Catalogue

Les prix indiqués s'entendent T.T.C. franco de port (France continentale) dès 48 bouteilles.
Pour moins de 48 bouteilles, la participation aux frais de port (France continentale) est de 24.00 €.
Nous consulter pour la Corse, les Dom-Tom, l'export hors Europe.

Toutes les bouteilles, toutes appellations et tous formats confondus, peuvent être panachées même à l'unité, en toute liberté et sans frais.

Même s'ils disposent d'un potentiel de garde exceptionnel, nous conseillons de goûter les Sauternes dès leur première jeunesse.
Ils ne présentent pas d'astringence tannique et leur complexité aromatique est alors fabuleuse !

Toutes les bouteilles, toutes appellations et tous formats confondus, peuvent être panachées même à l'unité, en toute liberté et sans frais.

Les dates d'apogée sont précisées à titre indicatif. Elles peuvent varier en fonction de votre goût et de la température moyenne de votre cave.

Bouteille bouchonnée ? Voyez à la fin de la rubrique "Conditions générales de vente" la conduite à tenir dans ce cas.

« Un bon vin, c'est comme un bon livre. On se régale de cépages.... »

« 5 fruits par jour : chardonnay, grenache, syrah, pinot et cabernet.. »

« Cette bibine n'est même pas bonne pour faire les carreaux, ça les raye. » Jérôme Gagnez

« Tant qu'il y a de la vigne, il y a de l'espoir." . »

« Pouilly fumé : vin qu'il est recommandé de consommer avec du saumon fuissé. » Marc Escayrol

« Quand mes amis me manquent, je fais comme pour les échalotes, je les fais revenir avec du vin blanc.! »

Automne-Hiver
2020/2021

Cette rubrique comprend l'ensemble des nouveautés qui n'étaient pas présentes dans notre précédent catalogue.

Elle regroupe les châteaux et domaines qui font leur entrée (ou leur retour !) dans nos sélections, mais également les nouvelles cuvées de producteurs que nous suivions déjà de près.

Dans tous les cas, ces vins méritent grandement votre attention comme ils ont su retenir la nôtre, et nous gageons qu'ils seront pour longtemps dans nos sélections.

  • 4241
    non millésimé Champagne
    • Pétillant blanc
    • Vin bio certifié
    25,83 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Vignoble de 8,5 ha sur la Côte des Bars (Aube), terroir de prédilection du pinot noir. C'est la 5ème génération (Roland Piollot) qui a converti ce domaine familial à l'agriculture biologique, certifiée depuis 2014. La cuvée Come des Tallants, 100% pinot noir, joue avec rondeur dans un registre de vinosité et d'ampleur, tandis que Champs Rayés, 100% chardonnay, affiche avec distinction un caractère plus vif et incisif. Ces deux Champagnes sont non dosés (aucune adjonction de sucre).

    Noté 92/100 par la revue du Vin de France « Expression contemporaine du chardonnay aubois, non dosé, traçant, sans concession. Les saveurs revigorantes du raisin le sculptent jusqu'à une finale très appétante. Délicieux. » (Déc. 2020)

    À boire ou à garder :
    Prêt à boire
    Apogée :
    2020-2027
    Alcool potentiel :
    12%
    En savoir plus
  • 4216
    non millésimé Champagne
    • Pétillant blanc
    32,08 € HT la bouteille 75cl
    Épuisé
    En savoir plus

    Travailleur précis et méticuleux, Francis Égly est au firmament de la Champagne. Avec son vignoble magnifiquement situé en grand cru (Ambonnay, Bouzy et Verzenay, pinot noir et chardonnay) et premier cru (Vrigny, pinot meunier), il élabore des vins prodigieux de vinosité, d’intensité et de noblesse de caractère, toujours sur le fil du rasoir entre la grande maturité des raisins et une fine minéralité crayeuse. Toutes ses cuvées sont vinifiées sous bois et sans fermentation malolactique. Les critiques sont enthousiastes de la cuvée étendard "Grand cru Brut" au "Blanc de Noirs Vieilles Vignes", 100% pinot noir, notée 18,5/20 par M. Bettane « Égly-Ouriet donne le ton à toute la viticulture champenoise avec des crus d'une profondeur sidérale ».

    Créée en 2020, la nouvelle cuvée "Les Prémices" est un assemblage, en parts égales, de chardonnay, pinot meunier et pinot noir. Une parfaite entrée de gamme, fraîche et élégante.

    Noté 90/100 par Antonio Galloni (Vinous) « A new wine in the Egly range, the NV Brut Les Prémices is a Chardonnay/Pinot Noir/Meunier blend from Trigny, all 2016 vintage. Bright floral notes and the natural richness of Pinots come together nicely in this entry-level bottling. » (Nov. 2020)

    À boire ou à garder :
    Prêt à boire
    Apogée :
    2020-2025
    En savoir plus
  • 4215
    non millésimé Champagne
    • Pétillant blanc
    61,67 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Travailleur précis et méticuleux, Francis Égly est au firmament de la Champagne. Avec son vignoble magnifiquement situé en grand cru (Ambonnay, Bouzy et Verzenay, pinot noir et chardonnay) et premier cru (Vrigny, pinot meunier), il élabore des vins prodigieux de vinosité, d’intensité et de noblesse de caractère, toujours sur le fil du rasoir entre la grande maturité des raisins et une fine minéralité crayeuse. Toutes ses cuvées sont vinifiées sous bois et sans fermentation malolactique. Les critiques sont enthousiastes de la cuvée étendard "Grand cru Brut" au "Blanc de Noirs Vieilles Vignes", 100% pinot noir, notée 18,5/20 par M. Bettane « Égly-Ouriet donne le ton à toute la viticulture champenoise avec des crus d'une profondeur sidérale ».

    Noté 18/20 dans le Guide de la Revue du Vin de France 2020 : « Le vieillissement prolongé (84 mois) révèle la profondeur et la sagesse qu'un grand champagne peut recéler. Il assemble à parts égales 2008, 2009 et 2010 pour déployer la force impressionnante du terroir. Grand champagne de table et de garde. »

    Noté 96/100 par Antonio Galloni (Vinous) « The NV Extra Brut V.P. Grand Cru (Vieillissement Prolongé) is a rich, textured Champagne that expresses all of the natural intensity gained after having spent eight years on its lees. [...] It is a wine of remarkable depth and vinous intensity. In a word: superb. » (Nov. 2020)

    À boire ou à garder :
    Prêt à boire
    Apogée :
    2020-2027
    Alcool potentiel :
    12.5%
    En savoir plus
  • 4240
    non millésimé Champagne
    • Pétillant blanc
    73,33 € HT la bouteille 75cl
    Épuisé
    En savoir plus

    Quels que soient les coûts et les modes, la Maison Bollinger (toujours familiale) perpétue depuis 1829 la tradition des grands champagnes vineux : 1/3 chardonnay, 2/3 pinot noir, fermentation en fûts de chêne, vieillissement prolongé des vins en cave (minimum 8 ans pour les cuvées millésimées). Vins complexes, concentrés, parfaits à table.

    Naissance en 2020 d'une nouvelle cuvée Bollinger dédiée au pinot noir. Le premier millésime est mystérieusement dénommé PNVZ15 car 100% pinot noir, provenant principalement de vignes à Verzenay, sur une base 2015 avec 20% de vin de réserve.

    Noté 94/100 par Antonio Galloni (Vinous) « Bright and vibrant on the palate, the PN VZ 15 captures all of the Pinot richness that is such a Bollinger signature but with the freshness and verve that make Pinots from Verzenay so distinctive. [...] The new PN VZ 15 is superb, and sharply priced as well, something that is not often the case with new grande marque Champagnes these days. Don’t miss it. » (Nov. 2020)

    À boire ou à garder :
    Prêt à boire
    Apogée :
    2017-2027
    En savoir plus
  • 4246
    2018 Pessac-Léognan blanc
    • Blanc sec
    • Vin bio certifié
    23,33 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Propriété réveillée en 2011 par l'arrivée du fils Paul Garcin, ex-musicien rock de la scène bordelaise. Passage instantané en culture bio, des vins d'artiste, intuitifs, immédiatement sapides, savoureux et à la forte note plaisir, blanc comme rouge.

    À boire ou à garder :
    Attendre 1 à 2 ans
    Apogée :
    2022-2028
    En savoir plus
  • 4228
    2018 Bordeaux blanc sec
    • Blanc sec
    37,08 € HT la bouteille 75cl
    Épuisé
    En savoir plus

    Ample, gras et doté d’un boisé vanillé caractéristique, le vin blanc sec de Lynch-Bages joue la carte du charme et de l’étoffe. Moins de 2000 caisses produites chaque année, largement insuffisantes en regard d’un succès mondial.

    À boire ou à garder :
    Prêt à boire
    Apogée :
    2020-2028
    En savoir plus
  • 4248
    2017 Sauternes
    • Blanc liquoreux
    37,08 € HT la bouteille 75cl
    Épuisé
    En savoir plus

    L'arrivée de M. Denz en 2014 a redonné tout son lustre à ce 1er cru classé de Bommes, parfaite synthèse entre l'élégance et la distinction de Barsac, et la richesse et la puissance du Haut-Sauternais.

     

    À boire ou à garder :
    Attendre 1 à 2 ans
    Apogée :
    2022-2038
    En savoir plus
  • 2961
    2018 Sauternes
    • Blanc liquoreux
    130,00 € HT la demi-bouteille 37.5cl
    Épuisé
    En savoir plus

    Le cru le plus mythique de Bordeaux, parmi tous ! Déjà, en 1855, il fut seul cru à être reconnu 1er cru classé supérieur, le plaçant au-dessus des premiers crus classés rouges.

    « L’attaque en bouche est un mélange de fraîcheur et de vigueur avec un milieu de bouche à la fois d’une grande noblesse et d’une densité peu commune sans jamais s’élever dans la puissance. La finale est d’une grande complexité avec une persistance peu commune et d’une incomparable finesse grâce à un botrytis d’une finesse exquise.

    Yquem 2018 n’est pas un monstre de puissance, loin de là, mais il marquera l’histoire par sa fraicheur, sa pureté, sa très grande densité et surtout son incroyable longueur. Château d’Yquem 2018 sera incontestablement de grande garde, dans un profil proche du grandissime 1988, avec un brin moins de puissance, mais avec tellement plus de pureté, d’éclat et de longueur et même une forme de légèreté insouciante. Il inaugure clairement avec brio une nouvelle ère où fraîcheur, équilibre, densité et finesse sont ses nouveaux descripteurs. »

    Noté 99/100 (Bernard Burtschy)

    À boire ou à garder :
    Attendre 1 à 2 ans
    Apogée :
    2022-2042
    En savoir plus
  • 4210
    2018 Sauternes
    • Blanc liquoreux
    520,00 € HT la caisse bois de 1 magnum 150cl
    En savoir plus

    Le cru le plus mythique de Bordeaux, parmi tous ! Déjà, en 1855, il fut seul cru à être reconnu 1er cru classé supérieur, le plaçant au-dessus des premiers crus classés rouges.

    « L’attaque en bouche est un mélange de fraîcheur et de vigueur avec un milieu de bouche à la fois d’une grande noblesse et d’une densité peu commune sans jamais s’élever dans la puissance. La finale est d’une grande complexité avec une persistance peu commune et d’une incomparable finesse grâce à un botrytis d’une finesse exquise.

    Yquem 2018 n’est pas un monstre de puissance, loin de là, mais il marquera l’histoire par sa fraicheur, sa pureté, sa très grande densité et surtout son incroyable longueur. Château d’Yquem 2018 sera incontestablement de grande garde, dans un profil proche du grandissime 1988, avec un brin moins de puissance, mais avec tellement plus de pureté, d’éclat et de longueur et même une forme de légèreté insouciante. Il inaugure clairement avec brio une nouvelle ère où fraîcheur, équilibre, densité et finesse sont ses nouveaux descripteurs. »

    Noté 99/100 (Bernard Burtschy)

    À boire ou à garder :
    Attendre 5 à 10 ans
    Apogée :
    2028-2068
    En savoir plus
  • 4247
    2018 Pessac-Léognan rouge
    • Rouge
    • Vin bio certifié
    18,33 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Propriété réveillée en 2011 par l'arrivée du fils Paul Garcin, ex-musicien rock de la scène bordelaise. Passage instantané en culture bio, des vins d'artiste, intuitifs, immédiatement sapides, savoureux et à la forte note plaisir, blanc comme rouge.

    À boire ou à garder :
    Attendre 1 à 2 ans
    Apogée :
    2022-2030
    Alcool potentiel :
    13.5%
    En savoir plus
  • 4318
    2018 Haut-Médoc
    • Rouge
    • Vin bio certifié
    40,83 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    1,5 ha au sud du Médoc en lisière de l'appellation Margaux, tenus par deux femmes : Laurence Alias, ingénieure en agronomie, pour soigner les vignes et Pascale Choime, œnologue, pour s'occuper des vinifications. Culture en biodynamie, rien d'autre au chai que les raisins et un peu de soufre, tout est fait pour rester au plus près du fruit le plus délicat et le plus croquant. Leur Haut-Médoc et leur cuvée "Baragane" (vignes de 150 ans !) sont d'une pureté et d'une franchise remarquables, prouvant que le cabernet sauvignon sans artifices permet de produire des vins de grande gourmandise tout en restant supérieurement élégants. Une véritable pépite comme le vignoble bordelais sait en receler.

    À boire ou à garder :
    Attendre 3 à 5 ans
    Apogée :
    2025-2035
    Alcool potentiel :
    13%
    En savoir plus
  • 4342
    2016 Margaux
    • Rouge
    • Vin bio certifié
    280,83 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Cru à part parmi les Margaux, Palmer délivre une interprétation originale de l'appellation avec des vins toujours charmeurs, fondants et voluptueux qu'explique son encépagement à 50% merlot.

    Son millésime 2016 a enchanté la critique, tel M. Galloni (vinous) qui l'a noté 100/100 « Finale profonde et consistante, vraiment inoubliable. En un mot : magnifique ! ».

    À boire ou à garder :
    Attendre 5 à 10 ans
    Apogée :
    2026-2040
    En savoir plus
  • 4343
    2012 Margaux
    • Rouge
    • Vin en démarche bio
    205,00 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Cru à part parmi les Margaux, Palmer délivre une interprétation originale de l'appellation avec des vins toujours charmeurs, fondants et voluptueux qu'explique son encépagement à 50% merlot.

    Son millésime 2016 a enchanté la critique, tel M. Galloni (vinous) qui l'a noté 100/100 « Finale profonde et consistante, vraiment inoubliable. En un mot : magnifique ! ».

    À boire ou à garder :
    Prêt à boire
    Apogée :
    2019-2032
    En savoir plus
  • 4243
    2018 Saint-Julien
    • Rouge
    21,67 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Au cœur de la zone des crus classés, Moulin de la Rose est un des derniers crus artisans de la commune. Guy Delon (également propriétaire de Ségur de Cabanac à St-Estèphe) cultive ses seulement 4,8 ha avec une attention qui force le respect. Des vins nature, moelleux et complets.

    À boire ou à garder :
    Attendre 3 à 5 ans
    Apogée :
    2024-2036
    Alcool potentiel :
    14.5%
    En savoir plus
  • 4242
    2016 Saint-Julien
    • Rouge
    21,67 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Au cœur de la zone des crus classés, Moulin de la Rose est un des derniers crus artisans de la commune. Guy Delon (également propriétaire de Ségur de Cabanac à St-Estèphe) cultive ses seulement 4,8 ha avec une attention qui force le respect. Des vins nature, moelleux et complets.

    À boire ou à garder :
    Attendre 1 à 2 ans
    Apogée :
    2022-2036
    En savoir plus
  • 4351
    2018 Saint-Julien
    • Rouge
    40,00 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Second vin de Ducru-Beaucaillou. Comme pour les autres vins élaborés par Bruno Borie (Lalande-Borie et Ducru-Beaucaillou), La Croix Ducru-Beaucaillou a considérablement progressé depuis 2003 au point de s’imposer comme un rival direct des 3èmes/4èmes crus classés de St-Julien. De plus, il bénéficie maintenant d’un apport de vignes achetées au Château Terrey-Gros-Cailloux.

    À boire ou à garder :
    Attendre 5 à 10 ans
    Apogée :
    2026-2040
    En savoir plus
  • 4352
    2016 Saint-Julien
    • Rouge
    42,50 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Second vin de Ducru-Beaucaillou. Comme pour les autres vins élaborés par Bruno Borie (Lalande-Borie et Ducru-Beaucaillou), La Croix Ducru-Beaucaillou a considérablement progressé depuis 2003 au point de s’imposer comme un rival direct des 3èmes/4èmes crus classés de St-Julien. De plus, il bénéficie maintenant d’un apport de vignes achetées au Château Terrey-Gros-Cailloux.

    À boire ou à garder :
    Attendre 3 à 5 ans
    Apogée :
    2024-2040
    En savoir plus
  • 4250
    2018 Saint-Julien
    • Rouge
    74,58 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Cru emblématique du Médoc par son architecture comme par la délicatesse de ses vins, internationalement recherché. Beychevelle est encore monté d'un cran en finesse et précision aromatique avec la mise en service en 2018 de son nouveau cuvier, et tutoie maintenant les seconds crus classés de la commune.

    Noté 95/100 par la Revue du Vin de France « Le 2018 est ample et enrobé, avec un fruité très mûr et charnu qui donne une impression de sucrosité. Le vin est néanmoins délicieux et termine frais. » (Nov. 2020)

    À boire ou à garder :
    Attendre 5 à 10 ans
    Apogée :
    2030-2045
    Alcool potentiel :
    14.5%
    En savoir plus
  • 4355
    2018 Saint-Julien
    • Rouge
    149,17 € HT la caisse bois de 1 magnum 150cl
    En savoir plus

    Cru emblématique du Médoc par son architecture comme par la délicatesse de ses vins, internationalement recherché. Beychevelle est encore monté d'un cran en finesse et précision aromatique avec la mise en service en 2018 de son nouveau cuvier, et tutoie maintenant les seconds crus classés de la commune.

    Noté 95/100 par la Revue du Vin de France « Le 2018 est ample et enrobé, avec un fruité très mûr et charnu qui donne une impression de sucrosité. Le vin est néanmoins délicieux et termine frais. » (Nov. 2020)

    À boire ou à garder :
    Attendre 5 à 10 ans
    Apogée :
    2030-2045
    Alcool potentiel :
    14.5%
    En savoir plus
  • 4252
    2018 Pauillac
    • Rouge
    73,33 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Propriété Rothschild (Mouton), avec d’Armailhac. Outre le terroir, la principale différence entre les deux crus est une proportion accrue de merlot à Clerc Milon (35% contre 20%), lui conférant une onctuosité et une richesse supplémentaires. Précédemment vinifié dans le chai de Mouton-Rothschild, Clerc Milon bénéficie depuis 2007 de son propre cuvier, d’un nouveau chai et d’une équipe dédiée de 21 personnes pour que Clerc Milon vienne qualitativement concurrencer Lynch-Bages et Pontet-Canet.

    Noté 95/100 par la Revue du Vin de France « En 2018, le cru gère parfaitement la richesse du millésime. Le vin explose de fruit tout en étant affuté. Il garde un côté très énergique et tonique. » (Nov. 2020)

    À boire ou à garder :
    Attendre 5 à 10 ans
    Apogée :
    2028-2040
    En savoir plus
  • 4371
    2018 Pauillac
    • Rouge
    146,67 € HT la caisse bois de 1 magnum 150cl
    En savoir plus

    Propriété Rothschild (Mouton), avec d’Armailhac. Outre le terroir, la principale différence entre les deux crus est une proportion accrue de merlot à Clerc Milon (35% contre 20%), lui conférant une onctuosité et une richesse supplémentaires. Précédemment vinifié dans le chai de Mouton-Rothschild, Clerc Milon bénéficie depuis 2007 de son propre cuvier, d’un nouveau chai et d’une équipe dédiée de 21 personnes pour que Clerc Milon vienne qualitativement concurrencer Lynch-Bages et Pontet-Canet.

    Noté 95/100 par la Revue du Vin de France « En 2018, le cru gère parfaitement la richesse du millésime. Le vin explose de fruit tout en étant affuté. Il garde un côté très énergique et tonique. » (Nov. 2020)

    À boire ou à garder :
    Attendre 10 ans et plus
    Apogée :
    2032-2044
    En savoir plus
  • 4787
    2016 Pauillac
    • Rouge
    66,67 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Jusqu'en 2010, Duhart-Milon était connu pour produire un des Pauillac les plus fermes et serrés qui soient, nécessitant au minimum une bonne dizaine d'années de vieillissement pour révéler ses qualités. Depuis lors, Duhart-Milon a affiné son style pour se rapprocher peu à peu de celui de Lafite (même propriétaire et même équipe). Nouvelle orientation et progrès amplement confirmés dans les deux grands millésimes 2015 et 2016, avec un charme et un gras inédits. Au vu de la qualité de son terroir (seul 4ème grand cru classé de Pauillac), Duhart-Milon n'a sûrement pas fini sa progression.

    À boire ou à garder :
    Attendre 5 à 10 ans
    Apogée :
    2026-2040
    Alcool potentiel :
    13%
    En savoir plus
  • 4788
    2015 Pauillac
    • Rouge
    65,83 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Jusqu'en 2010, Duhart-Milon était connu pour produire un des Pauillac les plus fermes et serrés qui soient, nécessitant au minimum une bonne dizaine d'années de vieillissement pour révéler ses qualités. Depuis lors, Duhart-Milon a affiné son style pour se rapprocher peu à peu de celui de Lafite (même propriétaire et même équipe). Nouvelle orientation et progrès amplement confirmés dans les deux grands millésimes 2015 et 2016, avec un charme et un gras inédits. Au vu de la qualité de son terroir (seul 4ème grand cru classé de Pauillac), Duhart-Milon n'a sûrement pas fini sa progression.

    À boire ou à garder :
    Attendre 3 à 5 ans
    Apogée :
    2024-2037
    Alcool potentiel :
    12.5%
    En savoir plus
  • 4227
    2014 Pauillac
    • Rouge
    190,00 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Les jeunes vignes de Latour étant réservées au simple ‘Pauillac’ du domaine, le second vin, Les Forts de Latour, peut être qualifié de grand vin à part entière, issu des parcelles extérieures à l'enclos du château Latour.

    Noté 93/100 par Neal Martin (Vinous) en avril 2020 « il s'agit clairement d'un Les Forts de Latour prêt à boire, bien qu'il y ait suffisamment de profondeur pour suggérer qu'il donnera 15 ans de plaisir, peut-être plus. Suave et étonnamment rond pour un 2014. »

    À boire ou à garder :
    Attendre 3 à 5 ans
    Apogée :
    2025-2040
    En savoir plus
  • 4226
    2012 Pauillac
    • Rouge
    190,00 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Les jeunes vignes de Latour étant réservées au simple ‘Pauillac’ du domaine, le second vin, Les Forts de Latour, peut être qualifié de grand vin à part entière, issu des parcelles extérieures à l'enclos du château Latour.

    Noté 91/100 par Neal Martin en mars 2018 « La bouche est nette et fraîche avec des tanins très fins, presque nerveux. La précision est ici indéniable, un Les Forts de Latour tendu qui comme beaucoup de 2012 s'est épanoui lors de son élevage en bouteille. Une touche de menthe caractéristique de Pauillac apparaît en fin de bouche. »

    À boire ou à garder :
    Prêt à boire
    Apogée :
    2020-2032
    En savoir plus
  • 4225
    2012 Pauillac
    • Rouge
    441,67 € HT la bouteille 75cl
    Épuisé
    En savoir plus

    Tout au sud de Pauillac, jouxtant Saint-Julien, Latour combine les qualités des deux appellations : puissance et fermeté de Pauillac avec le velouté et la rondeur de Saint-Julien. Depuis 2012, Latour ne vend plus ses vins en primeur mais seulement après 6 à 10 ans de vieillissement dans ses chais.

    Noté 96/100 par Neal Martin (Vinous) en avril 2020 « Le 2012 demande quelques minutes pour se fondre réellement et atteindre la précision et la pixellisation qui ont été la marque de fabrique de ce Grand Vin dans sa jeunesse. [...] Si vous voulez mon conseil, cavez le 2012 pendant encore cinq ou six ans pour le voir prendre son envol. Il a toujours été un candidat pour le vin du millésime... ayez juste un peu de patience. »

    À boire ou à garder :
    Attendre 3 à 5 ans
    Apogée :
    2024-2042
    Alcool potentiel :
    13%
    En savoir plus
  • 4789
    2009 Pauillac
    • Rouge
    1 037,50 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Tout au sud de Pauillac, jouxtant Saint-Julien, Latour combine les qualités des deux appellations : puissance et fermeté de Pauillac avec le velouté et la rondeur de Saint-Julien. Depuis 2012, Latour ne vend plus ses vins en primeur mais seulement après 6 à 10 ans de vieillissement dans ses chais.

    À boire ou à garder :
    Prêt à boire
    Apogée :
    2021-2040
    En savoir plus
  • 4245
    2018 Saint-Estèphe
    • Rouge
    15,83 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Petit cru bourgeois de 7 ha, donnant un St-Estèphe classique et sans fard, avec juste ce qu'il faut de vigueur et de fermeté pour une bonne garde. Son propriétaire, M. Guy Delon, possède également le Château Moulin de la Rose à St-Julien.

    À boire ou à garder :
    Attendre 1 à 2 ans
    Apogée :
    2023-2032
    En savoir plus
  • 4244
    2016 Saint-Estèphe
    • Rouge
    15,83 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Petit cru bourgeois de 7 ha, donnant un St-Estèphe classique et sans fard, avec juste ce qu'il faut de vigueur et de fermeté pour une bonne garde. Son propriétaire, M. Guy Delon, possède également le Château Moulin de la Rose à St-Julien.

    À boire ou à garder :
    Prêt à boire
    Apogée :
    2021-2032
    Alcool potentiel :
    13.5%
    En savoir plus
  • 4238
    2018 Saint-Estèphe
    • Rouge
    • Vin bio certifié
    18,33 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Très rares sont les crus du nord du Médoc à s'être pour l'instant lancés dans la conversion bio en raison d'une hygrométrie plus forte que partout ailleurs en Gironde. De Côme, petit cru bourgeois (supérieur) de 7 ha, est devenu après 7 ans d'efforts (et la perte des 2/3 de la récolte 2018) le premier cru de Saint-Estèphe certifié bio, dans une version souple, fine et soyeuse de l'appellation.

    À boire ou à garder :
    Attendre 1 à 2 ans
    Apogée :
    2023-2033
    Alcool potentiel :
    13.5%
    En savoir plus