Château HAUT-BRION
1er grand cru classé

  • Rouge
  • 2002
  • Pessac-Léognan rouge
Château HAUT-BRION 1er Grand cru classé 2002 la bouteille 75cl

la bouteille 75cl: 493,33 €la bouteille 75cl

Cru bordelais magistral, Haut-Brion est le plus capé d'entre tous en ayant été deux fois classé 1er grand cru, en 1855 et à nouveau en 1959 (classement des Graves). Haut-Brion est à la fois le plus ancien des grands crus avec plus de 5 siècle (depuis 1509) derrière lui, et le plus novateur, introduisant les cuves inox dès 1960 ou les vendanges en vert dès 1980.
Sa situation particulière au sein de l'agglomération bordelaise en fait le premier cru le plus précoce de la rive gauche, un net avantage dans les millésimes de moindre maturité. Pour cette raison, la régularité de Haut-Brion est une référence pour l'ensemble du bordelais, avec ce bouquet intense de terre fraîche, de fumé et de résine de pin si caractéristique de l'appellation.
Par chance, la silhouette unique de sa bouteille a perturbé le marché asiatique et n'y a pas déclenché le même intérêt spéculatif que pour les autres 1ers grands crus classés. Haut-Brion est aujourd'hui sans conteste le plus qualitatif et le moins cher des premiers.

À boire ou à garder :
Prêt à boire
Apogée :
2014-2027

Du même producteur :

  • 6379
    2021 Pessac-Léognan rouge
    • Rouge
    65,00 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Second vin rouge de La Mission Haut-Brion, créé en 1991 et grandement amélioré depuis 2006 par l'adjonction de la totalité du vignoble de La Tour Haut-Brion.

    À boire ou à garder :
    Attendre 1 à 2 ans
    Apogée :
    2026-2038
    En savoir plus
  • 5705
    2020 Pessac-Léognan rouge
    • Rouge
    70,00 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Second vin rouge de La Mission Haut-Brion, créé en 1991 et grandement amélioré depuis 2006 par l'adjonction de la totalité du vignoble de La Tour Haut-Brion.

    Le millésime 2020 est noté 90/100 par N. Martin «La Chapelle de La Mission Haut-Brion 2020 offre au nez beaucoup de fruits rouges mûrs : canneberge et fraise des bois, avec des notes de fruits bleus en arrière-plan. La bouche est moyennement corsée avec des tannins souples et arrondis qui lui confèrent une texture très douce et une grande facilité d'approche. Les fruits rouges se fondent dans les fruits noirs vers la seconde moitié de la bouche, qui présente une belle sapidité et une finale assez persistante. Ce La Chapelle a quelque chose de sédentaire, il est à l'aise dans sa peau.» (Décembre 2022)

    À boire ou à garder :
    Attendre 1 à 2 ans
    Apogée :
    2026-2038
    En savoir plus
  • 4301
    2018 Pessac-Léognan rouge
    • Rouge
    70,00 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Second vin rouge de La Mission Haut-Brion, créé en 1991 et grandement amélioré depuis 2006 par l'adjonction de la totalité du vignoble de La Tour Haut-Brion.

    Noté 94/100 par la Revue du Vin de France « Dans un millésime où le premier vin atteint des sommets, la réussite du second est éclatante. C'est un vin complet, exubérant, fumé, dont l'ampleur et la fermeté garantissent l'avenir. » (Nov. 2021)

    À boire ou à garder :
    Attendre 1 à 2 ans
    Apogée :
    2025-2038
    En savoir plus
  • 3046
    2016 Pessac-Léognan rouge
    • Rouge
    75,42 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Second vin rouge de La Mission Haut-Brion, créé en 1991 et grandement amélioré depuis 2006 par l'adjonction de la totalité du vignoble de La Tour Haut-Brion.

    À boire ou à garder :
    Prêt à boire
    Apogée :
    2022-2034
    En savoir plus
  • 6384
    2021 Pessac-Léognan rouge
    • Rouge
    125,00 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Second vin rouge de Haut-Brion, dénommé ainsi depuis 2008 (précédemment Ch.Bahans Haut-Brion). Pour souligner la parenté de style avec son grand frère, Le Clarence est mis dans la même bouteille celle, si particulière, du grand vin.

    Le millésime 2021 est noté 93/100 par Jean-Marc Quarin « Beau rouge sombre, pourpre. Nez intense, fin, fruité, pur et subtil. Nuances d'encre et de violette. Tendre à l'attaque, juteux et parfumé en milieu de bouche, le vin avance sur une jolie trame et s'achève long et aromatique. » (avril2022).

    À boire ou à garder :
    Attendre 3 à 5 ans
    Apogée :
    2028-2041
    En savoir plus
  • 5710
    2020 Pessac-Léognan rouge
    • Rouge
    134,17 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Second vin rouge de Haut-Brion, dénommé ainsi depuis 2008 (précédemment Ch.Bahans Haut-Brion). Pour souligner la parenté de style avec son grand frère, Le Clarence est mis dans la même bouteille celle, si particulière, du grand vin.

    Voir la fiche technique

    Le millésime 2020 est noté 93/100 par La Revue du Vin de France  « Malgré la richesse solaire du fruit, l'accent est mis sur la tension, la fraîcheur, avec un noble caractère fumé qui s'affirme sur la longueur du vin, tout à fait dans l’esprit de son grand frère. » (Septembre 2023)

    Le millésime 2020 est noté 91/100 par N. Martin " Le 2020 Le Clarence de Haut-Brion est assez flamboyant au nez avec des senteurs de prune noire, de mûre de Boysen et de sous-bois, avec juste une touche d'olive noire dénoyautée. La bouche est mi-corsée avec des tanins souples, charnue, avec plus de poids et d'amplitude par rapport à La Chapelle et avec une belle teinture d'herbes salées et provençales en fin de bouche. C'est un beau Deuxième vin. " (Décembre 2022)

    À boire ou à garder :
    Attendre 3 à 5 ans
    Apogée :
    2028-2045
    En savoir plus
  • 5035
    2019 Pessac-Léognan rouge
    • Rouge
    103,33 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Second vin rouge de Haut-Brion, dénommé ainsi depuis 2008 (précédemment Ch.Bahans Haut-Brion). Pour souligner la parenté de style avec son grand frère, Le Clarence est mis dans la même bouteille celle, si particulière, du grand vin.

    Le millésime 2019 est noté 94/100 par Jean-Marc Quarin « il caresse le palais, juteux et suave, avec des arômes profonds, vers une longue finale sèveuse et parfumée. C'est superbe.» (Mars 2022)

    Voir la fiche technique

    À boire ou à garder :
    Attendre 3 à 5 ans
    Apogée :
    2027-2040
    En savoir plus
  • 4306
    2018 Pessac-Léognan rouge
    • Rouge
    122,08 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Second vin rouge de Haut-Brion, dénommé ainsi depuis 2008 (précédemment Ch.Bahans Haut-Brion). Pour souligner la parenté de style avec son grand frère, Le Clarence est mis dans la même bouteille celle, si particulière, du grand vin.

    Voir la fiche technique

    Le millésime 2018 est noté 93/100 par Antonio Galloni « The 2018 Le Clarence de Haut-Brion has really come out of its shell. Bold, juicy and super-expressive, Le Clarence is so polished and sophisticated. Dried herbs, cedar, tobacco, licorice and coffee lift out of the glass. Medium in body and wonderfully persistent, the Clarence is a real beauty. » (Mars 2021)
    Également noté 92/100 par Neal Martin « The 2018 Le Clarence de Haut-Brion, which impressed from barrel, has a gorgeous, sensual bouquet of showy black fruit, potpourri and incense, almost Saint-Émilion in style and very well defined. The focused, poised palate is medium-bodied with grainy tannins, very good tension and splendid weight on the finish. It ranks as one of the best Second Wines of Haut-Brion that I have tasted. Not to be underestimated. » (Janvier 2021)

    À boire ou à garder :
    Attendre 3 à 5 ans
    Apogée :
    2028-2045
    Alcool potentiel :
    14.5%
    En savoir plus
  • 2360
    2016 Pessac-Léognan rouge
    • Rouge
    131,25 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Second vin rouge de Haut-Brion, dénommé ainsi depuis 2008 (précédemment Ch.Bahans Haut-Brion). Pour souligner la parenté de style avec son grand frère, Le Clarence est mis dans la même bouteille celle, si particulière, du grand vin.

    Voir la fiche technique

    Le millésime 2016 est noté 92/100 par Neal Martin « The 2016 Le Clarence de Haut-Brion has an impressive bouquet of vibrant red berry fruit, rose petal and loamy aromas and impressively assimilated oak. The medium-bodied palate offers supple tannins and a fine bead of acidity. Crisp and focused, with a complex finish full of tension and terroir expression. This is another superb Pessac-Léognan. Tasted blind at the annual Southwold tasting. » (Janvier 2020)

    À boire ou à garder :
    Prêt à boire
    Apogée :
    2024-2036
    En savoir plus
  • 6385
    2021 Pessac-Léognan rouge
    • Rouge
    260,00 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Occupant le flan sud de la croupe de graves de Haut-Brion et capable de réussites exceptionnelles dans les "petits" millésimes, La Mission est un premier cru en puissance dans un registre plus charnu et plus opulent que Haut-Brion. À preuve son formidable 2017 noté 96/100 par M. Galloni (Vinous) « Sans effort, gracieux et merveilleusement nuancé, ce 2017 a tout simplement tout pour lui. Quel vin ! ». Quant au 2016, noté 99/100 par N. Martin (Vinous), les critiques le comparent à l'éblouissant 1989, rien de moins !

    Le millésime 2021 est noté 95/100 par J.M Quarin (Février 2024)

    À boire ou à garder :
    Attendre 5 à 10 ans
    Apogée :
    2030-2041
    En savoir plus
  • 3841
    2017 Pessac-Léognan rouge
    • Rouge
    218,33 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Occupant le flan sud de la croupe de graves de Haut-Brion et capable de réussites exceptionnelles dans les "petits" millésimes, La Mission est un premier cru en puissance dans un registre plus charnu et plus opulent que Haut-Brion. À preuve son formidable 2017 noté 96/100 par M. Galloni (Vinous) « Sans effort, gracieux et merveilleusement nuancé, ce 2017 a tout simplement tout pour lui. Quel vin ! ». Quant au 2016, noté 99/100 par N. Martin (Vinous), les critiques le comparent à l'éblouissant 1989, rien de moins !

    Noté 94/100 par Neal Martin « The palate is medium-bodied with fine grain tannin, very focused and refined with darker fruit compared to the nose. Traces of tar and cedar surface towards the classic finish that linger nicely, although Haut-Brion just has a tad more persistence and depth. Superb. » (Fev. 2020)

    Noté 96/100 par Antonio Galloni « In 2017, La Mission plays very much in the red fruit and floral end of the spectrum. Effortless, gracious and wonderfully nuanced, the 2017 simply has it all. What a wine! » (Mars 2020)

    Noté 95/100 par Jean-Marc Quarin « La décantation lui fait prendre une note plus suave rappelant la framboise. Cette suavité se retrouve en bouche dans une stimulation très délicate où tout caresse en fondant et laisse une très grande place à l'arôme. Cette sensation n'est pas sans rappeler la dégustation des grands Bourgogne rouges. Grande finale subtile et ravissante. » (Février 2020)

    Voir la fiche technique

    À boire ou à garder :
    Attendre 1 à 2 ans
    Apogée :
    2025-2040
    En savoir plus
  • 3070
    2016 Pessac-Léognan rouge
    • Rouge
    351,25 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Occupant le flan sud de la croupe de graves de Haut-Brion et capable de réussites exceptionnelles dans les "petits" millésimes, La Mission est un premier cru en puissance dans un registre plus charnu et plus opulent que Haut-Brion. À preuve son formidable 2017 noté 96/100 par M. Galloni (Vinous) « Sans effort, gracieux et merveilleusement nuancé, ce 2017 a tout simplement tout pour lui. Quel vin ! ». Quant au 2016, noté 99/100 par N. Martin (Vinous), les critiques le comparent à l'éblouissant 1989, rien de moins !

    Le 2016, que M. Galloni compare aux glorieux et historiques 1955 et 1989.

    Voir la fiche technique

    À boire ou à garder :
    Attendre 3 à 5 ans
    Apogée :
    2027-2045
    En savoir plus
  • 2574
    2015 Pessac-Léognan rouge
    • Rouge
    338,33 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Occupant le flan sud de la croupe de graves de Haut-Brion et capable de réussites exceptionnelles dans les "petits" millésimes, La Mission est un premier cru en puissance dans un registre plus charnu et plus opulent que Haut-Brion. À preuve son formidable 2017 noté 96/100 par M. Galloni (Vinous) « Sans effort, gracieux et merveilleusement nuancé, ce 2017 a tout simplement tout pour lui. Quel vin ! ». Quant au 2016, noté 99/100 par N. Martin (Vinous), les critiques le comparent à l'éblouissant 1989, rien de moins !

    À boire ou à garder :
    Attendre 3 à 5 ans
    Apogée :
    2027-2045
    Alcool potentiel :
    15%
    En savoir plus
  • 6617
    2021 Pessac-Léognan rouge
    • Rouge
    500,00 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Cru bordelais magistral, Haut-Brion est le plus capé d'entre tous en ayant été deux fois classé 1er grand cru, en 1855 et à nouveau en 1959 (classement des Graves). Haut-Brion est à la fois le plus ancien des grands crus avec plus de 5 siècle (depuis 1509) derrière lui, et le plus novateur, introduisant les cuves inox dès 1960 ou les vendanges en vert dès 1980.
    Sa situation particulière au sein de l'agglomération bordelaise en fait le premier cru le plus précoce de la rive gauche, un net avantage dans les millésimes de moindre maturité. Pour cette raison, la régularité de Haut-Brion est une référence pour l'ensemble du bordelais, avec ce bouquet intense de terre fraîche, de fumé et de résine de pin si caractéristique de l'appellation.
    Par chance, la silhouette unique de sa bouteille a perturbé le marché asiatique et n'y a pas déclenché le même intérêt spéculatif que pour les autres 1ers grands crus classés. Haut-Brion est aujourd'hui sans conteste le plus qualitatif et le moins cher des premiers.

    Le millésime 2021 est noté 97/100 par The Wine Advocate « Le Haut-Brion 2021 confirme sa belle prestation en primeur et s'affirme comme l'un des vins du millésime. Il est complexe, corsé, profond et velouté, avec des tanins doux et des acides vifs, et se termine par une longue finale pénétrante. Il ravira les puristes bordelais. » (Mars 2024)

  • 5904
    2019 Pessac-Léognan rouge
    • Rouge
    540,00 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Cru bordelais magistral, Haut-Brion est le plus capé d'entre tous en ayant été deux fois classé 1er grand cru, en 1855 et à nouveau en 1959 (classement des Graves). Haut-Brion est à la fois le plus ancien des grands crus avec plus de 5 siècle (depuis 1509) derrière lui, et le plus novateur, introduisant les cuves inox dès 1960 ou les vendanges en vert dès 1980.
    Sa situation particulière au sein de l'agglomération bordelaise en fait le premier cru le plus précoce de la rive gauche, un net avantage dans les millésimes de moindre maturité. Pour cette raison, la régularité de Haut-Brion est une référence pour l'ensemble du bordelais, avec ce bouquet intense de terre fraîche, de fumé et de résine de pin si caractéristique de l'appellation.
    Par chance, la silhouette unique de sa bouteille a perturbé le marché asiatique et n'y a pas déclenché le même intérêt spéculatif que pour les autres 1ers grands crus classés. Haut-Brion est aujourd'hui sans conteste le plus qualitatif et le moins cher des premiers.

  • 4307
    2018 Pessac-Léognan rouge
    • Rouge
    545,83 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Cru bordelais magistral, Haut-Brion est le plus capé d'entre tous en ayant été deux fois classé 1er grand cru, en 1855 et à nouveau en 1959 (classement des Graves). Haut-Brion est à la fois le plus ancien des grands crus avec plus de 5 siècle (depuis 1509) derrière lui, et le plus novateur, introduisant les cuves inox dès 1960 ou les vendanges en vert dès 1980.
    Sa situation particulière au sein de l'agglomération bordelaise en fait le premier cru le plus précoce de la rive gauche, un net avantage dans les millésimes de moindre maturité. Pour cette raison, la régularité de Haut-Brion est une référence pour l'ensemble du bordelais, avec ce bouquet intense de terre fraîche, de fumé et de résine de pin si caractéristique de l'appellation.
    Par chance, la silhouette unique de sa bouteille a perturbé le marché asiatique et n'y a pas déclenché le même intérêt spéculatif que pour les autres 1ers grands crus classés. Haut-Brion est aujourd'hui sans conteste le plus qualitatif et le moins cher des premiers.

    Noté 99/100 par la Revue du Vin de France « Moelleuse, la chair du vin reste paradoxalement tendue, serrée, et finit sa parade en bouche sur une impression de grâce longiligne. Le potentiel d’évolution de ce grand millésime est énorme. » (Sept. 2021)

    Noté 100/100 par En Magnum « En bouteille, je retrouve ce côté incroyable qui résume tout ce que j'aime dans un grand Bordeaux. La caresse, le velouté, la noblesse de texture et de tannins et cette grande personnalité absolument unique. » (Avr. 2020)

    Voir la fiche technique

    À boire ou à garder :
    Attendre 5 à 10 ans
    Apogée :
    2030-2050
    En savoir plus
  • 6386
    2017 Pessac-Léognan rouge
    • Rouge
    444,17 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Cru bordelais magistral, Haut-Brion est le plus capé d'entre tous en ayant été deux fois classé 1er grand cru, en 1855 et à nouveau en 1959 (classement des Graves). Haut-Brion est à la fois le plus ancien des grands crus avec plus de 5 siècle (depuis 1509) derrière lui, et le plus novateur, introduisant les cuves inox dès 1960 ou les vendanges en vert dès 1980.
    Sa situation particulière au sein de l'agglomération bordelaise en fait le premier cru le plus précoce de la rive gauche, un net avantage dans les millésimes de moindre maturité. Pour cette raison, la régularité de Haut-Brion est une référence pour l'ensemble du bordelais, avec ce bouquet intense de terre fraîche, de fumé et de résine de pin si caractéristique de l'appellation.
    Par chance, la silhouette unique de sa bouteille a perturbé le marché asiatique et n'y a pas déclenché le même intérêt spéculatif que pour les autres 1ers grands crus classés. Haut-Brion est aujourd'hui sans conteste le plus qualitatif et le moins cher des premiers.

    À boire ou à garder :
    Attendre 3 à 5 ans
    Apogée :
    2027-2041
    En savoir plus
  • 6387
    2016 Pessac-Léognan rouge
    • Rouge
    645,00 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Cru bordelais magistral, Haut-Brion est le plus capé d'entre tous en ayant été deux fois classé 1er grand cru, en 1855 et à nouveau en 1959 (classement des Graves). Haut-Brion est à la fois le plus ancien des grands crus avec plus de 5 siècle (depuis 1509) derrière lui, et le plus novateur, introduisant les cuves inox dès 1960 ou les vendanges en vert dès 1980.
    Sa situation particulière au sein de l'agglomération bordelaise en fait le premier cru le plus précoce de la rive gauche, un net avantage dans les millésimes de moindre maturité. Pour cette raison, la régularité de Haut-Brion est une référence pour l'ensemble du bordelais, avec ce bouquet intense de terre fraîche, de fumé et de résine de pin si caractéristique de l'appellation.
    Par chance, la silhouette unique de sa bouteille a perturbé le marché asiatique et n'y a pas déclenché le même intérêt spéculatif que pour les autres 1ers grands crus classés. Haut-Brion est aujourd'hui sans conteste le plus qualitatif et le moins cher des premiers.

    À boire ou à garder :
    Attendre 3 à 5 ans
    Apogée :
    2028-2046
    En savoir plus
  • 1165
    2012 Pessac-Léognan rouge
    • Rouge
    498,33 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Cru bordelais magistral, Haut-Brion est le plus capé d'entre tous en ayant été deux fois classé 1er grand cru, en 1855 et à nouveau en 1959 (classement des Graves). Haut-Brion est à la fois le plus ancien des grands crus avec plus de 5 siècle (depuis 1509) derrière lui, et le plus novateur, introduisant les cuves inox dès 1960 ou les vendanges en vert dès 1980.
    Sa situation particulière au sein de l'agglomération bordelaise en fait le premier cru le plus précoce de la rive gauche, un net avantage dans les millésimes de moindre maturité. Pour cette raison, la régularité de Haut-Brion est une référence pour l'ensemble du bordelais, avec ce bouquet intense de terre fraîche, de fumé et de résine de pin si caractéristique de l'appellation.
    Par chance, la silhouette unique de sa bouteille a perturbé le marché asiatique et n'y a pas déclenché le même intérêt spéculatif que pour les autres 1ers grands crus classés. Haut-Brion est aujourd'hui sans conteste le plus qualitatif et le moins cher des premiers.

    À boire ou à garder :
    Prêt à boire
    Apogée :
    2020-2033
    Alcool potentiel :
    15%
    En savoir plus
  • 5265
    2009 Pessac-Léognan rouge
    • Rouge
    888,33 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Cru bordelais magistral, Haut-Brion est le plus capé d'entre tous en ayant été deux fois classé 1er grand cru, en 1855 et à nouveau en 1959 (classement des Graves). Haut-Brion est à la fois le plus ancien des grands crus avec plus de 5 siècle (depuis 1509) derrière lui, et le plus novateur, introduisant les cuves inox dès 1960 ou les vendanges en vert dès 1980.
    Sa situation particulière au sein de l'agglomération bordelaise en fait le premier cru le plus précoce de la rive gauche, un net avantage dans les millésimes de moindre maturité. Pour cette raison, la régularité de Haut-Brion est une référence pour l'ensemble du bordelais, avec ce bouquet intense de terre fraîche, de fumé et de résine de pin si caractéristique de l'appellation.
    Par chance, la silhouette unique de sa bouteille a perturbé le marché asiatique et n'y a pas déclenché le même intérêt spéculatif que pour les autres 1ers grands crus classés. Haut-Brion est aujourd'hui sans conteste le plus qualitatif et le moins cher des premiers.

    À boire ou à garder :
    Prêt à boire
    Apogée :
    2020-2035
    En savoir plus
  • 259
    2008 Pessac-Léognan rouge
    • Rouge
    457,08 € HT la bouteille 75cl
    Épuisé
    En savoir plus

    Cru bordelais magistral, Haut-Brion est le plus capé d'entre tous en ayant été deux fois classé 1er grand cru, en 1855 et à nouveau en 1959 (classement des Graves). Haut-Brion est à la fois le plus ancien des grands crus avec plus de 5 siècle (depuis 1509) derrière lui, et le plus novateur, introduisant les cuves inox dès 1960 ou les vendanges en vert dès 1980.
    Sa situation particulière au sein de l'agglomération bordelaise en fait le premier cru le plus précoce de la rive gauche, un net avantage dans les millésimes de moindre maturité. Pour cette raison, la régularité de Haut-Brion est une référence pour l'ensemble du bordelais, avec ce bouquet intense de terre fraîche, de fumé et de résine de pin si caractéristique de l'appellation.
    Par chance, la silhouette unique de sa bouteille a perturbé le marché asiatique et n'y a pas déclenché le même intérêt spéculatif que pour les autres 1ers grands crus classés. Haut-Brion est aujourd'hui sans conteste le plus qualitatif et le moins cher des premiers.

    À boire ou à garder :
    Prêt à boire
    Apogée :
    2020-2032
    En savoir plus
  • 5264
    2007 Pessac-Léognan rouge
    • Rouge
    452,50 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Cru bordelais magistral, Haut-Brion est le plus capé d'entre tous en ayant été deux fois classé 1er grand cru, en 1855 et à nouveau en 1959 (classement des Graves). Haut-Brion est à la fois le plus ancien des grands crus avec plus de 5 siècle (depuis 1509) derrière lui, et le plus novateur, introduisant les cuves inox dès 1960 ou les vendanges en vert dès 1980.
    Sa situation particulière au sein de l'agglomération bordelaise en fait le premier cru le plus précoce de la rive gauche, un net avantage dans les millésimes de moindre maturité. Pour cette raison, la régularité de Haut-Brion est une référence pour l'ensemble du bordelais, avec ce bouquet intense de terre fraîche, de fumé et de résine de pin si caractéristique de l'appellation.
    Par chance, la silhouette unique de sa bouteille a perturbé le marché asiatique et n'y a pas déclenché le même intérêt spéculatif que pour les autres 1ers grands crus classés. Haut-Brion est aujourd'hui sans conteste le plus qualitatif et le moins cher des premiers.

    À boire ou à garder :
    Prêt à boire
    Apogée :
    2015-2026
    En savoir plus
  • 5263
    2006 Pessac-Léognan rouge
    • Rouge
    517,08 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Cru bordelais magistral, Haut-Brion est le plus capé d'entre tous en ayant été deux fois classé 1er grand cru, en 1855 et à nouveau en 1959 (classement des Graves). Haut-Brion est à la fois le plus ancien des grands crus avec plus de 5 siècle (depuis 1509) derrière lui, et le plus novateur, introduisant les cuves inox dès 1960 ou les vendanges en vert dès 1980.
    Sa situation particulière au sein de l'agglomération bordelaise en fait le premier cru le plus précoce de la rive gauche, un net avantage dans les millésimes de moindre maturité. Pour cette raison, la régularité de Haut-Brion est une référence pour l'ensemble du bordelais, avec ce bouquet intense de terre fraîche, de fumé et de résine de pin si caractéristique de l'appellation.
    Par chance, la silhouette unique de sa bouteille a perturbé le marché asiatique et n'y a pas déclenché le même intérêt spéculatif que pour les autres 1ers grands crus classés. Haut-Brion est aujourd'hui sans conteste le plus qualitatif et le moins cher des premiers.

    À boire ou à garder :
    Prêt à boire
    Apogée :
    2018-2032
    En savoir plus
  • 5262
    2005 Pessac-Léognan rouge
    • Rouge
    881,67 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Cru bordelais magistral, Haut-Brion est le plus capé d'entre tous en ayant été deux fois classé 1er grand cru, en 1855 et à nouveau en 1959 (classement des Graves). Haut-Brion est à la fois le plus ancien des grands crus avec plus de 5 siècle (depuis 1509) derrière lui, et le plus novateur, introduisant les cuves inox dès 1960 ou les vendanges en vert dès 1980.
    Sa situation particulière au sein de l'agglomération bordelaise en fait le premier cru le plus précoce de la rive gauche, un net avantage dans les millésimes de moindre maturité. Pour cette raison, la régularité de Haut-Brion est une référence pour l'ensemble du bordelais, avec ce bouquet intense de terre fraîche, de fumé et de résine de pin si caractéristique de l'appellation.
    Par chance, la silhouette unique de sa bouteille a perturbé le marché asiatique et n'y a pas déclenché le même intérêt spéculatif que pour les autres 1ers grands crus classés. Haut-Brion est aujourd'hui sans conteste le plus qualitatif et le moins cher des premiers.

    À boire ou à garder :
    Prêt à boire
    Apogée :
    2020-2040
    En savoir plus
  • 5261
    2004 Pessac-Léognan rouge
    • Rouge
    486,67 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Cru bordelais magistral, Haut-Brion est le plus capé d'entre tous en ayant été deux fois classé 1er grand cru, en 1855 et à nouveau en 1959 (classement des Graves). Haut-Brion est à la fois le plus ancien des grands crus avec plus de 5 siècle (depuis 1509) derrière lui, et le plus novateur, introduisant les cuves inox dès 1960 ou les vendanges en vert dès 1980.
    Sa situation particulière au sein de l'agglomération bordelaise en fait le premier cru le plus précoce de la rive gauche, un net avantage dans les millésimes de moindre maturité. Pour cette raison, la régularité de Haut-Brion est une référence pour l'ensemble du bordelais, avec ce bouquet intense de terre fraîche, de fumé et de résine de pin si caractéristique de l'appellation.
    Par chance, la silhouette unique de sa bouteille a perturbé le marché asiatique et n'y a pas déclenché le même intérêt spéculatif que pour les autres 1ers grands crus classés. Haut-Brion est aujourd'hui sans conteste le plus qualitatif et le moins cher des premiers.

    À boire ou à garder :
    Prêt à boire
    Apogée :
    2012-2028
    En savoir plus
  • 5260
    2003 Pessac-Léognan rouge
    • Rouge
    577,08 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Cru bordelais magistral, Haut-Brion est le plus capé d'entre tous en ayant été deux fois classé 1er grand cru, en 1855 et à nouveau en 1959 (classement des Graves). Haut-Brion est à la fois le plus ancien des grands crus avec plus de 5 siècle (depuis 1509) derrière lui, et le plus novateur, introduisant les cuves inox dès 1960 ou les vendanges en vert dès 1980.
    Sa situation particulière au sein de l'agglomération bordelaise en fait le premier cru le plus précoce de la rive gauche, un net avantage dans les millésimes de moindre maturité. Pour cette raison, la régularité de Haut-Brion est une référence pour l'ensemble du bordelais, avec ce bouquet intense de terre fraîche, de fumé et de résine de pin si caractéristique de l'appellation.
    Par chance, la silhouette unique de sa bouteille a perturbé le marché asiatique et n'y a pas déclenché le même intérêt spéculatif que pour les autres 1ers grands crus classés. Haut-Brion est aujourd'hui sans conteste le plus qualitatif et le moins cher des premiers.

    À boire ou à garder :
    Prêt à boire
    Apogée :
    2011-2028
    En savoir plus
  • 6495
    2021 Saint-Émilion
    • Rouge
    27,08 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Plus infusé qu'extrait, finement boisé, avec un bel équilibre entre le fruit frais et le velours de ses tanins, ce Dragon sapide et sensuel est plus qu'un second vin.

    Le millésime 2021 est noté 90/100 par Jean-Marc Quarin « Couleur sombre, pourpre et profonde. Nez intense, au fruité frais et mûr. Bouche fascinante de par cette nuance de gelée de mûres qui égaye le palais. Le vin fond, juteux, noble et fin. Belle finale longue et incrachable. Un délice ! » (avril 2022).

    À boire ou à garder :
    Attendre 1 à 2 ans
    Apogée :
    2025-2033
    En savoir plus
  • 5767
    2020 Saint-Émilion
    • Rouge
    30,00 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Plus infusé qu'extrait, finement boisé, avec un bel équilibre entre le fruit frais et le velours de ses tanins, ce Dragon sapide et sensuel est plus qu'un second vin.

    Voir la fiche technique

    Le millésime 2020 est noté 92/100 par Jean-Marc Quarin « Couleur sombre. Superbe nez suave, frais, mûr et subtil, qui vaut celui de Quintus. Touche vanillée. Minutieux dès l'entrée en bouche, juteux au milieu, avec de la classe dans le toucher, le vin fond en finale, long, sèveux et incrachable. » (février 2024).

    À boire ou à garder :
    Attendre 1 à 2 ans
    Apogée :
    2025-2035
    En savoir plus
  • 4410
    2018 Saint-Émilion
    • Rouge
    30,00 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Plus infusé qu'extrait, finement boisé, avec un bel équilibre entre le fruit frais et le velours de ses tanins, ce Dragon sapide et sensuel est plus qu'un second vin.

    Voir la fiche technique

    Le millésime 2018 est noté 90/100 par Jean-Marc Quarin « Couleur sombre et vive. Nez d'intensité moyenne, fruité et épicé. Bouche suave, au corps fondant et caressant, aux sensations nuancées. Longueur normale, à la tannicité enrobée. Ensemble très plaisant pour son aspect savoureux. » (février 2024)

    À boire ou à garder :
    Prêt à boire
    Apogée :
    2022-2030
    En savoir plus
  • 3663
    2017 Saint-Émilion
    • Rouge
    25,00 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Plus infusé qu'extrait, finement boisé, avec un bel équilibre entre le fruit frais et le velours de ses tanins, ce Dragon sapide et sensuel est plus qu'un second vin.

    2017 noté 90/100 par Neal Martin « Open and approachable with peppery notes towards the harmonious finish. Delicious ». (fév. 2020)

    Voir la fiche technique

    À boire ou à garder :
    Prêt à boire
    Apogée :
    2021-2028
    Alcool potentiel :
    13%
    En savoir plus
  • 6512
    2021 Saint-Émilion
    • Rouge
    85,00 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    En achetant et réunissant en 2012 deux grands crus classés (Tertre-Dauguay et L'Arrosée) du coteau de Saint-Émilion (côte Ausone), Haut-Brion a mis un pied en rive droite, baptisé Quintus car il s'agit de leur cinquième propriété (après Haut-Brion, La Mission HB, Laville HB et Latour HB).

    Premier objectif : faire des vins fins et longs, misant sur la fraîcheur et la délicatesse plus que sur la puissance ou la densité, plus typés rive gauche que rive droite.

    Second objectif : briller dans les prochains classements de Saint-Émilion (ses voisins immédiats sont Ausone, Belair-Monange, Angélus et Canon, tous 1ers grands crus classés).

    Le millésime 2021 est noté 95/100 par Jean-Marc Quarin « Couleur sombre, profonde, pourpre et vive. Nez intense, fin, fruité, pur, subtil et floral. Minutieux en entrée de bouche, particulièrement aromatique au milieu, complexe et profond, avec de la classe dans le toucher, le vin prend de la puissance entre le milieu et la finale. Il s'achève long, suave, sèveux et délicieux. Il s'agit là de l'expression la plus aboutie que je connaisse dans Quintus à cet âge. » (avril 2022)

    À boire ou à garder :
    Attendre 3 à 5 ans
    Apogée :
    2027-2038
    En savoir plus
  • 5776
    2020 Saint-Émilion
    • Rouge
    88,75 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    En achetant et réunissant en 2012 deux grands crus classés (Tertre-Dauguay et L'Arrosée) du coteau de Saint-Émilion (côte Ausone), Haut-Brion a mis un pied en rive droite, baptisé Quintus car il s'agit de leur cinquième propriété (après Haut-Brion, La Mission HB, Laville HB et Latour HB).

    Premier objectif : faire des vins fins et longs, misant sur la fraîcheur et la délicatesse plus que sur la puissance ou la densité, plus typés rive gauche que rive droite.

    Second objectif : briller dans les prochains classements de Saint-Émilion (ses voisins immédiats sont Ausone, Belair-Monange, Angélus et Canon, tous 1ers grands crus classés).

    Voir la fiche technique

    Le millésime 2020 est noté 96/100 par Jean-Marc Quarin « Couleur sombre, intense et belle. Nez plus discret que Dragon, au fruité mûr et frais. Minutieux en entrée de bouche, bien plus ample au milieu, avec du gras et un corps fondant, ce vin s'installe lentement dans le palais. Particulièrement savoureux, il retourne des nuances fraîches dans la persistance. C'est très difficile à cracher. » (février 2024).

    À boire ou à garder :
    Attendre 3 à 5 ans
    Apogée :
    2028-2042
    En savoir plus
  • 2979
    2016 Saint-Émilion
    • Rouge
    101,67 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    En achetant et réunissant en 2012 deux grands crus classés (Tertre-Dauguay et L'Arrosée) du coteau de Saint-Émilion (côte Ausone), Haut-Brion a mis un pied en rive droite, baptisé Quintus car il s'agit de leur cinquième propriété (après Haut-Brion, La Mission HB, Laville HB et Latour HB).

    Premier objectif : faire des vins fins et longs, misant sur la fraîcheur et la délicatesse plus que sur la puissance ou la densité, plus typés rive gauche que rive droite.

    Second objectif : briller dans les prochains classements de Saint-Émilion (ses voisins immédiats sont Ausone, Belair-Monange, Angélus et Canon, tous 1ers grands crus classés).

    2016 noté 94/100 par Neal Martin « The 2016 Quintus has a very noble bouquet with beautifully defined blackberry and briary fruit, wonderfully integrated oak and a genuine sense of focus and poise. This is a beautifully crafted Saint-Émilion and one of the best releases of Quintus to date ». (Août 2020)

    Voir la fiche technique

    À boire ou à garder :
    Prêt à boire
    Apogée :
    2024-2036
    Alcool potentiel :
    15%
    En savoir plus
  • 1826
    2014 Saint-Émilion
    • Rouge
    77,92 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    En achetant et réunissant en 2012 deux grands crus classés (Tertre-Dauguay et L'Arrosée) du coteau de Saint-Émilion (côte Ausone), Haut-Brion a mis un pied en rive droite, baptisé Quintus car il s'agit de leur cinquième propriété (après Haut-Brion, La Mission HB, Laville HB et Latour HB).

    Premier objectif : faire des vins fins et longs, misant sur la fraîcheur et la délicatesse plus que sur la puissance ou la densité, plus typés rive gauche que rive droite.

    Second objectif : briller dans les prochains classements de Saint-Émilion (ses voisins immédiats sont Ausone, Belair-Monange, Angélus et Canon, tous 1ers grands crus classés).

    Voir la fiche technique

    Le millésime 2014 est noté 91+/100 par N. Martin « Le Quintus 2014 est très jeune au nez, avec des senteurs vibrantes, presque médocaines, de fruits rouges rameux, de cèdre, de fumée et d'un soupçon de copeaux de crayon. La bouche est moyennement corsée, avec des tanins souples et fins, encore une fois dans le style de la Rive Gauche, avec une légère adhérence en fin de bouche. Ce vin pourrait en fait bénéficier de quelques mois supplémentaires en bouteille. » (Février 2024)

    À boire ou à garder :
    Prêt à boire
    Apogée :
    2022-2035
    En savoir plus