Brion). Pour souligner la parenté de style avec Haut-Brion, Le Clarence est mis dans la même bouteille si particulière du grand vin.

    À boire ou à garder :
    Attendre 5 à 10 ans
    Apogée :
    2028-2045
    Alcool potentiel :
    14.5%
    En savoir plus
  • 2360
    2016 Pessac-Léognan rouge
    • Rouge
    115,83 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Second vin rouge de Haut-Brion, dénommé ainsi depuis 2008 (précédemment Ch.Bahans Haut-Brion). Pour souligner la parenté de style avec Haut-Brion, Le Clarence est mis dans la même bouteille si particulière du grand vin.

    À boire ou à garder :
    Attendre 3 à 5 ans
    Apogée :
    2024-2036
    En savoir plus
  • 3841
    2017 Pessac-Léognan rouge
    • Rouge
    241,67 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Dans un registre plus dense et plus opulent que Haut-Brion, La Mission est un premier cru en puissance. Exceptionnel 2010 noté 19,5/20 par la Revue du Vin de France « Un vin monumental, supérieur encore en termes d'équilibre au spectaculaire 2009 » et formidable 2017 noté 96/100 par M. Galloni (Vinous) « Sans effort, gracieux et merveilleusement nuancé, ce 2017 a tout simplement tout pour lui. Quel vin !  ».

    Noté 94/100 par Neal Martin « The palate is medium-bodied with fine grain tannin, very focused and refined with darker fruit compared to the nose. Traces of tar and cedar surface towards the classic finish that linger nicely, although Haut-Brion just has a tad more persistence and depth. Superb. » (Fev. 2020)

    Noté 96/100 par Antonio Galloni « In 2017, La Mission plays very much in the red fruit and floral end of the spectrum. Effortless, gracious and wonderfully nuanced, the 2017 simply has it all. What a wine! » (Mars 2020)

    Noté 95/100 par Jean-Marc Quarin « Le fruité se présente mûr, frais et accompagné d’une nuance de bois de chêne très pur. Tendre à l’attaque, suave au développement et très aromatique, le vin se développe un tantinet vif avant de prendre de l’extension entre le milieu et la finale, où il apparaît long et incrachable. C’est très bon. » (Oct. 2020)

    À boire ou à garder :
    Attendre 3 à 5 ans
    Apogée :
    2025-2040
    En savoir plus
  • 3070
    2016 Pessac-Léognan rouge
    • Rouge
    362,50 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Dans un registre plus dense et plus opulent que Haut-Brion, La Mission est un premier cru en puissance. Exceptionnel 2010 noté 19,5/20 par la Revue du Vin de France « Un vin monumental, supérieur encore en termes d'équilibre au spectaculaire 2009 » et formidable 2017 noté 96/100 par M. Galloni (Vinous) « Sans effort, gracieux et merveilleusement nuancé, ce 2017 a tout simplement tout pour lui. Quel vin !  ».

    À boire ou à garder :
    Attendre 5 à 10 ans
    Apogée :
    2027-2045
    En savoir plus
  • 2574
    2015 Pessac-Léognan rouge
    • Rouge
    304,17 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Dans un registre plus dense et plus opulent que Haut-Brion, La Mission est un premier cru en puissance. Exceptionnel 2010 noté 19,5/20 par la Revue du Vin de France « Un vin monumental, supérieur encore en termes d'équilibre au spectaculaire 2009 » et formidable 2017 noté 96/100 par M. Galloni (Vinous) « Sans effort, gracieux et merveilleusement nuancé, ce 2017 a tout simplement tout pour lui. Quel vin !  ».

    À boire ou à garder :
    Attendre 5 à 10 ans
    Apogée :
    2027-2045
    Alcool potentiel :
    15%
    En savoir plus
  • 250
    2010 Pessac-Léognan rouge
    • Rouge
    562,50 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Dans un registre plus dense et plus opulent que Haut-Brion, La Mission est un premier cru en puissance. Exceptionnel 2010 noté 19,5/20 par la Revue du Vin de France « Un vin monumental, supérieur encore en termes d'équilibre au spectaculaire 2009 » et formidable 2017 noté 96/100 par M. Galloni (Vinous) « Sans effort, gracieux et merveilleusement nuancé, ce 2017 a tout simplement tout pour lui. Quel vin !  ».

    Le 2010 a été noté 98+/100 par Wine Advocate « a strong candidate for a perfect score in 15 years » et 19,5/20 par la Revue du Vin de France « un vin monumental, supérieur encore en termes d'équilibre au spectaculaire 2009 ».

    Re-dégusté 10 ans après par la Revue du Vin de France, il est noté 19/20 « ce vin très intense, massif en bouche, est loin d'avoir tout dit. Il impressionne par son attaque, sa bouche charnue et l'opulence de son fruit très enrobé ».

    À boire ou à garder :
    Attendre 3 à 5 ans
    Apogée :
    2025-2050
    Alcool potentiel :
    15%
    En savoir plus
  • 4307
    2018 Pessac-Léognan rouge
    • Rouge
    494,17 € HT la bouteille 75cl
    Épuisé
    En savoir plus

    Toujours une référence pour les Graves, avec ce bouquet intense de terre fraîche, de fumé et de résine de pin caractéristique de l'appellation. Sa situation au sein de l'agglomération bordelaise en fait le premier cru le plus précoce de la rive gauche, un net avantage dans les millésimes de fraîcheur.

    Noté 97/100 par la Revue du Vin de France « Profil très puissant, particulièrement carré pour Haut-Brion, très dynamique sans être charnu, long, séveux, musculeux, sculptural. » (Nov. 2020)

    Noté 100/100 par En Magnum « En bouteille, je retrouve ce côté incroyable qui résume tout ce que j'aime dans un grand Bordeaux. La caresse, le velouté, la noblesse de texture et de tannins et cette grande personnalité absolument unique. » (Avr. 2020)

    À boire ou à garder :
    Attendre 5 à 10 ans
    Apogée :
    2030-2050
    En savoir plus
  • 3183
    2016 Pessac-Léognan rouge
    • Rouge
    495,83 € HT la bouteille 75cl
    Épuisé
    En savoir plus

    Toujours une référence pour les Graves, avec ce bouquet intense de terre fraîche, de fumé et de résine de pin caractéristique de l'appellation. Sa situation au sein de l'agglomération bordelaise en fait le premier cru le plus précoce de la rive gauche, un net avantage dans les millésimes de fraîcheur.

    À boire ou à garder :
    Attendre 5 à 10 ans
    Apogée :
    2026-2045
    En savoir plus
  • 4829
    2015 Pessac-Léognan rouge
    • Rouge
    520,00 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Toujours une référence pour les Graves, avec ce bouquet intense de terre fraîche, de fumé et de résine de pin caractéristique de l'appellation. Sa situation au sein de l'agglomération bordelaise en fait le premier cru le plus précoce de la rive gauche, un net avantage dans les millésimes de fraîcheur.

    À boire ou à garder :
    Attendre 5 à 10 ans
    Apogée :
    2028-2045
    Alcool potentiel :
    15%
    En savoir plus
  • 1165
    2012 Pessac-Léognan rouge
    • Rouge
    370,83 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Toujours une référence pour les Graves, avec ce bouquet intense de terre fraîche, de fumé et de résine de pin caractéristique de l'appellation. Sa situation au sein de l'agglomération bordelaise en fait le premier cru le plus précoce de la rive gauche, un net avantage dans les millésimes de fraîcheur.

    À boire ou à garder :
    Prêt à boire
    Apogée :
    2020-2035
    Alcool potentiel :
    15%
    En savoir plus
  • 259
    2008 Pessac-Léognan rouge
    • Rouge
    358,33 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Toujours une référence pour les Graves, avec ce bouquet intense de terre fraîche, de fumé et de résine de pin caractéristique de l'appellation. Sa situation au sein de l'agglomération bordelaise en fait le premier cru le plus précoce de la rive gauche, un net avantage dans les millésimes de fraîcheur.

    À boire ou à garder :
    Prêt à boire
    Apogée :
    2020-2032
    En savoir plus
  • 253
    1996 Pessac-Léognan rouge
    • Rouge
    395,83 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Toujours une référence pour les Graves, avec ce bouquet intense de terre fraîche, de fumé et de résine de pin caractéristique de l'appellation. Sa situation au sein de l'agglomération bordelaise en fait le premier cru le plus précoce de la rive gauche, un net avantage dans les millésimes de fraîcheur.

    À boire ou à garder :
    Prêt à boire
    Apogée :
    2008-2030
    Alcool potentiel :
    13%
    En savoir plus
  • 4410
    2018 Saint-Émilion
    • Rouge
    31,25 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Second vin de Quintus, dans un style finement extrait, moelleux et fondant.

    À boire ou à garder :
    Attendre 1 à 2 ans
    Apogée :
    2022-2030
    En savoir plus
  • 3663
    2017 Saint-Émilion
    • Rouge
    28,33 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Second vin de Quintus, dans un style finement extrait, moelleux et fondant.

    Noté 90/100 par Neal Martin après mise en bouteille « Open and approachable with peppery notes towards the harmonious finish. Delicious. » (février 2020)

    À boire ou à garder :
    Prêt à boire
    Apogée :
    2021-2028
    Alcool potentiel :
    13%
    En savoir plus
  • 2452
    2015 Saint-Émilion
    • Rouge
    31,25 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Second vin de Quintus, dans un style finement extrait, moelleux et fondant.

    À boire ou à garder :
    Attendre 1 à 2 ans
    Apogée :
    2022-2030
    Alcool potentiel :
    15%
    En savoir plus
  • 3672
    2017 Saint-Émilion
    • Rouge
    95,00 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Quintus car cinquième vin des Domaines Dillon après Haut-Brion (rouge et blanc) et Mission (rouge et blanc), créé en réunissant Tertre-Daugay acheté en 2011 et L'Arrosée acheté en 2012. L'intrusion d'un premier cru classé de la rive gauche en terres saint-émilionnaises était attendue au tournant mais Quintus montre dès 2012 un style différent de celui de ses voisins, jouant prioritairement la carte de la douceur tannique. Plus Margaux-Pomerol que Saint-Émilion.

    Noté 94/100 par Antonio Galloni « Rich and dense on the palate, Quintus is a bold, hedonistically opulent Saint-Émilion in 2017. Soaring Franc overtones play off the Merlot nicely, adding both aromatic presence and a real feeling of saline intensity that comes through, especially on the finish. » (Mars 2020)

    Noté 94/100 par Jean-Marc Quarin « Caressant à l’attaque, le vin devient gras au milieu, ample, puis très fruité. Il se développe savoureux, sur un toucher noble, tout en évoluant puissant, avec beaucoup de présence et un éclat fruité sophistiqué. » (Oct. 2020)

    À boire ou à garder :
    Attendre 3 à 5 ans
    Apogée :
    2024-2033
    En savoir plus
  • 3814
    2015 Saint-Émilion
    • Rouge
    105,00 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Quintus car cinquième vin des Domaines Dillon après Haut-Brion (rouge et blanc) et Mission (rouge et blanc), créé en réunissant Tertre-Daugay acheté en 2011 et L'Arrosée acheté en 2012. L'intrusion d'un premier cru classé de la rive gauche en terres saint-émilionnaises était attendue au tournant mais Quintus montre dès 2012 un style différent de celui de ses voisins, jouant prioritairement la carte de la douceur tannique. Plus Margaux-Pomerol que Saint-Émilion.

    À boire ou à garder :
    Attendre 3 à 5 ans
    Apogée :
    2024-2036
    En savoir plus
  • 1826
    2014 Saint-Émilion
    • Rouge
    68,75 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Quintus car cinquième vin des Domaines Dillon après Haut-Brion (rouge et blanc) et Mission (rouge et blanc), créé en réunissant Tertre-Daugay acheté en 2011 et L'Arrosée acheté en 2012. L'intrusion d'un premier cru classé de la rive gauche en terres saint-émilionnaises était attendue au tournant mais Quintus montre dès 2012 un style différent de celui de ses voisins, jouant prioritairement la carte de la douceur tannique. Plus Margaux-Pomerol que Saint-Émilion.

    À boire ou à garder :
    Attendre 1 à 2 ans
    Apogée :
    2022-2035
    En savoir plus
  • 4851
    2017 Saint-Émilion
    • Rouge
    512,00 € HT 590,00 € HT la caisse bois de 6 bouteilles 75cl
    En savoir plus

    Quintus car cinquième vin des Domaines Dillon après Haut-Brion (rouge et blanc) et Mission (rouge et blanc), créé en réunissant Tertre-Daugay acheté en 2011 et L'Arrosée acheté en 2012. L'intrusion d'un premier cru classé de la rive gauche en terres saint-émilionnaises était attendue au tournant mais Quintus montre dès 2012 un style différent de celui de ses voisins, jouant prioritairement la carte de la douceur tannique. Plus Margaux-Pomerol que Saint-Émilion.

    Premier objectif : faire des vins fins et longs, misant sur la fraîcheur et la délicatesse plus que sur la puissance ou la densité, plus typés rive gauche que rive droite.

    Second objectif : briller dans les prochains classements de Saint-Émilion (ses voisins immédiats sont Ausone, Belair-Monange, Angélus et Canon, tous 1ers grands crus classés).

    « Superbe nez fruité, précis, frais, net, avec une touche de mûre. Ultra moelleux à l'attaque, délicat et fondant en milieu de bouche, ce vin au corps aérien prend de la saveur entre le milieu et la finale. Il s'achève long, suave et noble, sans présence tannique, la manière d'un vin blanc sec. C'est vraiment très bon. 54% merlot, 46% cabernet franc. » Noté 93/100.

    Jean-Marc Quarin (quarin.com) – mars 2020

    À boire ou à garder :
    Attendre 1 à 2 ans
    Apogée :
    2023-2033
    En savoir plus