Primeurs 2022

Les prix mentionnés en primeur s'entendent toujours hors transport mais avec TVA à partir des "Primeurs 2022".
Voyez l'onglet ci-dessous "Campagne Primeurs".

Le logo "bio" signale les vins en viti-, vini-culture biologique, sous réserve de certification officielle après la mise en bouteille.

La campagne "Primeurs 2022" a lieu jusqu'au 31 juillet 2024, dans la limite des stocks disponibles.

Cliquez sous le prix de chaque cru pour connaître les différents caissages et flaconnages proposés.

Offre et Lettre d'informations Primeurs 2022

Dans cette catégorie "Pour la garde", nous regroupons tous les vins du millésime qui, à notre avis, disposeront d'un potentiel de garde d'au moins 20 ans, même s'ils rentreront dans leur apogée bien avant. Cette rubrique est destinée aux (très) patients dotés d'une cave déjà bien fournie, ou à tous ceux qui auront un heureux événement à fêter dans 20 ans (et après).

La capacité de vieillissement est l'apanage des plus grands crus mais elle peut aussi être rencontrée dans des crus plus abordables, du fait de leur terroir, de leur encépagement et/ou de la volonté de leur vinificateur. Ensuite, il conviendra de moduler cette capacité selon la fraîcheur de la cave (le vieillissement est d'autant plus lent que la température est basse) et le flaconnage choisi (les vins en grands contenants vieillissent plus lentement, donc plus longuement, qu'en bouteilles).

  • 6064
    Primeurs 2022 Pessac-Léognan blanc
    • Blanc sec
    • Vin bio certifié
    840,00 € HT
    En savoir plus

    Le vin blanc de Smith Haut Lafitte s'est bâti une solide réputation depuis 10 ans, même s'il n'est pas grand cru classé (mais Haut-Brion blanc et Pape-Clément blanc ne le sont pas non plus). Heureux mariage du bois et du fruit, il dispense toujours une belle complexité aromatique, du tilleul aux agrumes, et une structure vive, riche et fine.

    Voir la fiche technique

    Quarin : 97/100 «  Minutieux en entrée de bouche, très parfumé, avec un corps aérien et de la grâce dans le toucher, le vin ne cesse de fondre, sur une texture noble qui s'étire longtemps, séveuse, solide, délicate, profonde et complexe. Une superbe réussite. »
    Galloni : 94-96/100
    « The 2022 Smith Haut Lafitte Blanc is airy, weightless and gracious. Thre's lovely richness and texture but without the opulence of most warm, dry years. The 2022 will be a gorgeous wine at the dinner table. »
    Martin : 94-96/100 « It has a very perfumed nose with yellow plums, jasmine, walnut and touches of fennel. Waxy in texture, with hazelnut and white pepper toward the saline, almost creamy finish. »

    À boire ou à garder :
    Disponible 1er trimestre 2025
    En savoir plus
  • 6070
    Primeurs 2022 Sauternes
    • Blanc liquoreux
    336,00 € HT Caisse de 6 bouteilles
    Épuisé
    En savoir plus

    Sur la commune de Preignac, Suduiraut offre un vin à l'image de sa position géographique : à mi-chemin entre Sauternes et Barsac. Les derniers millésimes sont éblouissants de puissance contenue et de distinction aromatique.

    Revue du Vin de France : 98-100/100 ♥ Coup de cœur « La saveur abricotée est irrésistible. On monte encore d'un cran dans la volupté de la texture et l'intensité de la saveur par rapport aux autres Premiers crus. L'équilibre et la pureté accompagnent le fruit au bout de cette richesse extravagante. Magistral ! »
    Bettane & Desseauve : 98/100 
    « Grande sélection et donc petit volume de production mais extraordinaire ampleur aromatique et raffinement dans la liqueur, avec le fruit si séduisant des grands du secteur de Preignac. Il est déjà sur l'orange confite. Grande émotion. »
    Le
    Point : 18/20 « Miel, confiture d'abricots, bouche dense, élégante, tendue, 190 g de sucre et pourtant un vin équilibré. Très réussi. » »
    Quarin : 97/100
    « Le vin brille en bouche de par sa texture minutieuse, son milieu très parfumé, complexe et surtout fondant. Dynamique malgré ses 190 gr de sucre résiduel, le vin s'achève pur, raffiné et superbe. »
    Galloni : 92-94/100 « The 2022 Suduiraut offers a lovely mix of botrytis-inflected flavors and textures while also showing quite a bit of freshness. The 2022 is done in the lighter style the château favors these days. »
    Martin : 93-95/100 « The palate is pure and viscous in texture, with marmalade, again, and dried honey. Very open and approachable on the finish. Not profound, but quite delicious. Christian Seely said he drank this for breakfast the previous day - why not? »

    À boire ou à garder :
    Disponible 1er trimestre 2025
    En savoir plus
  • 6085
    Primeurs 2022 Fronsac
    • Rouge
    117,58 € HT
    En savoir plus

    Sélection des meilleures parcelles du Château de Carles (10 ha sur les 20 ha du Domaine), certainement le vin le plus fin et le plus ambitieux de Fronsac, faisant depuis 2000 jeu égal avec les meilleurs crus classés des coteaux de Saint-Émilion. Un grand vin qu'il faut savoir attendre 6 à 8 ans au minimum.

    Voir la fiche technique

    Revue du Vin de France : 91-93/100 « Ce vin assume une maturité pleine du raisin : la robe sombre, le nez expressif, la texture enveloppé et riche du merlot. Un vin d'envergure se profile ici. »
    Bettane & Desseauve : 94/100 « Distingué, soyeux, long et épicé, avec un beau retour de fraîcheur en finale, voici un 2022 prometteur. »
    Quarin : 90/100 « Nez intense, au fruité mûr, subtil et sophistiqué. Bouche pulpeuse et fruitée comme jamais, avec un très bel éclat entre le milieu et la finale. Persistance longue, à la fois onctueuse et fraîche. Tannicité bien enveloppée. »

    À boire ou à garder :
    Disponible 1er trimestre 2025
    En savoir plus
  • 6088
    Primeurs 2022 Côtes de Castillon
    • Rouge
    • Vin bio certifié
    159,00 € HT
    En savoir plus

    Avec 12 ha cultivés en biodynamie, certifié depuis le millésime 2007, Clos Puy-Arnaud est un des grands Côtes de Castillon qui n'ont rien à envier aux Saint-Émilion voisins.

    Sans concession, le grand vin qui a fait la réputation du domaine est une cuvée authentique, droite, profonde, et taillée pour la garde.

    Voir la fiche technique

    Bettane & Desseauve : 92-93/100 « On a le tannin parmi les le plus frais de l'appellation. Avec de la distinction et une persistance sur les fleurs poivrés.»
    Galloni : 94-96/100
    « The 2022 Clos Puy Arnaud is a real stunner, and one of the great under the radar gems on the Right Bank. Clos Puy Arnaud could easily challenge many more illustrious names on the Right Bank. »
    Martin : 87-89/100 « The palate is medium-bodied with ripe, saturated tannins and a firm grip. A dense blueberry-tinged finish will require three to four years in bottle. Fine. »

    À boire ou à garder :
    Disponible 1er trimestre 2025
    Alcool potentiel :
    14%
    En savoir plus
  • 6104
    Primeurs 2022 Pessac-Léognan rouge
    • Rouge
    840,00 € HT
    En savoir plus

    Haut-Bailly est le plus délicat des vins de Graves avec une structure tannique particulièrement soyeuse.

    Voir la fiche technique

    Revue du Vin de France : 95-97/100 « Insistons sur la magnifique qualité des tanins, veloutés mais plus encore étirés, qui pportent le vin sur toute la longueur escomptée et même au-delà. Saluons l'expression aromatique déjà très aboutie, la plus racée de l'appellatio à ce stade, complexe de naissance, mille nuances sur un fond réglissé et mentholé. »
    Bettane & Desseauve : 97-98/100 «Nez extraordinaire de complexité et de raffinement, notes merveilleuses de fruit, d'épices, de fumé minéral, magnifique grains de tannins, puissants et chatoyants en même temps, équilibre parfait sur la fraîcheur. La race à l'état pure et un potentiel incroyable. Somptueux.»
    Quari
    n : 97/100
     « Nez intense, au fruité très mûr, se révélant très frais à l'agitation du verre. En bouche, voici du beau velours riche, qui caresse le palais, moelleux, juteux. Le vin intensifie sa présence aromatique dans le dernier tiers du palais et ce, malgré un pH élevé. C'est incroyable. » 
    Galloni : 93-96/100
    « The 2022 Haut-Bailly is dark and quite brooding in bearing. I imagine the 2022 will take some time to come together, as the tannins are pretty forbidding at this stage. »
    Martin : 96-98/100 « The palate is medium-bodied with filigree tannins. Minerals, black pepper and clove off a gentle grip with an impressive crescendo. This Haut-Bailly has a haunting beauty, the kind of wine that will bring people to tears. »

    À boire ou à garder :
    Disponible 1er trimestre 2025
    En savoir plus
  • 6108
    Primeurs 2022 Pessac-Léognan rouge
    • Rouge
    3 612,00 € HT
    En savoir plus

    Cru bordelais magistral, Haut-Brion est le plus capé d'entre tous en ayant été deux fois classé 1er grand cru, en 1855 et à nouveau en 1959 (classement des Graves). Haut-Brion est à la fois le plus ancien des grands crus avec plus de 5 siècle (depuis 1509) derrière lui, et le plus novateur, introduisant les cuves inox dès 1960 ou les vendanges en vert dès 1980.
    Sa situation particulière au sein de l'agglomération bordelaise en fait le premier cru le plus précoce de la rive gauche, un net avantage dans les millésimes de moindre maturité. Pour cette raison, la régularité de Haut-Brion est une référence pour l'ensemble du bordelais, avec ce bouquet intense de terre fraîche, de fumé et de résine de pin si caractéristique de l'appellation.
    Par chance, la silhouette unique de sa bouteille a perturbé le marché asiatique et n'y a pas déclenché le même intérêt spéculatif que pour les autres 1ers grands crus classés. Haut-Brion est aujourd'hui sans conteste le plus qualitatif et le moins cher des premiers.

    Voir la fiche technique

    Revue du Vin de France : 96-98/100 « C'est un vin très sombre, qui exalte dès ce stade précoce les qualités emblématiques du cru, un vin réservé, d'une captivante profondeur aromatique cependant. La bouche frappe par sa tenue, son allonge presque austère et pourtant très élégante, au grain à la fois soyeux et frais, vibrant. La longueur étirée des tanins domine la spécificité du millésime pour conférer au vin la cohérence et la sérénité d'un futur grand classique. »
    Bettane & Desseauve : 97-98/100 « Puissant, ferme, encore un peu serré dans son tannin et marqué dès la naissance comme mission-haut-brion par les notes de créosotes si typique du cru. »
    Le Point : 19,5/20 « Nez baies noires, bouche onctueuse, épicée, serrée, tendue ; très charpenté, plus austère que La Mission, comme d'habitude, mais un équilibre parfait. »
    Quar
    in : 98/100
     « Nez intense, fin, fruité et pour une fois à cet âge, avec la nuance fumée typique de Pessac. Ample à l'attaque, délicieusement parfumé en milieu de bouche, accompagné d'une nuance grasse dans le toucher, le vin évolue un brin ferme en finale et parallèlement très aromatique. Grande longueur. »
    Galloni : 97-99/100
    « Deep and wonderfully layered, the 2022 possesses remarkable depth. Superb. »
    Martin : 96-98/100 « It has a bewitching granular texture, complex and more focused than recent vintages, and comes across as almost pixelated on the finish. Quintessential Haut-Brion. »

    À boire ou à garder :
    Disponible 1er trimestre 2025
    Alcool potentiel :
    14%
    En savoir plus
  • 6118
    Primeurs 2022 Médoc
    • Rouge
    140,83 € HT
    En savoir plus

    Avec une remarquable constance, Potensac est depuis 30 ans l'un des plus réguliers crus bourgeois du nord Médoc, preuve du savoir-faire de l'équipe de  Léoville-Las Cases (même propriétaire). Sa capacité au vieillissement est toujours étonnante, y compris et surtout dans les 'petites années'.

    Voir la fiche technique

    Revue du Vin de France : 92-93/100 « Le côté rond, suave et gourmand du cru, porté par de jolis merlots, est au rendez-vous. Il ne manque toutefois pas de densité et de profondeur. Il est taillé pour une belle garde. »
    Bettane & Desseauve : 92/100 
    « Encore une fois, il s'affirmera comme un excellent rapport qualité/prix grâce à la précision de sa vinification et cette fraîcheur qui en fait un médoc savoureux et agréable. Il n'y aura pas besoin de l'attendre longtemps. »
    Quarin : 90/100
    « Nez intense, fin, fruité et subtil, évoluant vanillé à l'agitation. Minutieux en entrée de bouche, très aromatique au milieu, le vin fond au palais, juteux, fin, avec une séduction rarement vue ici jusqu'alors. »
    Galloni : 91-93/100
    « The 2022 Potensac is super-expressive right out of the gate. Pliant and beautifully layered, the 2022 marries density and vibrancy to great effect. The 2022 is a serious Potensac, that is for sure. Once again, Jean-Hubert Delon and his team made a Médoc that overdelivers big time. »
    Martin : 91-93/100 « This is a Potensac with purpose. The palate is a little creamier than previous vintages on the entry, but then the tannic framework makes its presence felt. Firm grip, quite fresh and sappy with a fine thread of acidity maintaining poise. This is a superb Potensac. »

    À boire ou à garder :
    Disponible 1er trimestre 2025
    Alcool potentiel :
    14.5%
    En savoir plus
  • 6123
    Primeurs 2022 Haut-Médoc
    • Rouge
    193,33 € HT
    En savoir plus

    On ne présente plus Sociando-Mallet, qui se doit de figurer en bonne place dans la cave de tout amateur, tant la qualité et surtout la régularité de ses trente derniers millésimes sont impressionnantes. Sans vouloir minorer le travail assidu de feu M. Gautreau depuis 1969, force est de reconnaître que le terroir, contre la Gironde sur une croupe de graves comparable à celle de Montrose, est bien celui d'un grand cru classé. Incontournable 2016, le plus grand vin de Sociando-Mallet depuis 1996.

    Voir la fiche technique

    Bettane & Desseauve : 93-94/100 « Superbe réussite dans ce millésime qui impressionne notre équipe. Raffinement de parfums, profondeur de saveurs et tannin élégant, tout est en place pour donner un grand Sociando d'ici une dizaines d'années. »
    Le Point : 17,5/20
    « Nez fruits noirs, cerise, épices, bouche dense, juteuse, épicée, réglisse, long, nerveux, très persistant. »
    Quarin : 94/100
    « Superbe nez intense, fin, fruité, pur et subtil. Plus hédoniste que le 2016 à la même époque. Minutieux en entrée de bouche, très aromatique au milieu, sans cesse accompagné par un gras fin, le vin fond, juteux, savoureux et parfumé, vers une longue finale suave, au grain fin. »
    Galloni : 88-90/100
    « The 2022 Sociando-Mallet is a bit hard to read today. I very much admire the dynamic energy, which Sociando has in spades, but at the same time the tannins show some edginess that will need to resolve. »
    Martin : 91-93/100 « This is very concentrated and quite opulent on the nose, bit of a bravura bouquet, layers of black cherry, Christmas cake and light undergrowth scents. The palate is medium-bodied with fine tannins. »

    À boire ou à garder :
    Disponible 1er trimestre 2025
    En savoir plus
  • 6137
    Primeurs 2022 Margaux
    • Rouge
    • Vin bio certifié
    380,50 € HT
    En savoir plus

    En conversion biologique à partir de 2013, Durfort-Vivens a été l'un des tout premiers crus classés du Médoc à revendiquer et afficher la certification bio dès 2016. M. Bettane en est l'un des plus fervents défenseurs « le rapport qualité/prix reste absolument unique à ce niveau de qualité de terroir et de travail ».

    Voir le film de présentation du Ch. DURFORT-VIVENS

    Voir la fiche technique

    Revue du Vin de France : 95-96/100 ♥ Coup de cœur « Le cru a la côte en ce moment et c'est mérité. [...] Le vin est posé, évident dans sa définition et serein en bouche, porté par une matière de grande précision. Il est intense, digeste, minéral et pur. Énergique. »
    Bettane & Desseauve : 96/100 « Droit et racé, il offre cette complexité et cette élégance naturelle, tout à fait dans la lignée des dernière impréssionantes réussites du domaine. »
    Le Point : 17,5/20
    « Nez fruits noirs, bouche tendue, fraîche, serrée, joli fruit, droit, tanins fins, bonne longueur. »
    Galloni : 92-94/100
    « The 2022 Durfort-Vivens is a wild, exotic wine that very much shows the natural opulence of the year. There's a bit more Merlot in this year's blend, and that seems to come through in the win's overall fruit intensity. »

    À boire ou à garder :
    Disponible 1er trimestre 2025
    En savoir plus
  • 6151
    Primeurs 2022 Saint-Julien
    • Rouge
    277,17 € HT
    En savoir plus

    Le plus sérieux et le plus régulier des grands crus classés de Saint-Julien, et même du Médoc. Quel que soit le millésime depuis 1986, Lagrange ne déçoit jamais, avec une constance et une justesse qui forcent le respect !

    Voir la fiche technique

    Bettane & Desseauve : 95-96/100 « Sans doute le plus grand vin que nous ayons vu naître dans ce cru. Une définition idéale de ce qu'on doit attendre d'un beau Saint-Julien. Grand rapport qualité-prix à coup sûr et remarquable réussite. »
    Le Point : 17/20

    Quari
    n : 95/100
    « Surprenant par son entrée de bouche ample, gras au milieu, le vin se développe de suite très aromatique. Il évolue complet, vers une longue finale à la tannicité enrobée. Le gras et la dynamique s'équilibrent ensemble dans un déroulé profond et charmeur. C'est superbe ! »
    Galloni : 92-94/100 « The 2022 Lagrange is a bold, racy wine. The Cabernet is especially evident in this savory and punchy Saint-Julien that is showing very well today. »
    Martin : 95-97/100 « The palate is extremely pure with cashmere tannins, black cherry fruit infused by blood orange, lightly spiced, hints of white pepper toward a very concentrated, fine-boned finish. A serious and very able Lagrange that should not be under-estimated. »

    À boire ou à garder :
    Disponible 1er trimestre 2025
    En savoir plus
  • 6154
    Primeurs 2022 Saint-Julien
    • Rouge
    426,00 € HT
    En savoir plus

    Clos du Marquis n'est plus le second vin de Léoville-Las Cases, mais un vin à part entière produit sur les parcelles jouxtant Léoville-Poyferré et Lagrange. Quoiqu'il en soit, sa régularité exemplaire depuis maintenant plus de 30 ans force le respect.

    Voir la fiche technique

    Revue du Vin de France : 95-96/100 « Le 2022 est impressionnant de densité et de profondeur, avec beaucoup de raffinement, de fraîcheur et de croquant préservé dans le fruit. L'harmonie générale est superbe, avec des tanins fondus. Elégantissime. »
    Bettane & Desseauve : 95-96/100
    « Nez de grande race sur le graphite, corps magnifique, parfait dosage du bois, bref, tout ce qu'on attend d'un Clos du Marquis complexe et noble. »
    Quarin : 95/100
     « Nez intense, fin, fruité, pur, noble. Bouche à la corpulence onctueuse, avec de la classe dans le toucher, du corps et une ascension en finale profonde, savoureuse et grasse. »
    Galloni : 90-93/100 « The 2022 Clos du Marquis is powerful and driving, with the tannins very much in evidence. Today, the Clos du Marquis is pretty tight. Let's see what elevage brings. »
    Martin : 92-94/100 « The 2022 is floral and powerful, with black cherries and blueberry fruit, perhaps not quite the delineation, almost pastille-like. This remains linear and tensile toward the finish, with graphite lingering on the aftertaste. Excellent. »

    À boire ou à garder :
    Disponible 1er trimestre 2025
    Alcool potentiel :
    14%
    En savoir plus
  • 6157
    Primeurs 2022 Saint-Julien
    • Rouge
    • Vin bio certifié
    487,00 € HT
    En savoir plus

    De tous les seconds crus classés de St-Julien, Gruaud-Larose est bien le plus vigoureux et le plus massif en vin jeune. Mais, magie du terroir, il acquiert moelleux et finesse si on lui laisse le temps de vieillir. Son rapport qualité/prix le place devant les autres seconds crus classés de St-Julien !

    Voir la fiche technique

    Bettane & Desseauve : 97-98/100 « Le vin continue d'exprimer avec force et éloquence son terroir, grâce à une qualité d'extraction raffinée, lui apportant des sensations tactiles d'une rare distinction. [...] Rapport qualité-prix unique à ce niveau. »
    Le Point : 18/20
    « Nez floral, bouche souple, fraîche, élégante, bonne longueur, frais et fin, bien tramé. Beaucoup d'élégance. »
    Quarin : 97/100
    « Nez très aromatique, fin fruité, pur, subtil, mûr, frais et floral. Texture minutieuse dès l'entrée en bouche, le vin se développe très aromatique au milieu, avec une grâce douce et moelleuse unique sur cette appellation. Elle me rappelle le 1947. Le vin fond au palais, tout en rebondissant en finale, long, séveux et envoûtant. »
    Galloni : 93-95/100
    « This full-throttle Saint-Julien is not exactly subtle, but its balance is impeccable. You should expect an unctuous, dense wine with tons of concentration, a good deal of new oak and all the pedigree to hold it all together. »
    Martin : 95-97/100 « I am impressed by its delineation and focus; frankly, these are the nicest aromatics I've encountered for a while at this address. I cannot remember a Gruaud at this nascent stage that exhibits this level of energy and tension deriving from the Cabernet Sauvignon extracted at the beginning of vinification. There's much more precision here. Gruaud reborn. »

    À boire ou à garder :
    Disponible 1er trimestre 2025
    Alcool potentiel :
    13.5%
    En savoir plus
  • 6168
    Primeurs 2022 Pauillac
    • Rouge
    411,67 € HT
    En savoir plus

    Grand-Puy-Lacoste est le plus fin des 5èmes crus classés de Pauillac, tenu avec compétence et attention par M. François-Xavier Borie et ses enfants. Les derniers millésimes montrent une précision aromatique et une noblesse de tanin encore accrues, notamment le superbe 2020.

    Voir la fiche technique

    Revue du Vin de France : 94-96/100 « Très harmonieux, ce 2022 est dessiné par de beaux cabernets qui allient le fruité éclatant, croquant et une finale acidulée et juteuse. Un ensemble qui représente un admirable classique de l'appellation. »
    Bettane & Desseauve : 95/100 
    « Une fois de plus, incarnation même de ce qu'est le classicisme pauillacais dans la forme et le fond. Le cèdre et le tabac sont présents et liés à un corps de grand millésime.  »
    Le Point : 18-18,5/20
    « Cerise, bien fruité, note épicée, bouche fraîche, tendue, élégante, tanins fins, délicat, belle trame solide. »
    Quar
    in : 97/100
     « Nez intense, fin, fruité, subtil, complexe, délicat et noble. Bouche tout en pulpe suave et fondante, avec de la classe dans le toucher. La puissance se fait jour en milieu de bouche, sans jamais bouleverser le port gracieux de Grand Puy Lacoste. Finale incrachable, longue, profonde, au grain fin. » 
    Galloni : 92-94,5/100
    « The 2022 Grand-Puy Lacoste is a very pretty wine. There's good complexity and depth, but it is the radiance of the year that is front and center. »
    Martin : 96-98/100 « The 2022 Grand Puy Lacoste is a little more precocity and sensuality compared to other vintages, not cut from the same "classical" cloth as, say, the 2019 or 2020. There is a peacock's tail of mineral-rich, quite peppery black fruit on the finish, completing a Pauillac endowed with huge potential. »

    En musique, la variation consiste en une évolution sur la base d'un thème défini. Grand-Puy-Lacoste a ainsi choisi, pour son Grand vin comme pour son second vin Lacoste Borie, de réunir dans une même caisse 3 différents formats (bouteille, magnum et double-magnum), permettant de suivre l'évolution du vin dans le temps.

    La "Caisse Variation" contient 1 Double-Magnum, 2 Magnums et 4 Bouteilles, soit l'équivalent en volume de 12 bouteilles.

    À boire ou à garder :
    Disponible 1er trimestre 2025
    En savoir plus
  • 6169
    Primeurs 2022 Pauillac
    • Rouge
    432,00 € HT
    En savoir plus

    Connu pour produire un des Pauillac les plus fermes et serrés (voire robuste) qui soient, Duhart-Milon a depuis 2010 affiné son style pour se rapprocher peu à peu de celui de Lafite (même propriétaire et même équipe). Nouvelle orientation et progrès amplement confirmés en 2015 et 2016, avec un charme et un gras inédits. Au vu de la qualité de son terroir (seul 4ème grand cru classé de Pauillac), Duhart-Milon n'a sûrement pas fini sa progression.

    Voir la fiche technique

    Revue du Vin de France : 95-96/100 « 2022 est très resserré sur les cabernet-sauvignon (78 %), ce qui lui convient à merveille. Bâti sur des solides fondations, il est très profond, mais aussi explosif et très frais. Tendu et tout en allonge. »
    Bettane & Desseauve : 94-95/100 
    « Le plus réussi dont nous ayons le souvenir. Notes de cèdre et de tabac, grand avenir, beaucoup de longueur. Quel progrès dans l'intégration de ce boisé qui respecte désormais mieux la texture de naissance de ce cru.  »
    Le Point : 16,5-17/20

    Quarin : 95/100
    « Nez très aromatique, fin, fruité, subtil. Nuances profondes de fruits noirs. Ample à l'attaque, moelleux en milieu de bouche, parfumé, le vin prend de la puissance dans le dernier tiers du palais, où il s'achève sur un toucher fin, long, gras et très bon. »
    Galloni : 92-94/100
    « The 2022 Duhart-Milon is racy and explosive right out of the gate. I imagine the 2022 will require at least a fem years in bottle to be at its best, but it is pretty showy today. »
    Martin : 93-95/100 « The palate is fresh and vibrant with fine tannins. This is beautifully sculpted with a vibrant pencil lead-tinged finish reminiscent of Grand Puy Lacoste. The 2022 is a fabulous Duhart-Milon that should give 30 to 40 years of drinking pleasure. »

    À boire ou à garder :
    Disponible 1er trimestre 2025
    En savoir plus
  • 6172
    Primeurs 2022 Pauillac
    • Rouge
    725,00 € HT
    En savoir plus

    Les premiers grands crus classés mis à part, aucun autre cru bordelais n'est aussi mondialement célèbre que Lynch-Bages. Son succès planétaire provient autant de son style opulent, corsé et charpenté, de sa régularité sans faille depuis 1975, et de sa mise en avant médiatique orchestrée par Jean-Michel Cazes. Lynch-Bages fut le premier vin envoyé dans l'espace (navette Discovery en 1985). Il se dit même que c'est lui qui a donné le goût du Bordeaux aux américains !

    Voir la fiche technique

    Revue du Vin de France : 96-97/100 « C'est peut-être le plus impressionnant Lynch-Bages que nous avons dégustés en primeur. Quelle intensité, quel éclat ! D’une énorme concentration, il compense par son équilibre et la vivacité de sa fraîcheur qui s’exprime par la salinité de sa finale. Sa définition est inédite »
    Bettane & Desseauve : 94/100 
    « Grand corps, grande couleur, grande puissance, ce lynch-bages athlète est un géant dans sa catégorie et il n'a pas perdu dans ce millésime son caractère harmonieux. »
    Le Point : 17,5/20
    « Zan, note de grillé, un peu réducteur, bouche prise de bois, souple en attaque, milieu de bouche dense, finale serrée. »
    Quarin : 96/100
    « Minutieux en entrée de bouche, avec de l'élégance dans le toucher, un corps moelleux et fondant, le vin évolue sur des saveurs mûres et fraîches, évoquant le cabernet sauvignon. Longue finale sur des saveurs profondes, juteuses et médocaines. C'est superbe ! »
    Galloni : 95-97/100 « The 2022 Lynch-Bages shows all the classic Lynch layers, but dialed up to the maximum. Rich, deep and explosive, the 2022 packs tremendous punch. I expect the 2022 will need a decade to shed some of its tannin, but it is formidable, even in the early going. Impressive. »
    Martin : 95-97/100 « The palate is medium-bodied with grippy tannins, beautifully balanced, very harmonious yet there is an enormous backbone here that (again) is reminiscent of Mouton. It is going to be a Pauillac for the long haul. »

    À boire ou à garder :
    Disponible 1er trimestre 2025
    Alcool potentiel :
    14%
    En savoir plus
  • 6178
    Primeurs 2022 Pauillac
    • Rouge
    4 170,00 € HT
    En savoir plus

    Nommé maître de chai en 1994, M. Chevallier s'est attaché à étoffer les vins de Lafite-Rothschild sans rien perdre du bouquet si caractéristique de cassis, de graphite et de cèdre. Objectif rapidement atteint, plaçant Lafite en tête des 1ers crus classés (c'était déjà le cas en 1855), et vénéré comme tel par le marché chinois. Les  incroyables qualités du terroir de Lafite en font un cru à part et donnent au cabernet sauvignon (présent chaque année à plus de 90%) ses plus belles expressions aromatiques.

    Voir la fiche technique

    Revue du Vin de France : 99-100/100 ♥ Coup de cœur « Issu de vendanges très précoces, Lafite 2022 frise la perfection. L'équilibre est absolu [...] Il possède une définition spectaculaire. En bouche, il "pousse" non-stop, déroulant des flots de saveurs, une élégance et une puissance combinées qui s'éternisent sur le palais sans le moindre creux. »
    Bettane & Desseauve : 98-99/100 
    « Splendide densité de matière, pureté exemplaire de texture, tannin raffiné, un lafite exceptionnel. Peut-être le plus remarquable que nous avons vu naître depuis 40 ans. »
    Le Point : 19/20
    « Nez feuillage, réglisse, iris, bouche souple, tanins soyeux, très frais, long, onctueux, très persistant. Un grand Lafite, pur. »
    Quari
    n : 100/100
    « Sophistiqué dès l’entrée en bouche, avec de la grâce dans le toucher, le vin fond opulent, subtil et en même temps complexe. Très, très grande finale noble, puissante et pourtant aérienne. Un ange passe ! Oh là là, impossible à cracher ! »
    Galloni : 96-98/100 « All of the Lafite signatures are present, but what impresses most about the 2022 is its poise, its stature. A modern-day classic. »
    Martin : 96-98/100 « Compared to vintages a couple of decades ago, there is mid-palate weight, yet it retains classicism and transparency, while delivering quite a gentle but insistent grip on the finish. Perpetually the most deceptive of First Growth, one should not doubt its long-term potential. »

    À boire ou à garder :
    Disponible 1er trimestre 2025
    En savoir plus
  • 6183
    Primeurs 2022 Saint-Estèphe
    • Rouge
    189,00 € HT
    En savoir plus

    Précédemment campés sur des tanins fermes qui les rendaient austères dans leur jeunesse, les vins de Cos Labory ont depuis une dizaine d'années changé de style, devenant plus avenants et gagnant en profondeur et en raffinement (son vignoble jouxte ceux de Lafite-Rothschild et Cos d'Estournel).

    La famille Audoy ayant vendu son cru au voisin Cos d'Estournel début 2023, une nouvelle ère commence à Cos Labory.

    Voir la fiche technique

    Revue du Vin de France : 93-94/100 « Une page se tourne et le 2022, dernier millésime vinifié par la famille Audoy, est fidèle au style du cru : un vin gourmand, élégant, facile d'approche et délicieusement fruité. Une belle affaire. »
    Bettane & Desseauve : 91/100 « Sur le cèdre et les épices, avec un beau corps, vin bien fait et d'un prix accessible à de nombreux amateurs. »
    Le Point : 16,5/20
    Quarin : 94/100
     « Nez intense, au fruité mûr, frais et parfumé. Bouche pleine, juteuse, intense, profonde et grasse. Le vin évolue avec de l'éclat dans le goût, long et vraiment très bon. »
    Galloni : 91-93/100 « The 2022 Cos Labory is rich, explosive Saint-Estèphe. Gravel, incense, tobacco, licorice, black cherry, chocolate, smoke and leather all build in a potent, broad wine that makes an impression, to say the least. Bracing mineral notes extend the finish. »
    Martin : 90-92/100 « This has commendable purity, even if it lacks a little nuance. The palate is medium-bodied and structured, with grainy tannins, nicely integrated oak and a fresh, chalky-textured finish. Good potential. »

    2.15.0.0
    À boire ou à garder :
    Disponible 1er trimestre 2025
    En savoir plus
  • 6196
    Primeurs 2022 Pomerol
    • Rouge
    462,00 € HT
    En savoir plus

    Toujours de haut niveau pour un prix raisonnable (à Pomerol), les vins de Gazin, moyennement corsés et marqués par la truffe, sont l'archétype de l'appellation et d’une régularité exemplaire millésime après millésime.

    Revue du Vin de France : 90-93/100 « Gazin n’est jamais le plus sexy des pomerols en primeur et le 2022 ne déroge pas à cette tendance. On saisit tout de même la franchise, la netteté, la dynamique, le sens de la direction du vin derrière un abord un peu abrupt. »
    Bettane & Desseauve : 95/100 « Le finale aux accents de pivoine, d'iris et de violette dynamise un corps à l'intensité soyeuse qui affiche son identité. Beau potentiel. »
    Le Point : 18,5/20 « Bouche fraîche, fruits noirs, bois de réglisse, tanins fins, serrés, salivants ; long, poivré, bonne harmonie, bien persistant. »
    Quarin : 95/100
     « Superbe nez, très aromatique, fin, fruité, avec une note rare de violette à cet âge. Délicatement parfumé dès l'entrée en bouche, minutieux au milieu, avec un toucher raffiné, le vin se développe charnu et très aromatique. Les fleurs l'emportent sur toute chose, avant que la finale ne s'achève sur les fruits noirs. Très belle construction. Belle finale profonde. Une grande réussite. » 

    À boire ou à garder :
    Disponible 1er trimestre 2025
    En savoir plus
  • 6200
    Primeurs 2022 Pomerol
    • Rouge
    1 812,00 € HT
    En savoir plus

    Un vigneron talentueux et perfectionniste, Denis Durantou, au service d'un grand terroir au ras de l'église de Pomerol entre Lafleur et Clinet. L'Église-Clinet  est un des Pomerol les plus subtils par sa précision aromatique, sa finesse de grain et sa texture satinée. Bien trop tôt disparu en 2020, M. Durantou a heureusement trois filles unies et bien décidées à poursuivre l'œuvre de leur père.

    Revue du Vin de France : 96-98/100 « L’Église-Clinet 2022 prouve qu’une grande sensualité peut s’accompagner d’une certaine réserve [...]. Sans rien perdre de son raffinement aromatique (cette floralité…) ni du satiné extrême de son toucher de bouche, il présente un équilibre à ce stade un peu différent des millésimes précédents, moins basé sur le tranchant, la “verticalité”, avec une sensation acide moins présente, ce qui accentue l’hédonisme de la chair. »
    Bettane & Desseauve : 97/100 
    « Nez discret avec une touche de violette, la bouche déroule un tannin soyeux qui prend de l'intensité au fil de l'ouverture. Finale saline et florale montante de haut vol. »
    Quari
    n : 98/100
    « Nez très aromatique, fin, fruité, pur, délicat et complexe. Délicat en entrée de bouche, avec une texture minutieuse au milieu, de la classe dans le toucher et un fond juteux de fruits noirs, ce vin raffiné fond au palais, noble, complexe et long. Il est rare de trouver à Pomerol une présence fruitée, mûre, fraîche et florale en même temps, plus encore avec 90 % de merlot. »
    Galloni : 96-98/100 « The 2022 L'Église-Clinet is shaping up to be one of the wines of the vintage on the Right Bank. »
    Martin : 98-100/100 « There's not a hair out of place, exuding the essence of this Pomerol estate with an exceptionally long, intense and paradoxically tender finish. It's a wine that may leave you spellbound... just like this barrel sample. »

    2.15.0.0
    À boire ou à garder :
    Disponible 1er trimestre 2025
    En savoir plus
  • 6201
    Primeurs 2022 Pomerol
    • Rouge
    1 932,00 € HT
    En savoir plus

    Vieux Château Certan est certainement, avec une proportion importante de cabernet franc (30% en moyenne), le cru de Pomerol le plus classique, ferme et distingué. Il n’a pas le moelleux et le charme immédiat d’autres grands Pomerol, mais tient toujours toutes ces promesses au vieillissement. Très grande classe !

    Voir la fiche technique

    Revue du Vin de France : 97-100/100 « Le vin est très aromatique, épicé, floral, exotique, avec un caractère enjôleur, cajoleur, extrêmement séduisant. La texture elle-même affiche un moelleux, une douceur presque décadente, que l’élan de la structure porte avec panache. Encore un grand millésime pour la propriété de la famille Thienpont, complet, dynamique, mais avant toute chose flamboyant ! »
    Bettane & Desseauve : 97-98/100
    « Les cabernets (20% de franc et 5% de sauvignon) trament la bouche et apportent le panache de la finale. Les 75% de merlot confèrent tout le soyeux voulu. »
    Le Point : 19/20
    « Cerise noire, mûre, fruité pur, note de violette, bouche douce, réglisse, tanins moelleux, poudrés, du relief, trame vive, bonne harmonie, finale longue, relevée, beaucoup d'éclat. »
    Galloni : 98-100/100
    « The 2022 Vieux Château Certan is a wine of tremendous sophistication and polish. I expected to see a more opulent VCC, but the 2022 is surprisingly delicate and nuanced. There's really not much more to say except that the 2022 is magical. »
    Martin : 97-99/100 « The Cabernet is very expressive this year and so while it is a real Left Bank/Right Bank hybrid, it is, at the same time, quintessentially Pomerol. Chapeau Alexandre and Guillaume Thienpont. »

    À boire ou à garder :
    Disponible 1er trimestre 2025
    Alcool potentiel :
    14%
    En savoir plus
  • 6213
    Primeurs 2022 Saint-Émilion
    • Rouge
    • Vin bio certifié
    210,00 € HT
    En savoir plus

    Œnologue de formation, Mme Papon-Nouvel possède deux minuscules propriétés en bas de Saint-Émilion voisines de Canon-La Gaffelière : Petit Gravet  Aîné (2,4 ha) et Clos Saint-Julien (1,3 ha), où l'encépagement est majoritairement constitué de vieux cabernets francs. De la vigne au chai, elle dirige seule toutes les étapes dans l'élaboration de ses vins et, quel que soit le millésime, son talent de vinificatrice instinctive donne des vins d'une élégance naturelle et d'une douceur exemplaire.

    Bettane & Desseauve : 92-93/100 « Rebond final harmonieux pour ce vin plus en structure qu'en arômes dont on mesure le potentiel. »
    Galloni : 94-96/100
    « Floral, perfumed and exceptionally vivid, the 2022 Petit Gravet Aîné is sublime. All the elements are so well balanced. In 2022, the Petit Gravet Aîné is exquisite. »
    Martin : 90-92/100 « The 2022 Petit Gravet Aîné feels a bit "hemmed in" on the nose at the moment, but it opens with aeration with blackberry, iodine and light briny scents. The palate is medium-bodied, with succulent red fruit, blood orange and orange rind. Fresh with a lively, what feels like a slightly carbonic finish. »

    À boire ou à garder :
    Disponible 1er trimestre 2025
    En savoir plus
  • 6215
    Primeurs 2022 Saint-Émilion
    • Rouge
    • Vin bio certifié
    294,00 € HT
    En savoir plus

    L'autre grand cru de Mme Papon-Nouvel (voir ci-dessus Petit Gravet Aîné). Même culture biologique, même sensibilité, même style, avec un surcroît de chair et de profondeur. Grand vin, logiquement promu grand cru classé en 2022.

    Quarin : 94/100 « Nez intense, fin, fruité et mûr. Pulpeux en entrée de bouche, ample au milieu, avec du gras partout, le vin évolue puissant, long et très parfumé. »
    Galloni : 95-97/100
    « The 2022 is one of the most exquisite wines I have ever tasted here. This salivating and wonderfully vibrant Saint-Émilion is lights out. »
    Martin : 91-93/100 « The palate is medium-bodied with grainy tannins and a gentle build in the mouth. There's a fresh Cabernet Franc-driven finish. The more I sip this, the more I like it. »

    À boire ou à garder :
    Disponible 1er trimestre 2025
    En savoir plus
  • 6221
    Primeurs 2022 Saint-Émilion
    • Rouge
    470,33 € HT
    En savoir plus

    Grand vin ultra raffiné, avec une tension minérale hors du commun à Bordeaux, fruit du grandissime terroir de la Côte Pavie mais aussi de la complicité du duo formé par MM. Nicolas Thienpont et Stéphane Derenoncourt depuis 1994.

    Voir la fiche technique

    Revue du Vin de France : 95-96/100 « Derrière une couleur sombre, se dévoile une matière puissante, d'une intensité confondante, qui se voit canalisée par une force calcaire revigorante. Une persistance crayeuse longue, particulièrement stimulante. »
    Bettane & Desseauve : 97/100 « Salinité, notes d'orange sanguine et d'encens donnent le ton aromatique de ce 2022 monumental. Tout en nuances, il fait résonner sa finale calcaire et force le respect, par son intensité sans se départir d'une grande élégance. »
    Le Point : 17,5-18/20
    « Nez frais, framboise, gelée de myrtille, griotte, bouche tendre, délicate, bon végétal, note florale, tanins fins, soyeux, bien en place ; long, finale relevée, note mentholée. »
    Quarin : 95/100
    « Nez intense, au fruité mûr et subtil. Charnu en entrée de bouche, très savoureux au milieu, avec un toucher minutieux, le vin évolue profond en finale, avec du goût et des tannins gras. Bonne longueur. »
    Galloni : 95-97/100
    « The 2022 Pavie Macquin is a gorgeous wine, not quite as exotic as it can be, which will no doubt please those who find this mine on the richer side within the context of Saint-Émilion. »
    Martin : 92-94/100 « This is the most opulent amongst Nicolas Thienpont's portfolio, though I find just a touch more terroir expression on the Larcis-Ducasse. Quite understated in style, I suspect it will spread its wings during its élevage. »

    À boire ou à garder :
    Disponible 1er trimestre 2025
    En savoir plus
  • 6225
    Primeurs 2022 Saint-Émilion
    • Rouge
    660,00 € HT
    En savoir plus

    Conseillé par M. Derenoncourt, Clos Fourtet démontre avec régularité et sans ostentation que le haut du plateau de Saint-Émilion peut produire d'aussi grands vins que le coteau d'Ausone ou celui de Pavie. Sobriété, profondeur, finesse et intensité exemplaires le placent au niveau d’Angélus ou Pavie pour la moitié du prix.

    Voir la fiche technique

    Revue du Vin de France : 96-98/100 « C’est le premier millésime où les vignes des Grandes Murailles, deux hectares du plateau calcaire, entrent dans la composition du Clos Fourtet. Un vin magistral en 2022. De toute évidence, il se dévoile magnifiquement, tout en nuances aromatiques, sans aucune démonstration. Une suavité de texture terriblement séduisante étirée infiniment par une salinité crayeuse inouïe. L’un des millésimes les plus glorieux des vingt dernières années. »
    Bettane & Desseauve : 96/100 « Finale calcaire qui souligne une bouche profonde, au tannin parfaitement accompli. »
    Le Point : 18-18,5/20 « Fruits noirs, cerise, myrtille, note de cassis, bouche juteuse, pulpeuse, de la puissance, milieu de bouche bien bâti, harmonieux, tanins racés, serrés, beaucoup de longueur, bouche fraîche. »
    Quarin : 97/100
     « Nez intense, au fruité mûr, accompagné d'une touche d'écorce d'orange. Gras dès l'entrée en bouche, avec beaucoup de goût au milieu, le vin évolue juteux, corpulent, savoureux, vers une longue finale puissante, suivie d'un beau retour aromatique parfumé. C'est long et très bon. »
    Galloni : 96-98/100 « The 2022 Clos Fourtet is fabulous. Rich, sensual and layered, the 2022 bristles with the energy found in the best wines of the year. »
    Martin : 95-97/100 « The palate is refined with filigree tannins, one of the most mineral-driven Clos Fourtets I recall at this stage, with a sophisticated and harmonious finish. Mathieu Cuvelier and his team have overseen a sublime Saint-Émilion. »

    À boire ou à garder :
    Disponible 1er trimestre 2025
    Alcool potentiel :
    14.5%
    En savoir plus
  • 6222
    Primeurs 2022 Saint-Émilion
    • Rouge
    714,00 € HT
    En savoir plus

    Racheté en 2017 par le réassureur SCOR, une page se tourne à Troplong-Mondot, formidable terroir de Saint-Émilion. Jusqu’en 2016 inclus, ce sont les vins les plus riches en extrait et les plus généreux de l’appellation, élaborés par Christine Valette et son mari, sous l’égide de Michel Rolland.

    Rupture de style radicale à partir du millésime 2017, avec des vins moins denses mais ô combien précis, élégants et racés, confirmée en 2018 par M. Galloni (vinous) « The 2018 is regal, refined and absolutely exquisite », noté 97/100.

    Revue du Vin de France : 95-96/100 « Tout en séduction veloutée en bouche, des saveurs fraîches cisèlent une chair extrêmement juteuse, sans superflu. Il procure déjà un surprenant plaisir. »
    Bettane & Desseauve : 97/100 
    « Il séduit par le soyeux de sa texture, l'intensité de sa sève et son onctuosité, tannin profond et de mieux en mieux affirmé, finale rayonnante, fraîche et saline. Coup de coeur. »
    Le Point : 18/20
    « Expressif, complexe, élégant, mûre, sureau, bouche douce, pulpeuse, beaucoup de profondeur, tanins très fins, élégants, veloutés, tout en longueur, très bon équilibre. »
    Galloni : 96-98/100
    « The 2022 Troplong Mondot is one of the most elegant wines I have ever tasted here. The purity of the fruit is just remarkable. »
    Martin : 96-98/100 « Sapid on the finish, this Troplong-Mondot builds in the mouth and coats it on the finish. I always said that Troplong-Mondot would get better and better during De Gironde's tenure and this is clearly the case in 2022, the best Troplong-Mondot... so far. »

    À boire ou à garder :
    Disponible 1er trimestre 2025
    En savoir plus
  • 6242
    Primeurs 2022 Chevalier-Montrachet Grand cru blanc
    • Blanc sec
    2 567,50 € HT
    En savoir plus

    En 2004, Jean-Michel Chartron donna une nouvelle impulsion au domaine familial, avec la chance de disposer d'un patrimoine foncier extraordinaire (le Clos des Chevaliers est la meilleure partie du Chevalier-Montrachet, lui-même considéré comme le meilleur climat de Puligny après le Montrachet). Minéraux, nerveux, puissants et longs, ses vins comptent parmi les plus grands de Puligny. Noté une étoile dans le guide de la Revue du Vin de France.

    Nomination : Jean-Michel Chartron a été doublement élu "Vigneron de l'année" en 2018 : dans la revue "Bourgogne Aujourd'hui" et dans le guide Hachette.


    À boire ou à garder :
    Disponible 1er trimestre 2025
    En savoir plus
  • 6287
    Primeurs 2022 Espagne (Ribera del Duero)
    • Rouge
    • Vin bio certifié
    2 211,25 € HT
    En savoir plus

    Histoire étonnante que celle de Dominio de Pingus. Crée en 1995 par Peter Sisseck, danois (!), ce domaine à quelques km de Vega Sicilia est devenu cultissime en moins de 15 ans.

    Pingus est le grand vin, issu des 4 ha du domaine, 100% tempranillo âgés de 70 ans, en biodynamie depuis 2000. 450 caisses par an (soit un rendement moyen de 10hl/ha, sans compter les petits millésimes, comme le 2002, totalement déclassés en Flor de Pingus).

    À boire ou à garder :
    Disponible 1er trimestre 2025
    En savoir plus