Éditorial

Éditorial 15 octobre 2022

Après l'été le plus chaud jamais enregistré en Europe [Copernicus] et avec le retour des premiers frimas automnaux, nous avons le plaisir de vous transmettre ce nouveau catalogue "Automne-Hiver 2022/2023" qui nous accompagnera jusqu'à la fin de l'hiver prochain que nous espérons tous peu rigoureux (crise énergétique).

Nouvelle saison donc nouvelle sélection, principalement marquée par l'arrivée des premiers vins de 2020, grandissime millésime aux innombrables réussites tant à Bordeaux que partout ailleurs en France.

Si 2020 est issu d'un été à nouveau chaud et sec favorable à la vigne, ce qui le différencie de ses prédécesseurs est la fraîcheur récurrente des nuits de juillet et août. Cette fraîcheur nocturne préserve l'acidité tandis que l'amplitude thermique jour/nuit provoque la complexité aromatique des raisins.

 -------------------------------
2020 à Bordeaux

Pour les Bordeaux rouges des deux rives, les trois millésimes 2018, 2019 et 2020 peuvent sembler de prime abord similaires. S'ils sont tous les trois remarquables et de haut niveau, ces millésimes montrent cependant des qualités et des profils bien différents :

• 2018, vins supérieurement denses et tanniques, à oublier au plus profond de votre cave. Compter 10 ans de vieillissement pour les crus non classés, et le double voire le triple pour les plus grands crus classés.

• 2019, vins à l'image des 2015, par leur maturité, la rondeur et la douceur de leurs tanins fins et veloutés. Comme eux, ils évolueront assez vite et s'ouvriront d'ici 3 à 5 ans.

• 2020, vins d'un équilibre parfait, tout à la fois riches et dynamiques, concentrés et précis, dans la lignée des exceptionnels 2016. Comme eux, ils nous régaleront à courte (attendre au minimum 5 ans car ils viennent à peine d'être mis en bouteille) comme à longue échéance (20 ans et plus).

-------------------------------
2020 en Bourgogne

Pour planter le décor, nous citerons la sérieuse revue Bourgogne Aujourd'hui qui n'a pas hésité à titrer en couverture en août 2021 « Millésime 2020 - Le plus grand ? ». Ceci en qualifiant (avril 2022) les millésimes 2018-2019-2020 en Bourgogne comme "les 3 fantastiques !".

Clairement, les rouges mènent la danse en 2020. Les vins sont tout simplement magnifiques : purs, charnus, simultanément aériens et profonds, assurément de longue et belle garde.

-------------------------------
Offres dégustation

Nos traditionnelles Offres Dégustation mettent en avant deux blancs et deux rouges très hautement recommandables (et assortis d'une remise) : 

  • Tempus Vivendi 2020, vin blanc sec très fin et fruité car 100% albariño, sur son terroir de prédilection des Rias Baixas (côte atlantique de Galice) et élaboré par le maître du genre Alberto Nanclares, à 16,60 € la bouteille. 
  • Château Coutet 2019, le Sauternais est vraiment le seul endroit de Gironde où l'on puisse trouver un premier grand cru classé noté 99/100 par la Revue du Vin de France, et pourtant à 33,30 € la bouteille. 
  • Château Dalem 2017, élégante version fine et sophistiquée de Fronsac élaborée par une viticultrice experte, Mme Rullier. Un Fronsac en tenue de soirée, dès maintenant appréciable, pour seulement 16,60 € la bouteille. 
  • Château Durfort-Vivens 2016, second grand cru classé de Margaux à la pointe en matière de culture bio (certifié depuis 2015) et biodynamique, son 2016   offre une palette florale aussi subtile qu'unique, à 70,00 € la bouteille.

-------------------------------
Nouveaux domaines

Entre autres nouveautés, plusieurs nouveaux domaines intègrent (ou retrouvent) cette saison notre catalogue : 

  • à Bordeaux, le Clos du Jaugueyron bio qui, sur 8 ha à cheval sur les appellations Haut-Médoc et Margaux, cisèle d'admirables pépites qualifiées par la Revue du Vin de France de « Margaux à la bourguignonne ». Avec Mille Roses et Closeries des Moussis, le sud Médoc est bien aujourd'hui la pépinière des jeunes talents bio de la rive gauche. 
  • en Bourgogne, le Domaine Luc et Lise Pavelot bio ou le meilleur de la Bourgogne : grands terroirs (Pernand-Vergelesses et colline de Corton), pratiques associant intelligemment tradition et modernité, et surtout prix plus que sages. Coups de cœur spontanés aussi bien pour leurs blancs que pour leurs rouges. 
  • en Suisse, la Cave des Amandiers, domaine d'un des vignerons star du Valais, Alexandre Delétraz, avec deux vins blancs secs (100% petite arvine) et un vin rouge (100% syrah comme une Côte-Rôtie, le Valais étant la vallée supérieure du Rhône). 
  • en Armagnac, le Domaine du Hourtica, un des plus authentiques producteurs du Bas-Armagnac, qui se refuse à rectifier ses eaux-de-vie et ne les met en vente qu'après 20 ans minimum de vieillissement. Quatre millésimes proposés, de 1995 à 1969.

-------------------------------