Rechercher

Vous recherchez : "Poyferré"
6 résultats ont été trouvés dans "Catalogue".
  • 4534
    2018 Saint-Julien
    • Rouge
    78,33 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Avec l’aide de Michel Rolland, Léoville-Poyferré a gagné depuis 1993 en profondeur, volupté de texture et aptitude au vieillissement. Il se rapproche aujourd'hui de la qualité de ses prestigieux voisins dans lesquels il est enclavé : Léoville-Las Cases et Pichon-Lalande. La compétition entre les trois Léoville est intense mais Léoville-Poyferré l’emporte aujourd'hui par un abord plus facile, plus voluptueux, et un rapport qualité/prix/plaisir supérieur.

    Noté 98/100 par En Magnum « Grande robe, admirable velouté de texture, harmonie remarquable de tous les constituants, un des plus accomplis, et peut-être le plus accompli, de son histoire récente. Sans aucun doute au niveau d'un premier cru classé. » (Avr. 2020)

    À boire ou à garder :
    Attendre 5 à 10 ans
    Apogée :
    2028-2045
    En savoir plus
  • 3184
    2016 Saint-Julien
    • Rouge
    85,42 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Avec l’aide de Michel Rolland, Léoville-Poyferré a gagné depuis 1993 en profondeur, volupté de texture et aptitude au vieillissement. Il se rapproche aujourd'hui de la qualité de ses prestigieux voisins dans lesquels il est enclavé : Léoville-Las Cases et Pichon-Lalande. La compétition entre les trois Léoville est intense mais Léoville-Poyferré l’emporte aujourd'hui par un abord plus facile, plus voluptueux, et un rapport qualité/prix/plaisir supérieur.

    À boire ou à garder :
    Attendre 3 à 5 ans
    Apogée :
    2024-2040
    En savoir plus
  • 3153
    2015 Saint-Julien
    • Rouge
    85,42 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Avec l’aide de Michel Rolland, Léoville-Poyferré a gagné depuis 1993 en profondeur, volupté de texture et aptitude au vieillissement. Il se rapproche aujourd'hui de la qualité de ses prestigieux voisins dans lesquels il est enclavé : Léoville-Las Cases et Pichon-Lalande. La compétition entre les trois Léoville est intense mais Léoville-Poyferré l’emporte aujourd'hui par un abord plus facile, plus voluptueux, et un rapport qualité/prix/plaisir supérieur.

    Noté 18,5/20 par Jean-Marc QUARIN en décembre 2019 : « riche et complexe en milieu de bouche, le vin fond au palais  et  s’étire  très  longtemps  sur  une  longue  finale,  à  la  tannicité  enveloppée.  C’est délicieux. »

    À boire ou à garder :
    Attendre 3 à 5 ans
    Apogée :
    2024-2040
    En savoir plus
  • 4361
    2014 Saint-Julien
    • Rouge
    70,42 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Avec l’aide de Michel Rolland, Léoville-Poyferré a gagné depuis 1993 en profondeur, volupté de texture et aptitude au vieillissement. Il se rapproche aujourd'hui de la qualité de ses prestigieux voisins dans lesquels il est enclavé : Léoville-Las Cases et Pichon-Lalande. La compétition entre les trois Léoville est intense mais Léoville-Poyferré l’emporte aujourd'hui par un abord plus facile, plus voluptueux, et un rapport qualité/prix/plaisir supérieur.

    À boire ou à garder :
    Attendre 1 à 2 ans
    Apogée :
    2022-2035
    En savoir plus
  • 4360
    2012 Saint-Julien
    • Rouge
    80,00 € HT la bouteille 75cl
    En savoir plus

    Avec l’aide de Michel Rolland, Léoville-Poyferré a gagné depuis 1993 en profondeur, volupté de texture et aptitude au vieillissement. Il se rapproche aujourd'hui de la qualité de ses prestigieux voisins dans lesquels il est enclavé : Léoville-Las Cases et Pichon-Lalande. La compétition entre les trois Léoville est intense mais Léoville-Poyferré l’emporte aujourd'hui par un abord plus facile, plus voluptueux, et un rapport qualité/prix/plaisir supérieur.

    À boire ou à garder :
    Prêt à boire
    Apogée :
    2020-2032
    En savoir plus
  • 425
    2004 Saint-Julien
    • Rouge
    161,67 € HT la caisse bois de 1 magnum 150cl
    En savoir plus

    Avec l’aide de Michel Rolland, Léoville-Poyferré a gagné depuis 1993 en profondeur, volupté de texture et aptitude au vieillissement. Il se rapproche aujourd'hui de la qualité de ses prestigieux voisins dans lesquels il est enclavé : Léoville-Las Cases et Pichon-Lalande. La compétition entre les trois Léoville est intense mais Léoville-Poyferré l’emporte aujourd'hui par un abord plus facile, plus voluptueux, et un rapport qualité/prix/plaisir supérieur.

    À boire ou à garder :
    Prêt à boire
    Apogée :
    2015-2030
    En savoir plus