Catalogue

Les prix indiqués s'entendent T.T.C. franco de port (France continentale) dès 48 bouteilles.
Pour moins de 48 bouteilles, la participation aux frais de port (France continentale) est de 24.00 €.
Nous consulter pour la Corse, les Dom-Tom, l'export hors Europe.

Toutes les bouteilles, toutes appellations et tous formats confondus, peuvent être panachées même à l'unité, en toute liberté et sans frais.

Même s'ils disposent d'un potentiel de garde exceptionnel, nous conseillons de goûter les Sauternes dès leur première jeunesse.
Ils ne présentent pas d'astringence tannique et leur complexité aromatique est alors fabuleuse !

Toutes les bouteilles, toutes appellations et tous formats confondus, peuvent être panachées même à l'unité, en toute liberté et sans frais.

La Revue du Vin de France note sur 20 points. 15,5 à 17/20 signale un grand vin, 17,5 à 20/20 est une note d'excellence.

Le Guide Hachette note de 1 à 3 étoiles. Plus que les étoiles, ce sont les coups de cœur qui distinguent les meilleurs vins (environ 80 crus par an pour la région bordelaise).

Robert Parker, né en 1947, passe petit à petit la main et est secondé par de jeunes dégustateurs (Neal Martin pour les Bordeaux) qui reportent leurs comptes-rendus dans la revue The Wine Advocate.
Le système de notation sur 100 points est inchangé : 90/100 signale un grand vin, 95/100 est une note d'excellence.

Les dates d'apogée sont précisées à titre indicatif. Elles peuvent varier en fonction de votre goût et de la température moyenne de votre cave.

« La seule arme que je tolère est le tire-bouchon. » Jean Carmet

« Le thé peut parfaitement remplacer le vin au petit-déjeuner. » Anthelme Brillat-Savarin

Catalogue Printemps-Été
2017

Ces offres sont destinées à vous faire découvrir un producteur, un millésime, un nouveau vin ou une valeur confirmée, assortis d'un prix attractif. Elles sont identiques à celles du catalogue "Automne-Hiver 2017/2018" et resteront valables jusqu'au 15 avril 2018, sauf en cas d'épuisement de nos stocks.

  • 2014 Margaux
    • Rouge
    130,00 € TTC 150,00 € TTC la caisse bois de 6 bouteilles 75cl
    En savoir plus

    Second vin de Brane-Cantenac, Baron de Brane démontre plus encore que son grand frère les progrès accomplis dans ce château depuis 15 ans. Soyeux à souhait, délicieusement croquant et juteux en finale, Baron de Brane est maintenant plus qu'un second vin, une marque à part entière !

    À boire ou à garder :
    Attendre 1 à 2 ans
    Apogée :
    2018-2025

    Pendant que le grand vin Brane-Cantenac tutoie les sommets de Margaux, Baron de Brane, son second vin, concurrence maintenant clairement les crus bourgeois et 5èmes crus classés de l'appellation. « Fruits rouges, bouche souple, douce, tanins souples en attaque, un peu plus resserrés en finale. » Noté 14,5/20.

    Jacques Dupont ‐ Le Point mai 2015

    « A cedary, fine grained frame melds nicely with the core of bitter cherry and damson plum fruit. » Noté 87/100.

    Wine Spectator ‐ avril 2016

    En savoir plus
  • 2006 Pauillac
    • Rouge
    600,00 € TTC 675,00 € TTC la caisse bois de 6 bouteilles 75cl
    En savoir plus

    Contigu à Mouton-Rothschild, Pontet-Canet est dans les bons millésimes le type même du grand Pauillac, droit et racé. Premier des grands crus classés du Médoc à bénéficier du label "bio", Pontet-Canet est depuis 2000 en très grande forme.

    À boire ou à garder :
    Prêt à boire
    Apogée :
    2015-2028

    « Après aération, il révèle une belle complexité, tout en affichant encore de la réserve et de la jeunesse. Les tanins se patinent doucement et le fruit conserve de l'énergie. Très belle allonge subtile. À boire ou à garder. » Noté 17,5/20.

    La Revue du Vin de France
    Dégustation du millésime 2006 dix ans après ‐ janvier 2016

    En savoir plus
  • 2010 Saint-Émilion
    • Rouge
    300,00 € TTC 336,00 € TTC les 6 bouteilles 75cl
    En savoir plus

    Un des rares Saint-Émilion – avec Figeac – disposant d’une proportion importante de cabernets-sauvignons (20%) pour une structure tannique délicate et raffinée, plus Médoc que Saint-Émilion. Vu la qualité de son terroir (pied de côte, sous Ausone) et de ses vins (exceptionnel 2010), il aurait logiquement dû être promu au rang de 1er grand cru classé. Haut-Brion ne s'est pas trompé en le rachetant en 2012 pour l'intégrer à son nouveau Château Quintus.

    À boire ou à garder :
    Attendre 5 à 10 ans
    Apogée :
    2022-2034
    En savoir plus